BA13 sur ossature bois et creux dessous

ptitfred - 16 mai 2017 à 19:30 - Dernière réponse : MarcIsover 147 Messages postés mercredi 30 avril 2014Date d'inscriptionIntervenant certifié CCMStatut 23 novembre 2017 Dernière intervention
- 22 mai 2017 à 16:12
Bonjour,

J'habite dans une 1930 avec une mitoyenneté.
J'ai des problèmes d'isolation phonique.
Le mur mitoyen n'est fait que de briques (1930 identiques avec dalles communes).
L'ancien propriétaire a ajouté une BA13 sur ossature bois (tasseaux) mais j'ai l'impression qu'il n'a pas mis d'isolant d'où le creux ressenti en tapant sur le BA13.
J'aurais aimé savoir comment augmenter l'isolation acoustique ?
Est-il possible de combler ce creux par qqch sans démonter l'existant pour améliorer l'isolation phonique ?

Merci d'avance
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
Dannan 776 Messages postés dimanche 19 mai 2013Date d'inscription 30 novembre 2017 Dernière intervention - 16 mai 2017 à 20:11
0
Utile
Bonjour
Ce n'est pas en frappant sur le placo que vous pouvez savoir s'il y a de la laine de roche ou pas derrière le placo.
Vous pouvez voir en démontant une boite de prise électrique, et s'il n'y a vraiment pas de laine, vous démontez tout et vous recommencez, à moins que quelqu'un ait une meilleure idée.
Cdt
Commenter la réponse de Dannan
KIDUGUEN 6668 Messages postés vendredi 13 janvier 2012Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 16 mai 2017 à 23:38
0
Utile
Bonsoir. L'isolation phonique est très compliqué a gérer et rien ne dit quand faisant une bonne isolation sur ce mur vous aurez un résultat probant. Sinon faut refaire ce doublage avec des panneaux de liège puis laine de roche puis BA 13 sur armature métallique mais on ne peut garantir le résultat ça peut atténuer. Cdlt
Commenter la réponse de KIDUGUEN
stf_jpd87 41496 Messages postés mercredi 14 décembre 2011Date d'inscriptionModérateurStatut 12 décembre 2017 Dernière intervention - 17 mai 2017 à 06:58
0
Utile
Bonjour

Il existe le polystyrène sous forme de billes à insuffler qui se solidifie après pose. Voir professionnel pour l'isolation phonique.
Cordialement.
Commenter la réponse de stf_jpd87
lucienpel - 17 mai 2017 à 09:07
0
Utile
Bonjour
au risque de vois décevoir je pense qu'il vaut mieux démonter car au
départ le tasseaux bois n'est pas une bonne solution, car il doit être
directement vissé dans le mur et la BA 13 vissée dans le tasseau bois
donc aucune désolidarisation.
Après bien sur la performance va dépendre des ponts phoniques:
plancher filant, plafond filant, ....
Cdt
Commenter la réponse de lucienpel
MarcIsover 147 Messages postés mercredi 30 avril 2014Date d'inscriptionIntervenant certifié CCMStatut 23 novembre 2017 Dernière intervention - 22 mai 2017 à 16:12
0
Utile
Bonjour,

Si vous voulez espérer un résultat probant, il est préférable de démonter pour repartir de zéro et adopter une solution éprouvée pour l’isolation acoustique du mur mitoyen, travaux qui ne vous garantiront pas une satisfaction totale car les sons peuvent se transmettre par d’autres parois (plancher, plafonds, murs périphériques, etc…).

Une solution consiste à mettre en œuvre un système dit masse-ressort-masse adapté à votre cloison en brique qui sera votre première masse. La deuxième masse sera le parement qu’il est préférable de choisir spécifiquement (type Placophonique par exemple). Le ressort sera un isolant fibreux type laine de verre semi rigide (pour des questions de tenue mécanique) chargé d’absorber et d’amortir les vibrations. Vous pouvez employer un système avec appuis et fourrures (type Optima) qui a de nombreux avantages dont la pose continue de l’isolant (pas de pont phonique) à l’aide d’appuis éprouvés en matériaux composites qui ne sont que des points de liaisons (et donc de transmissions) très ponctuels entre les deux masses. Ce système est en outre assez facile et simple à mettre en œuvre. Selon l’encombrement au sol que vous pouvez consacrer à ces travaux, l’épaisseur de laine peut aller de 28 mm (soniroll), à 45, 60, 100 mm, etc… en GR 32 par exemple (ce ne sont pas les épaisseurs ni les références qui manquent.

Pour améliorer facilement et en peu de place l’efficacité du système, on peut aussi doubler le parement en prenant soin de décaler les joints des plaques (et par conséquent les plaques). Un grand soin doit être apporté au montage car, là où l’air passe, le bruit passe. Il faut donc par exemple boucher avec un cordon mastic l’espace laissé en pied de plaque au montage, placer une bande résilients sous les lisses, jointoyer la première peau si double parement.

Voilà déjà de quoi faire quelques recherches complémentaires. Vous trouverez beaucoup ‘autres infos dans ce guide de l’acoustique du bâtiment https://www.isover.fr/guides/lisolation-phonique

Restant à votre écoute si vous avez des questions.

Cordialement

Commenter la réponse de MarcIsover