Signaler

Comment rattraper un petit dénivelé ?

Posez votre question orial - Dernière réponse le 28 janv. 2008 à 13:09
Bonjour. Le sol du premier étage de la maison a un léger dénivelé, de 0,5 à 1 cm au moins. Il est construit en plaques de bois (chacun des murs des pièces sont posés sur ces grandes plaques au sol, je n'ose pas démolir tous les murs pour déclouer ces plaques et les surélever d'une façon ou d'une autre). Comment puis-je rattraper cette pente en sachant que je veux faire un sol avec une sous-couche et un plancher stratifié dans chaque pièce? Merci à tous!
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
Bonjour, 17 ans, ce n'est pas vieux pour une maison. Pour mesurer le dénivelé : 1_soit vous utilisez un règle de maçon (un genre de latte de 2 cm d'épaisseur sur 10 cm de large et 2 ou 3m de long), que l'on met sur la tranche (pour pas qu'elle fléchisse) et on pose un niveau à bulle dessus. On cale du côté le plus bas, jusqu'à ce que la bulle soit parfaitement au centre. Il suffit ensuite de mesurer le hauteur de la cale pour avoir le dénivelé et de diviser par la longueur en m pour l'avoir en mm ou cm par mètre linéaire. 2 _Autre possibilité beaucoup plus précise : on prend un tuyau (type tuyau d'arrosage) on y fixe deux bouteilles en plastique (dont on a coupé le fond) à chaque extrémité, puis on remplie d'eau le tout (les bouteilles servent juste de vase d'expansion pour ne pas renverser d'eau partout!), on colle les bouteilles verticalement sur les murs opposés à un mettre de hauteur environ, par exemple, puis après stabilisation du niveau d'eau, on trace sur chaque mur le niveau ou s'est stabilisé l'eau. (Donc deux traits pour chaque mesure!) Il suffit ensuite de mesurer la distance verticale qui sépare ces traits du sol, et de faire la différence entre ces deux mesures pour avoir le dénivelé! Dénivelé= hauteur2-hauteur1 Voilà... attention aux éclaboussures! (Il existe des "niveaux tout fait" dans les magasins de bricolage, avec un bouchon à chaque extrémité, que l'on retire juste au moment de la mesure. Il faut une personne à chaque extrémité pour éviter tout problème.) Bonne mesure. Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Bonjour. Il est vrai que le béton semble la solution facile mais son poids!... çà laisse à réfléchir.Je ne vois pas où peut-être la poutre centrale. Je vais donc commencer par trouver un charpentier (compagnon). Merci pour tout ces conseils. (à chacun son métier suivant sa force musculaire; je n'ai jamais revendiquer l'égalité avec les hommes! La construction, c'est beau mais je suis comme le bois, je travaille mais j'ai mes limites dans la résistance!) A bientôt, peut-être vous serais-je de bon conseil un jour!
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Je n'ai pas LA solution, (j'ai des idées pour faire un plancher d'aplomb.. mais...) Est-ce une maison récente ou ancienne?.. Ce dénivelé, vous le mesurez par mètre linéaire, ou ces 5 mm à 1 cm sont répartis sur 5 m ou 6 m? Si vous êtes à chaque fois dans le second cas, je vous conseillerais de "laisser tomber. En effet, 1cm de dénivelé sur 5 m dans l'ancien, c'est très bien! Même dans du neuf, j'ai vu bien pire! La maçonnerie et la charpente ne se font pas au centième, et encore moins au millième. En plus, le bois travaille tout au long de son usage, et par exemple, c'est 5 cm sur 3 m, qu'il m'a fallut récupérer de dénivelé lorsque j'ai réalisé un plafond sous charpente au premier étage de ma maison neuve! Dans votre cas, à part répandre une couche de billes isolantes ou autre matériau en poudre, sur laquelle serait posée votre nouveau plancher qui sera alors forcément plus haut, je ne vois pas comment procéder, mais d'autres plus pointus dans ce domaine, vous apporteront peut-être solution et espoir. Bon courage et attendez encore avant de décider. Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci de me répondre et je m'apperçois ainsi que je ne sais peut-être pas comment m'y prendre pour mesurer un dénivelé! Pour moi, j'utilise mon niveau à plusieurs distances et je mesure l'espace entre le sol et le niveau. Sinon, la maison a 17 ans d'âge.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci de me répondre et je m'apperçois ainsi que je ne sais peut-être pas comment m'y prendre pour mesurer un dénivelé! Pour moi, j'utilise mon niveau à plusieurs distances et je mesure l'espace entre le sol et le niveau. Sinon, la maison a 17 ans d'âge.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Et bien j'aurais appris encore quelque chose! Je me doutais bien qu'avec mon petit niveau, j'avais du mal à rejoindre une logique (mes neurones sont fatigués en ce moment). Enfin, j'ai utilisé votre 1 ère méthode puisque j'ai la règle de maçon que vous décrivez. Je l'ai mise sur la tranche ce que j'apprends aussi et voilà, j'obtiens autre chose: 3 cm de hauteur de cale pour une règle de 2 m de long, donc si j'ai bien compris ça me fait 1,5 cm linéaire. En sachant que le dénivelé par du bord du mur extérieur et descend vers le centre de la maison. Cette pièce fait 2m95 de large. Après cette pièce (sur la 2 ème pièce adjacente) le dénivelé remonte ou alors il y a des vagues sur toute la longueur de la maison! J'espère que je vais trouver une solution mais je me vois mal refaire un sous-plancher! merci encore.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Maintenant que vous avez fait la mesure, deux solutions : 1_ vous "laissez tomber". :-( 2_Vous persistez :-) ... et dans ce cas, il suffit de poser votre nouveau plancher sur des cales en bois et profitez en pour combler les vides par un matériau isolant genre billes, que vous trouverez en sac en grandes surfaces de bricolage. Si la porte d'entrée de la pièce s'ouvre vers l'intérieur, il faudra la raboter et faire un nez de marche à son niveau au raz du couloir. Les cales pourront être des tasseaux eux-mêmes calés régulièrement et perpendiculaires aux lattes du nouveau plancher qui devra être posé avec un retrait d'un cm minimum par rapport aux parois de la pièce, cet espace étant ensuite caché par les plinthes, mais il permet la dilatation du bois. Stockez le plancher 2 ou 3 semaines avant la pose, dans la pièce, afin qu'il en prenne l'hygrométrie. Pour l'autre pièce, "même motif, même punition"!... Mais si le sol du premier étage s'affaisse vers le milieu, c'est peut-être qu'il y a un problème et qu'il n'est pas assez solidement soutenu par le dessous?... (poutre centrale qui fléchit?) Autre précision : vérifiez chaque mesure d'inclinaison de votre pièce en la refaisant avec le niveau à bulle tourné horizontalement d'un demi-tour (bout pour bout), la bulle doit toujours se déplacer de la même distance et du même côté pour vous. Sinon, réglez les vis de chaque côté de la bulle, pour que même en retournant le niveau, il donne toujours la même mesure. (exemple, la bulle est toujours décentrée de deux millimètres vers le mur droit en entrant, ou, autre méthode meilleure, une fois la règle calée horizontalement, la bulle est toujours parfaitement au milieu que l'on mette le niveau dans un sens ou dans l'autre.) Voilà, c'est tout ce que je vois pour le moment. (Si d'autres ont des conseils éclairés, ils sont les bienvenus!) Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci Youenn. Je retourne voir mon niveau et sa bulle et j'ai décidé de persister, donc je vais me rendre dans un magasin de bricolage. Par contre je m'inquiète de savoir si le sol va céder surtout qu'à l'étage, l'on voit bien que le bois travaille: comme l'encadrement de porte qui se défait du mur placo, une plaque de sous-pente à l'angle d'un mur qui s'est décalé en avant ceci avec grand bruit, une porte qui ne veut plus se fermer et sûrement des détails que je ne perçoit pas encore! Cette maison que j'ai reprise a été construite pour la location, donc avec le moins de frais possible! Je voulais un petit toit à la taille de ma bourse et dûment qu'il tienne, le grand confort: je m'en passe. Allez, à bientôt. Cordialement.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Si vous constatez beaucoup de phénomènes comme ceux-ci, c'est probablement que la poutre maîtresse au plafond du rez-de-chaussée, commence à fléchir... Il serait peut-être bon, d'envisager de l'étayer par un poteau vertical en son milieu. (Que le bois travaille, c'est normal, mais il faut en vérifier les limites!) Voyez-vous cette poutre, et est-elle étayée? Si oui aux deux, vous pourriez (peut-être), la soulever (avec prudence!) avec des étais réglables et des vérins, pour glisser une cale d'épaisseur sur le sommet du pilier, afin qu'une fois le tout reposé, le plancher du dessus, soit à nouveau horizontal. J'ai vu aussi, simplement caler par dessus la poutre qui avait fléchie... Mais personnellement, je préfère étayer que compter sur sur la solidité en flexion d'une poutre... Mieux vaudrait vous faire assister et conseiller sur place par des gens de l'art!(charpentiers, "compagnons" ), qui confirmeront ou infirmeront mes conseils... car là on touche au "gros œuvre" et la solidité de l'édifice est en jeu. Il ne faut donc pas faire n'importe quoi n'importe comment. Bon courage dans votre restauration., mais surtout, ne restez pas seule face à ce problème! Chercher du côté des anciens charpentiers "compagnons du tour de France" en retraite dans votre région. Vous finirez bien par en trouver un, heureux de vous aider. Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
je penserais à du béton autonivellant ce béton est prévu pour ce genre de situation il comble graduellement les vides des surfaces que l'on voudrait planes s'informer à des couvreur de plancher expérimentés
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Je vois deux inconvénients au béton auto-nivelant : 1_ Le béton , c'est lourd! (densité+ou-2 soit 60KG au m^2 pour 3 cm d'épaisseur, et 1/2 tonne pour 9 m2!!!) Cela risque d'empirer les choses plus que de les améliorer. 2_ Le béton va empêcher le plancher bois sou jacent de respirer, là encore, cela risque d'aggraver les choses. Le bois est un élément "vivant" même après la mort de l'arbre (!) (Comme le cuir que l'on continue à "nourrir" sur nos chaussures pour qu'il garde son aspect et sa souplesse.) Des charpentiers seraient de meilleur conseil que des maçons sauf à tout détruire le premier étage, puis reconstruire avec une dalle de béton sur poutres en bétons, mais je ne pense pas que ce soit la volonté de la propriétaire. Si la disposition le permet, le rajout ou le remplacement de la poutre maîtresse soutenant le plancher par le dessous, après étayage et léger soulèvement de celui-ci, serait l'opération la plus simple. Seuls des professionnels (ou anciens) en étudiant les choses sur place, peuvent proposer une solution satisfaisante. Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Je crois que votre décision est la plus sage, mais n'hésitez pas à consulter plusieurs personnes et faites faire des devis, (vous risquez d'y voir de grandes différences!) Pour les conseils, je suis preneur dans les domaines où je n'y connais rien (et ils ne manquent pas! :-))). Mais si vous les prodiguez à une autre personne, je ne serais pas jaloux, c'est même le principe de ce forum. ;-) Tenez-nous au courant, (cela pourrait servir à d'autres.) Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !