Signaler

Comment isoler une cloison phoniquement: ciporex ou BA13 ?

Posez votre question Maouss31 - Dernière réponse le 13 nov. 2007 à 23:33
Bonjour, Voila je cherche à isoler thermiquement mais surtout phoniquement une simple cloison de brique ( recouvert de platre ). Alors je me suis renseigné un peu et on me propose deux solutions : . la premiere c'est de poser une couche de laine de roche et de plaquer un mur de siporex. c'est un peu epais mais peut etre plus isolant. . la deuxieme c'est de poser toujours une couche de laine de roche et de coller du BA13. Ca parait peut etre plus facile a faire... mais ca me parait moins efficace surtout phoniquement. Pourriez vous me donner votre avis sur ces choix. Merci pour vos eventuels réponses.
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
bonsoir. je suppose que c'est pour isoler une cloison intérieur, d'après ma propre expérience, je te conseillerais le siporex avec ou sans laine de roche suivant l'épaisseur du siporex.l'isolation avec des plaques de ba 13 est possible a la condition de mettre du placomur(ba 13+10 cm de polystirène)mais le résultat ne sera pas aussi bon qu'avec du siporex de 15 ou 20 cm en laissant un petit vide d'air(5 cm)entre ta cloison et le sipo.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour, Je suis dans le même cas que Maouss (isolation phonique) Faut il isoler seulement le mur mitoyer ou également les murs adjacents (les 3 sont en béton armé) ? ... auquel cas l'épaisseur du sipo (2x20 cm) réduit grandement la pièce, existe t'il une alternative permettant de réduire l'épaisseur de l'isolant ? merci beaucoup
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Salut, J'ai abandonné l'idée de l'isolation au siporex, ca me ferait perdre trop de place, surtout pour la taille de mon petit appartement. J'ai pu discuter avec ma voisine, nous allons procéder de la meme façon de part et d'autre de ce mur mitoyen. Nous allons adopter la solution du plaquo isolant. C'est une sorte de placo où est collé une couche de laine de roche compensée, monté sur rail avec un petit couloir d'air entre le mur et ce plaquo. L'épaisseur sera de 10/15 cm environ mais ce sera toujours mieux que celle du sipo et surtout plus facile à poser ( je pense ) et moins cher. En espérant que ca suffira pour diminuer suffisemment le bruit. Maintenant il va falloir que je trouve un moyen de bien le faire... :p Merci pour ton avis Yan et courage dans tes recherches sv34200 :) Maouss
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonsoir, Le plus simple et efficace, c'est effectivement le placo avec la laine de roche. Vous collez simplement au MAP. La même chose de chaque côté du mur sera une bonne chose pour perdre le moins de volume.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
merci Maouss. Je pense suivre ton exemple, tout au moins pr ma partie de mur
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Re, Plus d'info sur la pose et les qualité acoustiques du calibel : http://www.savoirtoutfaire.com/forum/ftopic3483-0-0-asc-.php Ou sur le net il y a beaucoup d'info, par exemple : http://dbstop.com/societe/Caracteristiques.phc?idFournisseur=1624&idProduit=3042
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
SAlut, Ahh et bien ca s'est sympa! merci pour ces liens Maind'or. Effectivement j'ai entendu également qu'avec une simple colle au MAP c'etait beaucoup plus simple et tout aussi efficace que par un systeme de rails; notamment pour l'espace d'air qui se fera tout seul en mettant suffisemment de colle par plot. Maouss
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonsoir, Pour le placo, les techniques sont nombreuses ainsi que de nombreux isolants. Cela donne un choix très important pour la mise en œuvre et les variations du coût permet de choisir le meilleur compromis. Surtout, bien suivre les conseils de pose donnés par "Le plaquiste". Il disait : ""Pour poser du calibel préparer de la colle (map) en consistance laiteuse non solide réaliser pour une plaque de 2.50m six bandes dans le sens de la largeur puis laisser sécher. Appliquer ensuite sur chacunes des rangées cinq plots de colles. Pour régler les plaques, aligner les deux 1eres plaques au niveau de la plinthe puis mettre d'aplomb les 2 panneaux avec la règle et le niveau de chaque coté de chaque panneau puis régler les alignements horizontaux au milieu puis en hauteur de temps en temps vérifier les diagonales. Note importante: le calibel ne se tape pas comme le doublage placomur, poser simplement la règle sur le panneau et régler doucement en faisant des pressions à la main sinon les plots semi-liquide risquent de se décoller et la plaque risque de ne pas tenir.""
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonsoir, Je voulais juste savoir un petit détail par rapport au ce que conseille le plaquiste ou plutot une confirmation à ce que je pense. Bhaa, c'est surement une question bête mais bon on sais jamais :p Le plaquiste parle, dans la fin de son explication, de plots de colle semi liquide. Je dois donc préparer une colle plus épaisse que la colle laiteuse préalable ? ou s'agit d'une colle de meme consistance ( c'est à dire laiteuse comme la premiere ) ? Mon petit doigt me dit qu'il s'agit d'un Map d'une consistance plus épaisse pour une meilleure stabilité de la plaque mais je préfère avoir confirmation. Merci par avance, Bonne soirée Maouss
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Re, Il n'y a pas de questions bêtes. Mieux vaut bien comprendre plutôt que de faire des conneries. Les plots semi-liquide sont des plots de colle à consistance suffisante pour que le plot tienne sur la plaque lorsqu'on la met debout, et suffisamment moue pour un écrasement facile lors du collage de la plaque sur le mur. ** Sur le placo simple BA13 ou avec du polystyrène on met directement des plots de colle de consistance assez épaisse (mais assez moue pour bien coller au mur). ** Sur le calibel (placo avec laine de roche), ou sur le placo avec laine de verre, il faut faire des bandes avec la colle assez liquide puis laisser sécher. C'est nécessaire pour que les plots de colles accrochent correctement sans se décoller de la laine de roche. Donc ensuite tu mets les plots de colle assez moue mais qui ne bougeront pas lorsque la plaque sera debout. Enfin tu poses en tapant sur la plaque avec les mains à plat pour coller au mur. Si le mur est poussiéreux, après un ponçage par exemple, il faut passer une serpillière humide pour dépoussiérer, sinon ça fera un mauvais collage. NB: Quand je parle de colle, c'est don du Map. La meilleur qualité est le Map qui peut servir aussi pour faire les joints. Il est plus fin, et plus moelleux, plus facile à travailler et meilleur pouvoir d'accrochage. (vendu chez les vendeurs de matériaux). Voila donc avec plus détails.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Re, Je viens de trouver une revue où il shématise la pose d'une double cloison au calibel. J'ai trouvé ca très interessant et ca a, en plus, répondu à la question que je me suis posé juste avant. Je vais vous citer leur conseil. 1er : MARQUER L'EMPLACEMENT : Pré-tracer au sol et au plafond la limite d'emplacement des panneaux de doublage. Découperl es panneaux à la hauteur sous plafond diminuée de 15mm. Vous allez comprendre pourquoi apres. 2eme : APPLIQUER DES PLOTS DE COLLE : Pour assurer la fixation, poser de la colle ou du mortier adhésif sur les panneaux, 8 plots par m² suffisent. Il est inutile de pré-encoller les panneaux ( Avis Technique du CSTB, allez savoir qui sais eux :p ), d'où une économie de colle et de temps de pose. 3eme : DISPOSER LES PANNEAUX : Mettre en place les panneaux sur des cales de 10 mm qui serviront de support. Les dresser et faire adhérer la colle sur le mur en appuyant fortement. Aligner les panneaux sur les tracés effectués: rectifier la verticalité en jouant sur l'épaisseur des calles. J'ai trouvé ca astucieux :) 4eme : FRAPPER A PLAT : Frapper à plat à l'aide d'une grande règle à déplacer ou faire glisser sur toute la surface des panneaux pour les disposer sur le même plan et au bon aplomb. 5eme : RETIRER LES CALES : Retirer les cales et insérer une bande continue d'isolant ( c'est une bande de calfeutrement souple en laine de verre de 1cm de large sur 3cm d'apaisseur ) en pied de doublage pour obtenir un calfeutrement parfait. Et enfin pour finir, pour assurer une étanchéité optimale à l'air, effectuer l'enduction des joints entre panneaux et à la jonction du plafond. Voila peut etre qu'en combinant ces conseils et tout ce qui a été dis jusqu'ici, je devrais pouvoir m'en sortir et peut etre meme pouvoir aider sv34200 ;) bon courage à tous Maouss
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Héhé tu es bien réactif Maind'or ! meme pas le temps d'écrire mon message que tu avais déjà répondu ;) Ton message est très clair et même si sur les conseils que j'ai lu dans ce bouquin il parle de pas faire de pré-encollage, je crois que tu as tout de même raison et je procéderais de la sorte. Il vaut mieux faire quelque chose de costaux. Encore merci Bonne soirée, Ciao
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Oui, le soir je suis dispo en général. Le préencollage est très utile sur la laine de roche sinon les plots se décollent facilement de la laine de roche. Elle se déchire assez facilement. Maintenant à toi de travailler, fais toi plaisir et tu pourras hurler à volonté...
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !