Signaler

Isolation des rampants combles aménageables [Résolu]

Posez votre question gg - Dernière réponse le 29 août 2016 à 14:56 par lucienpel
Bonjour,
je souhaite aménager mes combles. (maison de 2008) et isoler les rampants en deux couches de LDV croisées, mais voilà:

mes chevrons, sous rampants ont une hauteur de 07 cms; ma toiture est protégée par un écran de type "spanflex de mémoire" qui ne doit pas être HPVE. (c'est apparu plus tard)
si je superpose entre les chevrons une LDV de 60 mm (minimun exixtant) ma lame d'air sera de 1 cm au lieu des 2 à 4 cms préconisés.

Afin de laisser une lame d'air suffisante en sous toiture, puis je isoler mes rampants en croisant deux couches de LDV:
- une première couche de 100 mm (sans pare vapeur ou retiré) déroulée le long des chevrons et prise par les suspentes. (pas entre les chevrons)
- une deuxième LDV de 180 mm avec pare vapeur, croisée à la première LDV et prise également par les suspentes.
(du coup l'espace entre les chevrons est quasi vide sauf compression de LDV)

ou bien

est-il préférable de faire une isolation sous rampants par simple couche de LDV 280 mm avec pare vapeur.
merci pour vos conseils
Afficher la suite 
Utile
+0
moins plus
Bonjour
vu votre configuration : hauteur de chevrons, écran non HPV; ..
je ne mettrai pas d'isolants entre chevrons.
A moins d'être vraiment 'coincé' pour des problèmes de hauteur dans ce cas il existe de la laine nue en lambda 0,032 en épaisseur 45 mm mais
en panneau (600 X 1350 mm avec R =1,40)
Mais évidemment tous les marchands de matériaux n'ont pas
forcément ce type de produit en stock.
Pour la couche sous chevrons en laine minérale il faut utiliser de
la lambda 0,035 (ou de la 0,032, mais plus chère).
Une couches ou 2 couches sous chevrons : en théorie 2 couches s'est
mieux (on décale les joints), mais beaucoup plus long à poser, il faut
entre autre maintenir la première couche embrochée le temps de
poser la seconde couche.
Cdt
gg- 29 août 2016 à 11:01
Bonjour Lucienpel.
je vous remercie pour votre répose qui m'est précieuse puisqu'e'lle me conforte dans ma première idée et souligne quelques détails techniques que j'ai omis de consulter.
merci encore pour votre générosité.
cordialement gg
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour
Tout à fait d'accord avec lucienpe . Toutefois le problème de la ventilation entre la sous toiture non HPV et l'isolation demeure . Quelle que soit la hauteur du vide d'air : 1 cm , 2 cm ou plus , ce qui importe c'est la ventilation de cet espace qui doit être ouvert en bas et en haut . L'ouverture en bas de toiture , dans les passées de toit , est en général facile à réaliser , par contre l'ouverture en proximité de faîtage pose en général problème : normalement la sous toiture (étanche à la vapeur d'eau) devrait être interrompue avant le faîtage , si il y a une isolation sous rampants , ce qui pose ensuite les problèmes de défaut d'étanchéité en faîtage .
La première chose à réaliser est bien sur une étanchéité parfaite du pare vapeur sous l'isolation , en plus cela doit assurer une étanchéité parfaite à l'air . Mais pour plus de sécurité , il faut assurer une ventilation minimale de l'espace entre l'isolation et la sous-toiture , si celle ci n'est pas HPV .
gg- 29 août 2016 à 11:30
Bonjour Atlassaturn
je vous remercie beaucoup pour votre générosité et toutes ces informations techniques que vous m'apportez.
nul doute qu'avec votre aide et celle de lucienpel je pars bien armé pour l'isolation de mes combles .
cordialement gg
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour
merci beaucoup et bon courage pour la suite
Cdt
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !