Comparatif styrodur / laine de verre

ZIZI74 2 Messages postés jeudi 12 décembre 2013Date d'inscription 14 décembre 2013 Dernière intervention - 12 déc. 2013 à 19:12 - Dernière réponse :  ddddeeerr
- 27 mars 2017 à 21:36
Bonjour

Proprietaire d'un appartement dans un immeuble dans les Alpes ( Haute Savoie ) se situant a 1100 metres d'altitude nous allons refaire le toit qui date de 45 ans et dans le cadre de ce changement il nous est proposé 2 types d'isolation sur dalle en remplacement de celle existante ( laine de verre ) qui est donc vieille et ecrasé/applati par endroit ( superficie estimé de zone a isoler environ 500 m2 )

1ere proposition :
2 couches de styrodur de 100 mm chacune croisé ( R total 6.8 ) pour un cout de 31000 € ht.

2eme proposition
2 couches de laine de verre epaisseur 120 mm ( R total 7.5 ) pour cout de 14500 € ht ( j'attends de savoir si c'est 120 mm total ou 120 mm par couche )

Est ce que quelqu'un peut m'en dire un peu plus sur la valeur des R et leur signification ?

Quel est le meilleur choix entre le Styrodur et la laine de verre ?

Merci d'avance pour vos reponses
Afficher la suite 

15 réponses

Répondre au sujet
atlassaturn 2638 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - 16 déc. 2013 à 21:31
+7
Utile
1
bonsoir
Je reviens sur le probème de l'enlèvement de la vieille laine de verre . Compte tenu de la surface , si il y avait 20 cm au départ , même tassée ou roulée serré , cela représente près de 50 m3 . L'enlever et la mettre à la déchetterie , doit représenter une part importante des devis , d'autant que certaines déchetteries sont payantes pour les professionnels .
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
bravo a atlassaturn il assure grave a ts les niveaux ds le contexte.
Commenter la réponse de atlassaturn
atlassaturn 2638 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - 12 déc. 2013 à 22:02
+2
Utile
RE
Autres remarques
Sauf cas particulier il n'est pas nécessaire d'enlever la vieille laine de verre . Elle isole encore pour soin épaisseur résiduelle .
Il faut enlever la laine de verre si elle est polluée par des excréments de rats ou si on n'est pas sur du pare-vapeur
Avez vous une exigence d'accès sur cette isolation ? Dans ce cas le styrodur peut se justifier , encxore faut-il prendre une nuance pour sol et réaliser un plancher au dessus ; Avec la laine de verre il faudrait réaliser un supportage en bastaings pour supporter un plancher .
Il est évident qu'une telle exigence (possibilité d'accès) a un impact sur les prix
Commenter la réponse de atlassaturn
atlassaturn 2638 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par atlassaturn le 14/12/2013 à 21:19
+2
Utile
Bonjour
Pour la laine de verre , si on se limite aux produits pour isolation des combles (rouleaux en 1,2 m de large) , il y a deux qualité chez Isover :
- IBR 40 de conductivité 0,040 , ce qui correspond à la plupart des produits courants d'autres marques .
- isoconfort de conductivité 0,035 , qui est une laine semi-rigide .
Les produits existent dans toutes les épaisseurs (tous les 2cm) , avec ou sans kraft , avec ou sans voile polyester de protection anti-poussières .
En fait toutes les combinaisons épaisseurs-qualité ne sont pas disponibles . En général il faut faire avec les produits en stock , chez les grossistes .

Prix au M2 en 120 mm d'épais :
+/- 5 € pour la qualité 40
+/- 7€ pour la qualité 35
On vous expliquera qu'il faut absolument mettre deux couches croisées pour éviter les ponts thermiques aux joints . Déjà il ne faut pas des joints croisés , mais des joints décalés , sinon il faut marcher sur la première couche pour dérouler la deuxième . Je ne suis pas persuadé de cette nécessité surtout avec la qualité semi-rigide isoconfort 35 qui peut-être posée avec une pression entre les lais ;
Je vous recommande par contre fortement de retenir la solution isoconfort 35 , même si elle est plus chère pour la même isolation . Elle a une bonne tenue , donc est moins susceptible de tassement . Elle est plus facile à poser bien jointoyée . Enfin elle est équpée du voile de protection qui rend la manutention moins irritante et limite la pollution en profondeur de la laine de verre par la poussière .
Je vous recommande aussi de viser un R élevé et au minimum de 8 , ce qui vous reviendrait à environ 13 €/m2 avec la variété 40 et de l'ordre de 18 €/m2 avec la variété isoconfort 35 . Si vous habitez à 1100 m d'altitude , le DJU (Degré Jour Unifié ou nombre de jours de chauffage multiplié par l'écart de température) est de l'ordre de 3500 à comparer à 2500 pour les villes de faible altitude , dans des régions pas spécialement clémentes . Il faudrait donc viser un R 40 % plus élevé que ce qui est recommandé pour les régions les moins clémentes !!!

Pour le styrodur , encore une fois il existe plusieurs nuances , avec des performances variées . La nuance la plus courante , (conductivité 0,035) disponible en particulier en grandes surfaces , est vendu de l'ordre de 18 €/m2 en 100 mm d'épais . Le prix est pratiquement proportionnel à l'épaisseur .
En gros c'est presque 3 fois plus cher que l'isoconfort pour la même valeur de R et 4 fois plus cher que l'IBR 40 .Quel est l'intérêt ???

Autres remarques :
-est il bien nécessaire d'enlever la vielle laine de verre???
-Si il s'agit simplement de dérouler de la lmaine de verre et si il s'agit d'une surface sans obstacle , pourquoi ne faites pas vous-même le travail surtout avec l'isoconfort 35 :pour 500 m2 , vous en auriez pour moins de 10000 € , le tout pour un résultat bien meilleur (R>8)
Commenter la réponse de atlassaturn
atlassaturn 2638 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par atlassaturn le 12/12/2013 à 22:11
+1
Utile
Bonsoir
R est la résistance thermique de l'isolant , c'est le rapport entre l'épaisseur de l'isolant (en mètres) et sa conductibilité thermique en watts par mètre et par degré . La résistance s'exprime deonc en mètre carré mutiplié par des degrés et divisé par des watts . Pour avoir les pertes thermiques d'une surface de 100 m2 avec une différence de 10 °c , on divise 100X 10 par la résistance thermique R de l'isolant . Plus R est élevé plus les pertes sont faibles . Dans l'exemple ci dessus si R=5 les pertes seront de 200 watts , ce qui n'est pas beaucoup , mais pendant tout une saison de chauffage , cela fera plus de 1000 kwh .

Pour ce qui est des solutions proposées , déjà il faudrait la référence de chacun des produits ;
Styrodur est une marque de polystyrène extrudé de BASF , mais il y a plusieurs nuances selon l'utilisation : sol , murs , plafond . Selon les références la conductibilité thermique va de 0,031 à 0,038 W/m.k . Pour avoir une résistance de 6,8 avec 2 couches de 100 mm , il faudrait une conductibilité de 0,029 , je ne sais pas si ça existe en styrodur ! il faudrait passer à du polyuréthane ce qui n'est pas pareil !
C'est la même chose pour la laine de verre , dont la conductibilité varie de 0,030 à 0,040 . Pour avoir une résistance de 7,5 avec 2 couches de 120mm il faut une laine de verre ayant une conductibilité de 0,032 . Il existe une qualité à 0,032 , mais elle est chère et pas du tout adaptée à l'isolation des sols ! ça m'étonnerais que ce soit le produit proposé , ce serait moins cher de mettre 30 cm d'épaisseur de laine de verre de conductibilité 0,040 adaptée à l'isolation des sols (beaucoup moins chère)
Commenter la réponse de atlassaturn
atlassaturn 2638 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - 17 déc. 2013 à 21:23
+1
Utile
Bonsoir
En ce qui concerne les ventilations : de quelles ventilations s'agit il ?
Si il s'agit de l'évacuation des extracteurs de ventilation (VMC) , ce n'est absolument pas normal : l'air vicié chargé d'humidité doit être rejeté à l'extérieur . Je doute cependant que ce soit ça .
Ne s'agirait il pas plutôt de la ventilation des chutes . Les colonnes d'évacuation des eaux usées doivent être mises à l'air , pour ne pas être mises en dépression par l'écoulement , ce qui viderait les siphons . Pour cela les colonnes doivent être soit prolongées au dessus du toit , soit reliées à un clapet d'équilibrage . Ce clapet ne fera qu'aspirer un peu d'air , mais bloquera les mauvaises odeurs . Ils peuvent être placés dans les combles .
Commenter la réponse de atlassaturn
0
Utile
Bonjour
en montagne on trouve souvent des toitures en bacs métalliques,
est ce le cas ? (rapport à l'acoustique)
Cordialement
Commenter la réponse de lucienpe1
ZIZI74 2 Messages postés jeudi 12 décembre 2013Date d'inscription 14 décembre 2013 Dernière intervention - 14 déc. 2013 à 17:41
0
Utile
Bonsoir

Tout d'abord merci beaucoup pour vos reponses celle ci me sont tres utile.

Ne connaissant pas le prix au m2 pouvez vous m'indiquez l'echelle de prix du Styrodur ep 100 mm et de la laine de verre ep 120 mm ?

Non nos n'avons pas d'exigence d'acces sur l'isolation car combles perdu si ce n'est l'acces au toit pour des verifications eventuelle.

En me connectant sur le site d'Isover que la laine de verre a une conductibilité se situant entre 0.035 et 0.040 donc compte tenu de l'epaisseur de 240 mm un R respectivement entre 6,8 et 6 ( 7,5 annonçé par l'artisan ) et pour le styrodur 3035CS entre 0.038 et 0.040 donc pour 200 mm un R respectivement entre 5,26 et 5 ( 6,8 annoncé par l'artisan ) , je vais donc demander des eclaircissement a l'artisan.

La toiture que nous allons changé est prevu en toles prelaquées profil 850.

Merci d'avance pour toute vos reponses et commentaires.
Commenter la réponse de ZIZI74
0
Utile
Bonsoir Atlassaturn

Encore une fois grand grand merci pour toute vos reponses tres detaillés elles me serons grandement utile lors de notre prochaine AG du 28/12.

En ce qui concerne les frais de " depose , evacuation et frais de traitement de la laine de verre " ceux ci sont de 4000 € ht pour les 500 m2.

Je ne sais pas si nous pouvons envisager de garder cette vieille laine de verre , ce que par contre je sais pour l'avoir vu c'est que par endroit celle ci est vraiment applati nottement pres de la trappe d'acces , peut etre faudrait t'il selectioner les parties a enlever ? d'autre part je ne sais pas si elle a été mise a l'epoque sur un part vapeur et je connais pas non plus la pollution quelle aurait subit par les excrements de rats ou autre.

J'aurai aussi une autre question.
Actuellement les sorties de ventilation de l'immeuble sont en sous toiture , que dit la legislation a ce sujet , peuvent elles rester en sous toiture ou devons nous les sortir a l'exterieur du toit ? si oui est ce que cela est problematique par rapport a la laine de verre ?
Pour info l'immeuble etant en altitude ( 1100 metres ) nous pouvons tres bien avoir de 50 cm a 80 cm de neige sur le toit d'ailleurs il est prevu plus de 1000 barettes d'arret de neige.

Merci d'avance pour vos reponses
Commenter la réponse de ZIZI74
0
Utile
Bonsoir
A priori il s'agit bien de des extracteurs de ventilation VMC , mais je vais me renseigner et je vous tient au courant.
A+
Bonne soirée
Commenter la réponse de ZIZI74
0
Utile
Bonjour
normalement les VMC doivent débouchées à l'extérieur;
sinon l'air humide est rejeté dans les combles.
Commenter la réponse de lucienpe1
Confusioux - 19 déc. 2013 à 08:25
0
Utile
1
Bonjour

Les ventilation primaires de chutes ainsi que les exutoires VMC doivent obligatoirement déboucher à l'extérieur.

A+
atlassaturn 2638 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - 19 déc. 2013 à 09:34
Bonjour
Pour les chutes , si la ventilation se fait par un clapet d'équilibrage , il est possible de le mettre dans les combles : il est même admis de le mettre dans une salle d'eau :
http://www.google.fr/...
Commenter la réponse de Confusioux
atlassaturn 2638 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par atlassaturn le 19/12/2013 à 10:31
0
Utile
Bonjour
Pour ce qui est des tuyaux dans les combles , si il s'agit de l'évacuation des VMC , c'est tout à fait anormal , comme souligné par les deux intervenants ci-dessus .
Toutefois je doute un peu que ce soit le cas , les conséquences auraient été visibles : condensation sous le toit , éventuellement ruissellement , odeurs ....

Pour en revenir à l'isolation , le chiffre de 4000€ pour l'enlèvement de la vieille laine de verre ne me surprend pas , même si il peut paraitre exorbitant . C'est un travail particulièrement désagréable .
C'est pourquoi je pense qu'il ne faut retenir cette solution que si il n'est pas possible de faire autrement (pas de pare-vapeur , excréments de rats ....) . Si la laine verre est tassée ou même écrasée , elle peut très bien être gardée , elle isolera encore comme l'épaisseur résiduelle : pourquoi payer bien cher pour se priver de ce complément d'isolation .http://www.toutsurlisolation.com/Actualites/Ancien-isolant-deposer-ou-conserver

Pour la résistance à viser , comme déjà dit je crois qu'il faut viser un R de 8 m2.k/w . Le minimum serait 6 , en rénovation le minimum pour bénéficier des aides est 7 , enfin la RT 2012 BBC recommande 8 .
C'est vrai qu'entre 6 et 8 vous économiserez :
500X3500X24X(1/6-1/8)X1/1000 soit 1750 kwh ce qui selon le mode de chauffage correspondra à environ 200€/an . Le passage d'un R de 6 à 8 coûtera de l'ordre de 2000 € . Donc il faudra plus de 10 ans pour amortir ce supplément , mais le coût de l'énergie ne fera que croitre .

Pour atteindre un R de 8 il faudra :
320 mm d'IBR 40
280 d'isover confort 35
ou 350 mm de flocons de laine minérale (laine de verre ou de roche) ou 400 mm de flocons d'origine végétale (ouate de cellulose ou laine de bois)

Il est facile d'avoir un prix des différents matériaux dans les grandes surfaces ou sur le net , par contre il est plus difficile d'estimer le coût de pose : cela dépend de la facilité d'accès (cela fera quand même de l'ordre de 5 à 10 tonnes à monter dans les combles selon la solution retenue) , et de la configuration des lieux (surface régulière , présence d'obstacles ou non) .
Commenter la réponse de atlassaturn
atlassaturn 2638 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par atlassaturn le 19/12/2013 à 10:59
0
Utile
Comme ordre de grandeur on peut donner les valeurs suivantes (hors enlèvement de la vieille laine de verre) :
IBR 40 : 8000 à 10000 €
isoconfort 35 :11000 à 13000 €
ouate de cellulose soufflée : 13000 à 15000 €
Il est évident qu'il ne s'agit que d'ordres de grandeur (volontairement arrondies) , d'autant plus que pour un marché de cette taille il y a une part de négociation importante . Par ailleurs , tout dépend encore une fois de la configuration des lieux .
Il serait intéressant d'avoir d'autres avis , mais de toutes façons la meilleure base sera une consultation avec un cahier des charges précis .
Nota : pour la ouate de cellulose , il y a eu des problèmes récemment (voir sur le site) , donc être très prudent sur les qualités .
Commenter la réponse de atlassaturn