Signaler

Scellement poutres verticales avec béton ?

Posez votre question greg28190 - Dernière réponse le 4 déc. 2007 à 22:42
bonjour,je viens d'acheter une vieille grange ouverte sur deux cotés a rénover qui repose sur des poutres verticales ancrés sur des plots en béton. je me demande comment jointés mes murs en parpaing avec ces poutres afin que l'ensemble soit solidaires et soit réellement solides.
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
Bonjour, Lorsque j'ai fait la même opération chez moi (il y a vingt ans), j'ai mis des fers à béton verticalement lors de la coulée des fondations du mur (les poteaux existaient déjà), et j'ai "renquillé" ses fers dans mes premiers parpaings, puis j'ai monté les murs et ensuite j'ai fais un joint entre les murs et les piliers en bois, avec du silicone gris de maçonnerie. Cela tient toujours...( l'espace était de l'ordre du centimètre et le plus long mur était de 6 m.) Mais quelqu'un a peut-être une meilleure technique, bien que celle-ci fut effectuée en compagnie d'un maçon professionnel. Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
merci youen si j'ai compris vous avez fait des fondations traditionnelles auquelles ont etes féraillés vos premiers rangs de parpaing et ensuite vous avez simplement jointés les murs et les poutres au silicone.mais vous n'avez pas du tout férailler les poutres avec les murs?avez vs un étage?comme le bois travaille différemment du béton,,j'ai peur que la structure ne sois pas solidaire des poutres et se décale ou fissure ds le tps.quand pensez vs?
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Bonsoir, Oui c'est cela, mais la partie haute est vitrée avec un châssis reposant sur le mur. C'est un atelier avec double pente, donc dans la partie sous toiture, j'ai aménagé une pièce après avoir fabriqué un plancher (c'était même avant que je fasse les murs!) Je me suis appuyé d'un côté sur un mur mitoyen et préexistant (j'ai percé des trous rectangulaires puis mis du béton sur la partie basse à l'intérieur des parpaings de ce murs afin que mes poutres de plancher reposent bien à plat sur ces surfaces, et de l'autre côté, je les ais fixées avec fers plats en "L" inversé et elles reposent sur une poutre horizontale qui joint les deux piliers et soutient une poutre verticale en son milieu pour soutenir la charpente du fêtage de la toiture.) Est-ce que cela répond à vos questions? Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
oui,en partie. si d'autres personnes ont des expériences ou conseils ,je suis preneur.
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Bonsoir, Je ne suis pas sûr d'avoir bien tout compris. Tu veux fermer entre les poutres en bois avec des parpaings ? Après avoir fait une fondation qui arrive à la base des poutres, tu commences à monter les parpaings. Ensuite, tu fais un trou dans la poutre tous les 3 ou 4 parpaings et tu rentres en force un fer à béton. A ce niveau, tu poses un parpaing à l'envers sur lequel tu auras cassé un peu l'extrémité pour l'emboîter sur le fer à béton. Tu remplis le tout de mortier avec des morceaux de parpaings qui te traînent par là et ainsi de suite...
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Bonsoir Maind'or, là encore, c'est une bonne suggestion pour augmenter la tenue de l'ensemble, mais je crois qu'il faut "jointer" avec du silicone pour éviter les infiltrations qui éclateraient le bois et oxyderaient le fer, et aussi permettre les dilations différentes des matériaux. les trous devront donc être un plus grands que le diamètre des fers à béton. Mais ce n'est qu'un avis, à confirmer ou infirmer par d'autres. Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Re, Non, les fers à béton doivent rentrer en force dans la poutre (pour ne pas bouger) et sans dépasser de l'autre côté. La poutre et le mur doivent faire qu'un. Si ça doit bouger ça bougera ailleurs, mais comme c'est du vieux ça ne bougera quasiment plus si c'est en bon état. Je l'ai fait à la maison, et j'ai jointé directement au mortier le long de la poutre. C'est à l'abris de la pluie. C'est vrais qu'un joint de mastique acrylique ou silicone peut venir faire la liaison finale contre la poutre. Pas plus d'un centimètre d'épaisseur, car avec plus il y aura trop de retrait.
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
merci main d'or.c'est ce que je pensais faire mais j'ai un doute sur le fait que les fers a béton reste solidaire du bois vu que celui-ci va travaillé et j'ai peur qu'il fende ds le tps.
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Bonsoir, Si vraiment ça doit bouger au point de ce fendre, dans ce cas le seul moyen de maintenir l'ensemble, est de mettre une barre de liaison entre les 2 poutres d'un bout à l'autre, traverser les poutres et accroché aux extrémités. Mais avec une bonne fondation ça devrait être suffisant. Certaines maisons ont un ossature bois du sol à l'étage et entre les poutres ce n'est que du remplissage. Pour plus de détails techniques et précis, il faudrais voir sur photo, connaître la section des poutres et ce qui repose exactement dessus.
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !