Signaler

Comment isoler une toiture sur la charpente ?

Posez votre question jmiruch - Dernière réponse le 20 déc. 2012 à 15:53
Bonjour à tous Je dois refaire entièrement la toiture d'un bâtiment ancien dont je voudrais conserver le caractère. Il me parait évident ( mais peut-être que je fais erreur ?) que je dois en profiter pour inclure dans la charpente un materiau isolant. 1/ moins de mise en oeuvre que par l'interieur 2/ meilleur étanchéité 3/ aspect interieur (charpente et chevrons apparents) rustique en accord avec la nature du batiment (ancienne écurie) 4/ moins de découpes, moins de chutes, >>> économies J'ai dabord pensé à de l'isolant souple multi-couches. En me renseignant sur des sites officiels j'ai vite découvert les médiocres qualités isolantes de ce matériau, bien éloignées des performances annoncées ! Je ne sais pas ce qu'il est possible de faire et quels sont les autre matériaux envisageables pour des coûts raisonnables. Je ne dois pas être le premier à m'interroger là-dessus mais je ne trouve aucune information là-dessus. Pouvez-vous m'aider ? Merci beaucoup de vos réponses et conseils
Afficher la suite 
Utile
+9
moins plus
Pour ma part, je voulais aussi garder la charpente apparente et gagner un maximum de place donc j ai isolé avec un isolant mince classé au feu M 0, je sui super satisfait des performances thermiques et de la facilité de pose. J'ai l'impression que par rapport à une laine de verre, le produit se tient mieux et ne risque pas de se tasser vers le bas, risque de pont thermique. Pour info, le produit s'appelle DFAL 18, le CSTB à établit un PV pour déterminer le coefficient de conductivité thermique qui est de 0,035 ( donc très correct, plus le chiffre est petit, plus les performance thermique sont bonne) et l'avantage, c'est qu' il a été classé au feu par le laboratoire national d'essai. Il n'est pas facile à trouver, moi je l ai acheté chez Apronor ( www.apronor.com ) il livre gratos sur toute la france.
Ajouter un commentaire
Utile
+6
moins plus
méfiez vous des pubs déguisées pour les isolants minces multicouches
Ajouter un commentaire
Utile
+5
moins plus
Concernant les isolants minces, voici une note du CSTB : http://www.cstb.fr/actualites/dossiers/produits-minces-reflechissants.html http://www.cstb.fr/fileadmin/documents/evaluation/Atec/GS20_note.pdf Pour votre cas, il existe des solutions d'isolation par l'extérieur avec de la fibre de bois. Ce matériaux a l'avantage d'être respirant (pas de condensation dans la charpente), de bien isoler (c'est le minimum qu'on lui demande) et d'avoir une bonne inertie thermique (déphasage des chaleurs estivales) donc pas de surchauffe en été. Pous pouvez trouver ça chez Isoroy, pavatex, steico, gutex, homatherm, etc.
Ajouter un commentaire
Utile
+2
moins plus
le probleme m'intéresse aussi ! je dois isoler la toiture d'une batisse datant de 1880. La charpente est encore bonne. Si vous avez des idées, n'hésitez pas, je suis preneur !
bricoleur du dimanche- 20 déc. 2012 à 15:18
bonjour je suis bricoleur pro et le meilleur moyen d'isoler sa toiture est de mettre du papier journal et du sopalin
bonne journee
Répondre
bricoleur du lundi- 20 déc. 2012 à 15:49
oui c'est vrai sa absorbe sa isole et c'est pratique
Répondre
atlassaturn 2491Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 27 novembre 2016 Dernière intervention - 20 déc. 2012 à 15:53
bricoleur du mardi
et le papier Q !
je reconnais que la remarque est stupide , mais par rapport à ce qui précède ?
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+2
moins plus
il existe divers isolation et divers solution selon la nature de travail en charpente , si la charpente et les chevrons reste apparents et ne sont pas démontés ou remplacés , la laine de verre placée entre est l'idéal mais il faut prévoir alors une sous toiture adéquate , , sinon il reste l'alternative de placer des plaques de types unidek ou autres marques sur les poutrelles , http://www.unidek.be/ , mais il faut alors utilisés les chevrons en applique juste pour faire joli entre les poutrelles, , le système fait un plafond blanc fini , et isole bien, tout est possible dans la construction ,
Ajouter un commentaire
Utile
+2
moins plus
je vends des solutions d'isolation depuis plus de 20 ans, il est évident que la laine de verre brûle très facilement, son point de combustion se situe autour de 600 degrés. A peu de choses près, la fibre de bois est au même niveau. Le point de fusion de la laine de roche se situe autour de 1200 degrés pour la semi rigide et 1500 pour la rigide. Les normes actuelles qui définissent une bonne isolation sont la résistance au feu, à l'eau (très important sous combles!), sa capacité à isoler du froid comme du chaud (isolants par absorption et non par réflexion), l'isolation phonique et le respect de l'environnement. C'est autour de ces points clés qu'il faut mener la réflexion, l'isolant idéal n'existant pas, il faut un compromis. L'avantage de la fibre de bois se situe principalement au niveau du respect de l'environnement. Bref, en conclusion je dirais que la laine de verre est à bannir....pour le reste cela dépend de votre besoin d'avoir un produit préventif ou de votre fibre écolo....
Ajouter un commentaire
Utile
+2
moins plus
slt Moi j'aurais decouvert, posé isolation type polystyrène extrudé(orthographe a verifier) abouté scotch et tout et tout; Ensuite chevrons type 97x36 sapin classe 2 fixés das charpente existante liteaux cloués sur 97x36 et re tuile Voilouuuu les chalets d'aquitaine
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
bonjour je vous conseille la laine de roche qui est un bon isolant mais je crois qu'il faut prévoir une couche supplémentaire pour l'etancheité. vous pouvez toujours aller voir sur batiproduit.fr ou blog-maison.com
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Quelle résistance thermique souhaitez-vous ? Une fois ce paramètre défini, les systèmes d'isolation pourront être identifiés. tpf
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
merci c est super sympa pour vos indication s mais cela vaut il la peine au niveau ex: unidek par rapport à trilatte ou autre merci
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Bonjour, il y a aussi un système beaucoup plus sain, plus efficace et moins cher que la laine de roche, l'isolation avec un mortier maigre de paille. plus d'info sur ce site: http://endehors.org/news/isolation-en-terre-paille-chanvre en tous cas, conseil, renseignez vous bien avant de prendre des décisions Bonne recherche
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Concerant la réaction au feu de la laine de bois, elle résiste beaucoup mieux que la laine de verre. Essayez donc de faire bruler une pile de jouneaux, ca va être difficile. Il faut séparer tous les pages pour que ca brule bien. Avec la laine de bois c'est pareil, comme on met une certaine épaisseur, elle aussi à du mal à bruler. Et en cas d'incendie, c'est dabord ce qu'il y a dans la maison qui brule et non la structure et l'isolation qui est avec.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour une question se pose, quelle est l'épaisseur de vos chevrons ? s'ils doivent rester apparents cela facilite la réflexion ensuite prenez garde, les isolants minces n'isolent rien du tout en réalité, et d'autres isolants brûlent comme du papier (fibres de bois). la laine de verre absorbe l'eau, et va ainsi se tasser et pourrir (durée de vie max:15ans) il faudrait plus de détails, voire des photos pour se prononcer sérieusement... bien à vous
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !