Signaler

Comment isoler entre comble et rez de chaussée ?

Posez votre question Cyril FOLTRAN - Dernière réponse le 29 oct. 2008 à 19:59 par topher
Il y a entre mes combles, non aménagés et le lieu de vie en dessous un plafond et un plancher entre le quel il n'y a aucune isolation, comment puis-je isoler le bas du froid (ou de la chaleur) des combles ?
Afficher la suite 
Utile
+0
moins plus
bonjour, il suffit de dérouler de la laine de verre sur le sol, pare vapeur vers le bas
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Et que pensez vous d'introduite de la vermiculite entre le plancher et le plafon par des ouvertures dans le plancher ?
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
bonjour, la vermiculite, c'est trés bien dans les rampants, au dessus d'un plafond aussi mais avec un plancher vous risquez de ne pas pouvoir bien la répartir
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
bonjour par soufflage oui location che kiloutou je crois
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Je suis nouveau sur le site. Mon probleme est assez commun, j'ai lu tous les commentaires sur ce sujet sur le site. Pourtant j'ai toujours quelques questions a resoudre, car certaines reponses apportees sont en contradiction avec d'autres un peu plus loin. En train d'amenager les combles de ma maison, voici ou j'en suis: Vieux plancher en mauvais etat sur solives bois traditionnelles 220 x 75 datant des annees 30, pas vraiment plan, et sur lequel une renovation plus recente a fait courir gaines electriques et tuyaux de chauffage central. J'ai donc decide de couvrir le tout avec un reseau de lambourdes de 50mm de haut espacees 50cm entre-axes pour a la fois couvrir les tuyaux et gaines, et remettre le tout bien horizontal, puis visse des plaques agglo 19mm hydro par dessus. Voila ou j'en suis maintenant. Avant de finir la pose du plancher final, je voudrais isoler phoniquement: a la fois bruits d'impact, et aussi grincements entre les dalles depuis que l'ensemble est parfaitement sec (installé il y a plusieurs mois). Pour le grincement des dalles, je vois des avis divergents, certains conseillent de coller les dalles entre elles, d'autres disent le contraire. J'ai lu aussi que quand ces dalles seront recouvertes par un film isolant puis un plancher flottant, le poids sera reparti sur une plus grande surface et les grincementss ponctuels de ce fait elimines, ce qui me parait fort possible. Quelqu'un a-t'il simplement essaye de mettre un bon joint silicone sur les bords rainures-languettes des dalles, ce qui aurait l'avantage de creer un joint isolant entre elles tout en gardant la possibilite de les desassembler facilement? Je voudrais aussi mettre une bande Phaltex, ou Sonibande sur le sommet des lambourdes. Bien que beaucoup de commentaires indiquent que ça ne sert arien puisque les dalles sont vissees, je pense que ca peut quand meme servira attenuer les bruits divers, ou bien ai-je tout faux? Est-ce vraiment envisageable (raisonnable), comme je le lis, de ne mettre strictement aucune vis pour maintenir les dalles (j'ai une surface couverte de 80m2)? J'ai un peu de mal a y croire... Pour les bruits d'impact et phenomene "tambour" de l'ensemble solives-lambourdes, j'ai lu a peu pres tout sur le sujet, mais trop d'avis informés rendent finalement la decision difficile. J'ai trouve un produit, le Vermaspha qui a l'air parfait pour combler l'espace entre les lambourdes, sauf qu'il est introuvable dans le Sud de la France (pourquoi? personne n'en sait rien), faut commander une palette minimum, donc pas moyen de faire un essai avec quelques sacs pour voir si ça marche vraiment. Quelqu'un a-t'il une experience avec ce produit pour une utilisation identique? Par contre, la mise en oeuvre montre des contraintes techniques importantes, et j'ai des doutes sur le plan toxicite pour la sante, y'a-t'il un autre produit tres leger qui ferait l'affaire en etant plus simple a poser? (j'insiste sur le "tres leger") (granules Thermofloc, sibilitum Rockwool, par exemple..,) Isover propose egalement un systeme distansol/isosol, quelqu'un a-t'il essaye ce procede? J'ai trouve facilement du Vermex, qui est presque equivalent, mais est beaucoup moins performant au point de vue acoustique, et n'est pas vraiment prevu pour cette utilisation. Egalement, dois-je mettre un film polyane sous le Vermaspha ou non? Certains techniciens disent "oui", et d'autres "surtout pas" sans plus d'explication convaincante. Le Vermaspha, ou equivalent, en comblant l'espace entre les lambourdes aurait en plus l'avantage d'empecher la flexion des dalles et donc les grincements possibles. Par contre la doc Vermaspha montre que le produit doit aussi recouvrir partiellement les lambourdes pour etre totalement efficace. Pour resumer, voici ce que j'ai en tete: Devisser dalles, installer polyane ou feutre bitumé, combler entre les lambourdes avec Vermaspha ou autre, reposer dalles sur sonibande, peut-etre en reduisant le nombre de vis pour limiter ponts sonores, mettre un joint silicone entre dalles (ou colle si definitivement a conseiller), ensuite sous-couche isolante type Assour (quelqu'un a-t'il des suggestions pour cette sous-couche?), et enfin parquet flottant. J'ai aussi l'intention de mettre juste une cloison en placo , et la aussi, certains disent de mettre une bande isolante sous le rail de sol et d'autres disent que ça ne sert a rien... Merci pour avoir pris le temps de lire ce long post et bien sur, merci pour vos conseils eclairés.
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
bonjour, voici mes avis et expériences : Vermiculite ou autre : aucun intérêt dans la mesure ou les combles seront isolés, il n'y a pas de raison d'isoler ce plancher, côté accoustique cela ne changera rien aux craquements. Contre les craquements je vous conseille également de coller (colle bois) les rainures des panneaux au montage, de mettre une bande sur les solive et de BIEN visser les panneaux. laissez éventuellement un jour le long des murs périphériques avec un joint silicone (contre les bruits) j'ai essayé de mettre de la farine (comme les anciens !) dans les rainures des planches d'un escalier: ça marche bien !, pourquoi pas pour un plancher... la flexion des plaques tient à l'écartement des solives et non pas au remplissage entre celles ci. Afin : les bruits d'impact sont transmis par le plancher aux lambourdes puis aux murs, ces derniers seront effectivement "atténués"par la pose d'une sous couche et d'un parquet flottant mais cela reste minime.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !