Signaler

Plancher : Fixation muralière, poutraison; muralière désserrée

Posez votre question MLD74000 6Messages postés mardi 10 octobre 2017Date d'inscription 11 octobre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 11 oct. 2017 à 08:54 par MLD74000
Bonjour à tous,
Nous avons récemment décidé de créer un plancher dans la garage, garage d'une maison parpaings et béton.

Pour ce faire, nous avons, après calculs, posé deux muralières de 200x70 en « non chimique » (spits de 140). Sur ces muralières, nous avons mis en place les sabots puis enchainé avec les poutres.
La poutraison est en 200x70 également, sauf sur le pourtour de trémie qui est en 200x100.
Voici qq photos pour vous éclairer si besoin.
C’était il y a moins d’un mois.
Le we dernier, nous avons débuté la pose du plancher (en OSB) ; mais hier soir en allant prendre des mesures de sous toiture pour calculer l’isolant, nous avons trouvé que la muralière côté trémie était sensible aux vibrations ; mon conjoint a donc vu qu’elle était moins plaquée au mur qu’avant et a donc voulu resserrer les spits. Et là : c’est comme s’ils n’étaient pas serrés ! J’imagine que cela est dû notamment au fait que le bois n’était pas sec, et commence à l’être ; en prenant moins de place un resserrage était nécessaire (sans casser la fibre du bois ni dans le béton).
Depuis là, c’est des nuits blanches ; il est extrêmement inquiet et craint que tout ne s’effondre. Quant à moi, je pense simplement qu’il faut dévisser les vis de fixation du plancher de la muralière, resserrer les spits de la muralière comme indiqué en Nw, avec clé dynamo, sur toute la longueur, puis revisser le plancher ensuite.

Et que tout ira bien 
Votre avis ?
Vos idées ?
Y'a t il une crainte à avoir du fait que la muralière s'etait un peu desserrée ?

Je précise deux choses :
1/ rien n'est encore entreposé à l'étage ! C'est tout récent.
2/ nous prévoyons de rajouter des poutres de soutainement sous les muralières (3 par muralière)

Mille mercis pour vos précieux retours !

MLaure
Utile
+0
plus moins
Bonjour
Ou sont les photos ??
Vos spits sont bien dans du béton et non agglos creux ?
Si le béton n'est pas bien dosé, il s'effrite petit a petit sous la contrainte du serrage, mais un premier resserrage n'est alarmant, le spit prend sa place d'encrage. Aussi comme vous dites, le bois sui sèche...
Donc serrer et voir d'ici quelques jours si cela relâche ou pas. S'il faut resserrer toute les semaines alors seulement il faut s'inquiéter, car le spit sortira de son trou.

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci pour votre réponse.
L'insertion des photos ne fonctionne pas malheureusement :/

Oui les spits sont dans le beton ; dans le plots ce sont des ING adaptées.

Si je comprend bien, a force de serrer le beton pourrait s'effriter ? Au point de tomber ?

Il y a des vis tous les 30 cm en quinconce et la muraliere mesure 3.50.

Et tout passer en chimique ?
Si jamais ce la pourrait aider ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Pour les photos il y a " une petite montagne" vous cliquez dessus, désolé je n'ai la procédure complète, mais je pense que quelqu'un interviendra pour vous la donner.
Non, le béton ne effrite pas au point de tomber, mais si la fixation "glisse"...
Est-ce ce type de chevilles ?
https://www.google.fr/search?client=safari&hl=fr&q=cheville+spit+beton&sa=X&ved=0ahUKEwjDtozx5-XWAhUNPVAKHTDVAfgQ1QIIfygC&biw=320&bih=441
Dans du béton, logiquement pas besoin de résine chimique, mais éventuellement cela peut aider a arrêter la cheville
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Oui j'ai essayé la montagne mais cela plante ensuite :(

Les spits sont comme cela :
http://www.setin.fr/dhtml/-p-image-200297-grande.jpg

Dans le plot, ce sont des ING en 200
(http://www.ingfixations.fr/catalogue/CAT_detail.asp?strId=164&strFamId=164%29

Le chimique arrêterait potentiellement la descente même dans le beton non ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Voila les photos, ça a marché
Oui pour la visserie de la première photo, pourquoi pas pour la deuxième photo mais la cheville plastique crée "souplesse" et possibilité de de dégrader par les contraintes a mon avis.
Au pire si vos fixations se desserrent continuellement, mettre des tiges filetées avec résine la chimique.

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci du retour.
Donc en gros, le risque est minime :

il faut que l'on essaie de resserrer régulièrement, et si l'on voit que cela a bougé, alors il faudra aviser en scellant au chimique par exemple.
En sachant qu'il y aura bientôt des poutrelles bois de soudainement.

Non ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Vous avez tout compris.
"Poutrelles de soutènement" ? Si c'est des piliers sous la muralière c'est parfait, la visserie murale ne sera plus aussi sollicitée.

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Mon terme n'est peut etre pas adéquat :D

Oui l'objectif est de mettre des poutres en bois sur trois points différents, dans la même largeur que la poutre, pour diminuer la sollicitation des muralières.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Ok, créer un plancher.
Bien sur, cela crée une réparation de la charge.
Observez comme dit au début que vos visseries ne "lâchent" pas après quelques jours a chaque serrage et tout ira bien.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonsoir vous pouvez sceller une panne de mur a mur pour porter vos poutres et r'ajouter un ou deux scellement sur la longueur et là ça devrait tenir.Cdlt
MLD74000 6Messages postés mardi 10 octobre 2017Date d'inscription 11 octobre 2017 Dernière intervention - 11 oct. 2017 à 08:54
Merci pour vos conseils :)
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !