Signaler

Comment réaliser un générateur électrique-électrique ?

Posez votre question Emirovitch - Dernière réponse le 29 juin 2013 à 10:25 par Confusioux
Salut tt le monde. Je suis nouveau dans ce forum. Depuis beaucoup de temps je veux savoir si c'est possible de générer de l'électricité avec une génératrice et un moteur électrique. Bon je suis pas technicien mais je cherche à transformer mon idée en données théoriques. le dispositif se compose de: Générateur électrique tension de sortie 220v Moteur électrique tension d'entrée 220v Un dispositif mécénique tres simple. Au début le moteur sera conecté au secteur (220v) et relier avec le générateur jusqua produire de l'électricité par le dernier. On mesure la tension de sortie lorsqu'elle sera stable et capable de prendre le relève au courant du secteur, la on changera le passege du courant du secteur vers le générateur avec un dispositif. Mes questions sont: Il y a t-il un moteur électrique capable de tourner un générateur pour produire de l'électricité et qui consome moins d'énergie produite par le générateur. energie produite par générateur > energie absorbée par le moteur. si c'est possible, le gain de l'energie est il important pour l'utilisé pour autre fonction comme l'éclairage, les cercuit de faible comsomation .....?? Si cette idée est réalisable je pense que on peut produire de l'élertricité sont des effets secondaires son pollution et avec une nuisance sonore négligeable. un coüt de maintenance faible une durée de vie plus importante que un générateur qui tourne avec un moteur en diensel. ou on augmente l'écart entre l'énergie produite par générateur & l'énergie absorbée par le moteur. On peut élargir notre liste de consomation. Merci a vous
Afficher la suite 
Utile
+4
moins plus
Bonjour C'est réalisable en nanotechnologie, mais dans la pratique, non, car il faut plus de puissance pour faire tourner une génératrice qu'elle peut en donner sans compter les pertes mécanique. Désole de te décevoir, mais tu n'es pas le premier à avoir songé à ce système. De nombreux essais ont étaient réalisés avec des moyens qu'un particulier n'a pas, on a réussis à faire tourner le moteur, mais aucune puissance sur celui-ci, donc, résultat: inutile.
Donnez votre avis
Utile
+3
moins plus
Profeseur Tournefol le retour 1 Bon, Oui, selon les lois de la phisique actuelle, on ne peut théeoriquement sortir autant d'energie quelque en soit la source. et même si elle était égale donc sans AUCUNE PERTE on ne pourrait en sortir par ton systeme plus. celà tout le Monde ici l'a dit. Outre le gachis écologique et par attrait d'argent (bien sur) des personnes ont su détruire ce que j'appelerai le patrimoine energetique et ecologique du Monde. en clair, se foutre des consequences du principe qui rapporte LE MIEUX aus financiers. je sais je vais me faire "encore LOL" enguirlander! c'est le sujet de mon "nègre" bien sur franc et scincere comme moi (oui, il a une grande facçon et trop franche de s'exprimer qui peut gener des histoires mais On ne se refait pas. veuillez lui pardonner? pour lancer une part du sujet, une petite questuion Les électroniciens le savent j'en suis persuadé on conaissance d'un aoppareil dont la définition exacte est ?? vous me le direz?? cet appareil selon sa définition sort plus d'energie qu'il n'en faut que pout entretenir son alimentation! il s'appelle? il s'appele? En Français un M - - - R! On le nomme aussi un "amplificateur de lumiere a emission stimulée de radiations" et là l'idée est bonne en nanotechnologie non? Tout le monde ici a de tres bonnes idées.
Donnez votre avis
Utile
+2
moins plus
Salut Robin, Comme je t'ai toujours apprécié sur ce forum (idem pour les autres pointus ou obtus a chacune et chacun ses défauts on ne se refait pas et tant que l'on reste franc et honnete celà ne me dérange pas). Donc Robin, un laser, marche (c'est le cas de le dire) au pas c(est en fait la différence avec un tube d'eclairage que l'on appelle courament "néon". dans ce genre de tube on exite electriquement un gaz qui bien sur s'exprime en montrant son mécontentement en changeant d'orbite ou il revient de suite en refaisant un second flash (tu vois que a ce niveau on parle déjà de mollécule , d'atome..) ce qui se traduit par un flash "lumineux" en fait une emission de lumiere (QUI ESR DE L'ENERGIE qui se disperse dans ce cas dans tous les sens (arbitrarement) Nb là l'arbitre ne bosse pas tres bien LOLL Alors on lui met Michel Blanc qui fait mieux que Bonux et la on met tout dans le même sens. cette fois, a chaque fois qu'ils cognent un joueur (Allez lilloux) on se rappelle il en sort 2. qui vont sens obligé par les anneaux rencontrer des mirroirs dond demi tour et pour me même pris on s'en recoge quelques uns.. reenergie (que l'on a pas encore dépensée) on multiplie les chocs donc l'energie etc etc.. en fait c'est plus rugby ce truc. dans un laser,
Donnez votre avis
Utile
+2
moins plus
Une explication bien faite ici sur le phenomene:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Laser

on peut aussi lire:
"En 1967, Peter Houlcroft découpe 2,5 mm d’acier inoxydable à une vitesse de 1m/min, sous di-oxygène avec un laser CO2 de 300 W et conçoit la première tête de découpe."

conclusion,
1967 ce n'est pas hier et le laser a fait des progres

Que quelqun me cite un appareil electrique de 300 watts capable de ce prodige (les mecaniciens d'usinage, Chaudronniers, Soudeurs confirmeront que c'est imposible).

Les panneaux photo voltaiques ont aussi fait d'immenses progres l'association des deux et d'un joli prisme quasi parfait comme on sait a present en faire pour nos supers télescopes peut être?

Encore peu avant 1900 on aurait dit que traverser la Manche en aéroplane etait impossible
1909 ce fut fait
pourquoi pas demain.

Roulez jeunesse.
Donnez votre avis
Utile
+1
moins plus
Bonjour, Et comment on fait en nanothecnologie ? Je suis interessé. A+.
Donnez votre avis
Utile
+1
moins plus
Bonjour, Ah, on va réinventer le mouvement perpetuel jamais inventé car utopie Dommage que celà ne puisse fonctionner l'idée était bonne! mais a réellement étudier (autrement) Je me presente: Profeseur Tournefol pour vous servir, les curieux trouveront sur ce Forum quelques lignes traitant du sujet sous le pseudonyme de mon "negre" et qui n'a reçu que une seule réponse. j'aime la jeunesse courtoise , Polie mais surtout CURIEUSE, avide de trouver mieux que mieux. Merci Mon gars. Je m'excuses mais je dois aller souper (ma nounou adorée m'appelle) mais promis, malgré tout le travail nécescaire a mon départ je veux bien en sacrifier une bonne partie pour causer de ce sujet. a tout a l'heure.
Donnez votre avis
Utile
+1
moins plus
Bonsoir, Les tests réalisés ont montré qu'en principe, en utilisant les supra-conducteurs, les pertes devenaient nulles. Donc le système pourrait fonctionner.... dans un laboratoire ultra-équipé. Mais problème... Je créée un système auto propulsé, qui, lancé avec une ficelle, génère assez de courant pour faire tourner le générateur, qui fait tourner le moteur. L'équilibre est stable. Mais si je mets ne serais-ce q"une allumette posée sur le rotor, je demande une énergie supplémentaire, qui ne peux être fournie par ce système. Donc il ralentit, invariablement, jusqu'à l'arrêt. Donc même si ce "propulseur-générateur" pouvait exister, il ne pourrait pas encaisser la moindre demande, et serait comme "une attraction", un jeu de scientifique ! Dommage, il faudrait pour que cela fonctionne, un générateur qui fourni plus d'énergie qu'il n'en demande, ou un moteur qui a besoin de moins d'énergie pour un même travail ! Le problème est que dans la nature, chaque demande d'énergie, de matière, est compensée par un besoin équivalent ! Bon, ça c'est vrai aujourd'hui, j'adorerai qu'un savant génial prouve le contraire !!!
Donnez votre avis
Utile
+1
moins plus
Hello Robin "Dommage, il faudrait pour que cela fonctionne, un générateur qui fourni plus d'énergie qu'il n'en demande, ou un moteur qui a besoin de moins d'énergie pour un même travail ! " ces bien ce dont je viens de parler et qui equations prouvées le fait! depuisle 16 mai 1960! Sacré Albert! et il en sortbien plus d'energie qu'il en faut pour le faire fonctionner! tout comme en marchant au pas cadencé un peloton de quelques hommes peut faire s'effondrer un pont (disons passerelle). capable de supporter une armée entiere marchant en désordre.
Donnez votre avis
Utile
+1
moins plus
Salut, Un amplificateur de lumiere a emission stimulée de radiation est un laser.. En quoi il émet plus de puissance qu'il n'en consomme ?? J'ai raté quelque chose ?? :-)
Donnez votre avis
Utile
+1
moins plus
Salut je savais que tu trouverais! c'est le principe même du fonctionnement. et oui, cet appareil (Maser en Français) sort plus d"energie qu'il lui en faut pour fonctionner (saur un peu au démarrage pour lancer la première "cadence" chose connue de tous les scientifiques (peut être et surement des gouvernements) mais là tant qu'il y aura du petrole ils n'auront pas d'idées.. tiens c'est des mêmes années ce patagramme. Si en fait, ou recupere sur il faut bien l'avouer un panneau photovoltaique ce qui sort et que (?? la pertede conversion soit infime ) le tour serait presque joué allez Roulez jeunesse..
Donnez votre avis
Utile
+1
moins plus
inventeur moi j ai réussi tout simplement avec un moteur a synchrone en 220 volt 0,37 KW j entraine par courroie poulie 150 égale moteur et générateur trés important ensuite il suffit de coupler un variateur de vitesse et de fréquence et un potentiométre et le tour et jouer résultat a 1500 tours minutes 10kw produit 43,5 ampére en 220 240 volt consomation 0,37 KW 2,73A je suis trés content de mon résultat sauf niveau sonore il faut un abri insonorisé sa coute chers mais bon possible en alimentation on peu utiliser une batterie ou un groupe électrogéne le temp de produire aprés on utilise le courant produit donc plus aucune consomation plus de facture et pour 2 a 3 maison qui dit mieux
jdf_daniel26 4727Messages postés lundi 27 juin 2011Date d'inscription ModérateurStatut 4 juin 2016 Dernière intervention - 28 avril 2013 à 17:50
Bonsoir,
Il serait bien qu'on puisse au moins voir cette merveille avec une photo , comme
le fait Antoine Amato
Répondre
Icare95 13110Messages postés jeudi 26 juillet 2012Date d'inscription ContributeurStatut 26 janvier 2017 Dernière intervention - 28 avril 2013 à 20:39
et encore la c est la version miniaturisée !
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
moins plus
Le fait de produire plus d'énergie que consommé est possible.
Seulement il faut passer à une autre technologie que celle de base.
Actuellement, créer un générateur électrique produisant plus que consommé, cela a déjà été fait, mais la production est moindre et le coût de frabrication pour le "prix" de l'énergie produite largement supérieur.

L'autre moyen est l'ancienne turbine dite à "implosion".
En gros on génère dans une chambre en cloche un tourbillon par effet de sépération de charges électriques (donc la nécessité d'un démarrage électrique, par un autre moteur ou manuel), bref, un effet électrodynamique (en pensant en ouvrir la partie supérieure pour "aspirer" l'air, en la partie inférieure on rajoute une autre demie-cloque orientée pour créer un effet coanda, on arime fermement l'ensemble par des chaînes à la surface de travail, ensuite plus qu'à placer le système de notre choix au niveau de la turbine pour récupérer l'énergie produite.

Le seul problème est ici l'usure des matériaux et la force déployée, il faut se rappeler la dernière turbine qui en 1932 ou 33 je ne sais plus a arrachée le hangar de Schauberger dans laquelle elle était parce que pas suffisament arimée.

Si par contre on place le système de récupération d'énergie dans la turbine cela va se transformer en réacteur en plasma*. Et là il faut des matériaux très solide pour ne pas fondre et/ou se disloquer.

En bref je ne comprends pas trop les réactions de pas mal à la question initiale, il y a tellement d'anciennes technologies à utiliser pour ça qu'en fait la question serait plutôt de "pourquoi on les utilise pas" ??




* en parenthèse l'autre fois je suis allé chez un garagiste lui demander de monter un réacteur à plasma sur mon moteur essence pour en réduire la consommation, en lui donnant le plan (un très simple, hein), il a bondit en hurlant "qu'il n'allait pas faire exploser son garage", alors qu'il n'y a aucun risque. On vit vraiment dans un moyen-âge technologique, c'est horrible.
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Merci, je te suis reconnaissant, mais pour malheur, je DETESTE le foot, et n'y connais rien, si ce n'est que récemment les bleus on pris une raclée.. Donc, dans un laser, si je te comprend bien, c'est comme sur un terrain de foot, on en sort un et il en rentre deux ?? lol non, je ne dois pas bien comprendre la subtilité, surtout que la science n'est pas très "subtile"... :-)
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Très très interessant, on avance. A+.
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Benet, ton nom est très bien choisi !!! Bravo !
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Je souhaite que Robin29 expert, poursuive l'explication de la nanotechnologie pour l'intéret du forum et que Emirovitch puisse réaliser son projet. A+.
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Je confirme !
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Merci tt le monde, j'ai suivi attentivement les réponses, c'est logique que toujours l'énegie de l'entrée = énérgie de sortie. D'apres mes connaissances l'énergie produite par le générateur est le résultat d'un certain nombre de tour du stator nn? si le moteur électrique tourne à une vitesse de 1500tr/mn et consome le 220v et le générateur admet une vitesse plus que 1500tr/mn pour produire une puissance de plus que celle absorbée par le moteur!!! Alors pourquoi pas, on met pas une boite de vitesse entre les deux avec un coefficiant de multiplication pas trop fort pour ne griller le générateur et avoir un peu plus de puissance??$ juste un dispositif de deux pignons de dimatre d'axes différents!!! Sauf si le nombre de tours n'as aucun effets sur la production.
ben33660- 14 déc. 2012 à 00:44
un ensemble de pignons pour une démultiplication de force c bien mais je pense que se serait mieux avec un système variomathique ou (Convertisseur de couple)
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Si, bien sûr, la vitesse de rotation augmente le rendement.... ... qui est instantanément bouffé par la puissance nécessaire au fonctionnement des pignons ! Essaie de tourner à la main un axe, puis met sur le même axe un ensemble de pignons qui multiplie la vitesse par deux en sortie : tu seras obligé de mettre deux fois plus de force pour le faire tourner.. ! (système du vérin) A l'encontre, un système réducteur demandera moins d'énergie (bien que les frottements en prendront un peu), mais donnera moins de vitesse en sortie. C'est comme cela que l'on peut soulever une voiture de deux tonnes avec un cric.. :-)
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Pour l'exemple de robin "Essaie de tourner à la main un axe" tout simplement changes les rapports du dérailleur de ton vélo.. de toutes façons, ce n'est pas de la seule la vitesse que depend l'energie fournie ou restituée. remontes sur ton vélo, pedales comme un fouet arrete de pedaler a moins que tu ne sois sur une descente tu t'arrêteras obligatoirement. même dans l'espace intersidéral ou un corps lancé n'a aucun frottement finira par s'arrêter ou sera dévié oui ce sera long quoi que l'on fasse, le rendement ne peut etre a 100% car il y aura toujours les frottements, les pertes cuivre, pertes fer, l'effet joule, les frottements de l'air et l'attraction terrestre et de tous les corps (Newton).... et même a 100% le systeme ne servirait a rien
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !