Signaler

Comment connaître la solidité d'un plancher dans combles ?

Posez votre question yanis - Dernière réponse le 15 mars 2011 à 14:59
Comment être sur de la solidite d'un plancher dans le combles? Les poutres en bois qui soutiennent le plancher sont espaces de 55 cm. Elles sont de 7cm de largeur pour 15 cm de hauteur et elles font 320 cm de longueur. Une poutre metalique separe mes combles en deux parties identiques de 320cm de long. Des plaques d'aglomerees de 160cm par 65 cm ont ete pose sur ces poutres et je voudrai être certain que c'est assez solide MErci
Afficher la suite 
Utile
+0
moins plus
Bonjour, 7cm, ce n'est pas très large, mais 15cm de hauteur, ça donne de la rigidité. 3.20m de porté c'est raisonnable. 55cm d'espace entre les solives c'est un peu limite. C'est déjà un grand maximum. Reste le point essentiel, le plancher. Il faudrait savoir son épaisseur ? et comment il est posé ? c'est à dire, est-ce que tous les raccords des plaques sont fait sur les solivs ou y a-t-il des raccords qui sont entre les solives ?. Je n'ai pas bien compris comment est placé cette poutre métallique par rapport au planché. Est-ce bien 3.20, la poutre métalique puis 3.20. Les solives sont donc posées sur cette poutre centrale ? Quelle épaisseur de cette poutre centrale ? Est-elle en forme de I si on la regarde de chan ? Ou alors quelle forme a-t-elle ? Merci à vous de bien vouloir m'éclairer un peu plus pour une réponse plus objective. Maind'or
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci à Maind'or et j'apporte les precisions. La poutre metalique est en I, elle fait 20 cm d'epaisseur. Elle sépare les combles en 2 surfaces identiques. Les solives sont bien posés sur cette poutre. Les solives de 3.20 partent du mur et s'arretent sur cette poutre au mileu. 55cm c'est de milieur de volive à milieu de solive donc entre deux solives il y a environ 48cm. LEs plaques vissés sur les solives font 19mm d'épaisseur. Elles s'emboitent les unes dans les autre sur les quatres cotés. Certains raccords sont entre les solives mais pas tous. J E souhaite amenager 2 pièces une chambre d'ami avec un lit en 140 et un bureau. La pente du toit etant tres importante je pensais faire des rangements pour des vetements et quelques livres là ou l'on ne peut pas se tenir debout. yanis
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour.. ça a l'air bien comme installation, tu as le meme plancher que moi,19mm, a part que moi j'ai 44cm entre les solives, par contre tout mes raccords sont au solives... aussi, une chose de bien c'est d'avoir visse le plancher, generalement on conseille la longueur de vis 2.5x epaisseur du plancher... maintenant reste a voir les conseils de maind'or, qui m'ont deja bien renseigne...
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour yanis et igorB, Bon, comme le dit igorB c'est déjà bien comme installation. Pour un plancher grenier c'est parfait, mais pour une pièce d'habitation ça reste un peu juste. Pour une pièce d'habitation, il faut prévoir qu'il y aura du poids sur une petite surface (pieds de lit, pieds des meubles, lieu de passage principale etc...). C'est pour ça que pour l'habitation, il faut poser les raccords des plaques sur les solives et l'idéal aurait été de l'aglo en 22mm ou alors en OSB 18mm qui est nettement plus solide. Ce que je vous conseille, c'est de doubler le plancher. Mettre un film fin insonorisant (pour éviter le contact direct entre les plaques), puis mettre une 2ème couche de plancher aglo en 19mm ou en OSB 16mm. Le prix est comparable mais l'OSB est moins lourd pour un même solidité au moins. Les jointures seront croisée autant que possible et les raccords se feront sur les solives (ou à la limite, juste à côté mais pas en plein milieu). Si nécessaire, couper certaines plaques pour raccorder sur les solives, il n'y aura pas d'emboitement mais comme c'est vissé, ce sera Ok. Les plaques seront donc dans le même sens, mais décalées aussi bien en longueur que en largeur. PS : Si L'IPN au centre à une portée d'environ 3.5m, ça devrait suffire, mais il ne faudra pas y mettre un garde-robe dessus, vaut mieux la mettre côté mur. (Logique me direz vous), mais mieux vaut prévenir que guérir. Pour faire moins de travail et économies, il sera possible de ne pas doubler le plancher au niveau des sous-pentes car il n'y aura jamais de poids excessif. A voir de plus près là ou les raccords sont au milieu pour ne pas y mettre une enclume non plus. Si non, doubler partout et ce sera au top. N'hésitez pas, si quelque chose vous intrigue...
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Je mets mon grain de sel aussi ! Pareils que Main d'or mais je pense qu'une seule épaisseur de 22 mm est suffisante ( osb, agglo...) Je me demandais quelle était la porter de l'IPN ? Pour info votre plancher fini pourra reprendre env 160 kg/m2 (à valider en fonction de la longueur de votre IPN)
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci por vos conseils la poutre metallique fait 6,5 m de long. Je pensais mettre un parquet de 1cm d'épaisseur sur le plancher (de 19mn). Ce parquet peut il suffir pour consolider le plancher? Cela ne va pas faire trop de poids sur les solives?
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour, pour le plancher de 1 cm aucun problème, pour la portée de l'ipn c'est un peu juste à mon gôut, essayez de sauter dessus en plein milieu pour voir si ça bouge ou pas, sans vouloir semer le doute, vous pouvez nous dire comment est ancrée cette poutre dans les murs ?
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonsoir Topher La poutre IPN est une poutre metallique en I qui fait 9cm de large, 20cm de hauteur et 6,45 m de longueur visible entre les 2 murs. Elle est scellee dans ces 2 murs (40 cm d'epaisseur chacun).
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour, pouvez vous vous renseigner sur la longueur des ancrages de l'ipn dans les murs ? ht 20 cm ok pour fléchissement, mais 9 cm me parait un peu léger en flexion. pouvez vous mettre un poteau sur le milieu voir 2/3 de la portée ?
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour à tous, Oui, effectivement, l'IPN à une longue portée et pour supporter une zone d'habitation, ça fait trop léger. Comme dit topher, mettre un poteau par dessous serait la solution la plus simple. Comme Yanis disait plus haut : "Je pensais mettre un parquet de 1cm d'épaisseur sur le plancher (de 19mn). Ce parquet peut il suffire pour consolider le plancher? " 1 cm de plancher par dessus ne renforcera rien du tout. Le problème initial étant que des raccords des plaques se trouvent entre 2 solives, ce qui donne une faiblesse certaine. Un peu compliqué tout ça, mais y a bien quelque chose à faire... Il faudra renforcer l'IPN par un poteau ou doubler l'INP, puis le plancher sera renforcé par dessus.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Merci à Maind'or et Topher pour vos renseignements. Maintenant j'ai plus d'informations mais plus d'interogations aussi. -La poutre IPN traverse la maison dans le plafond du 2ème etage et je ne peux pas mettre de poteau pour consolider. Sous la moitié de la poutre IPN (3.3m) il y a la cloisons qui sépare 2 chambres mais je ne suis pas certain que cela renforce efficacement la poutre. Sur les autres 3 m c'est le couloir et je ne peux pas mettre de poteau. - Je ne peux pas non doubler lIPN et refaire un plancher car j'ai deja tout juste 1,90 m de hauteur sous le toit. Si je reduis cette hauteur les combles ne sont plus utilisables pour un bureau et une chambre d'ami. J'avais demande à un "charpentier" zingueur son avis pour l'aménagement des combles, quans j'ai refais faire le toit et il m'avait dit sans problème (il a installe deux Velux) Mais je n'ai plus trop confiance. Je ne sais plus si je peux continuer cet amenagement sans danger.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Ah, ça ce précise un peu. Il reste toujours un détail qui manque. En quoi est faite cette cloison ? Placo ou en briques ?
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonsoir C'est des "briques". C'est une ancienne maison construite par des ouvriers SNCF. Les briques sont gris noirs elles font 30cm de long sur 7 de large
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour, je ne voulais pas vous inquiéter, bonne question posée par Main d'or pour la cloison : de la brique c'est déjà ça de pris ... pour le doublage de l'ipn, il ne sagit pas forcemment de le doubler par le dessous : vous pouvez le solidifier en mettant des bois (type bastaing) dans l'âme de l'ipn de part et d'autres fixés par des boulons et écrous.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Voila enfin une bonne nouvelle !!! Comme la cloison est en brique, ça fait un maintient supplémentaire, empêche les vibrations et donne de la rigidité à l'ouvrage. Dommage de vous avoir inquiété mais ce genre de détail est très important. *** Donc pour l'IPN ça suffira comme ça, ce sera assez solide. Le seul hic, c'est ces dalles qui sont croisées entre 2 solives. Je doublerais le plancher avec du 16mm OSB, ce qui fait un poids maxi de 10kg au m². Maintenant, je pense que vous avez tous les atouts en main pour prendre une décision.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour à tous, perso, je renforcerai l'ipn : - pas pour la flexion, ses 20 cm de hauteur sont suffisants - la cloison brique (qui reste une cloison et non un refend) peut palier au défaut ou l'insuffisance d'encastrement de l'ipn dans les murs, elle est donc effectivement un plus. - le renfort que je propose tient à la reprise des efforts longitudinaux des solives + plancher. de plus je pense que ce n'est pas en surchargeant le plancher qu'il va palier à une mauvaise conception à la base, 1 cm d'épaisseur de recharge est suffisant, mais il faut mettre des étressillons entre les solives, dans votre cas tous les 80 cm est bon. Les charpentier en mettent et c'est pas pour faire joli ! A noter que ces étressillons reprendront, de fait, les raccords de panneaux du plancher. étressillons = section égale à celle de vos solives, placées perpendiculairement à ces dernières tous les 80 cm
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonsoir Topher et Maind'Or J'ai passer la semaine dans me combles et je n'avait pas lu vos derniers messages du 03 e du 5 decembre J'ai refixer les plaques d'agglo au sol en les coupants pour que les joints entre 2 plaques se fassent bien sur les chevrons. Effectivement j'ai déjà pu constater que les plaques ne bougeiant plus du tout, donc merci pour vos conseils. Je vais recommencer pour poser les etressillons. Je les pose tous les 80 cm dans chaque solive (ainsi ils seront alignés) ou je les décale d'une solive à l'autre? Merci
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Pour moi il faut les décaler deux à deux, comme par exemple les briques, l'important est de bien repartir les reprises de charge, tant que j'y pense : si vous avez, et je le supose !, un escalier : regardez si la solive sur lequel il est repris, est doublées, sinon faîtes le tant que vous y êtes... Courage !
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
j ai un plancher d appartement a renforcer je pense le renforcer avec des ipn a cote des poutres bois actuelles les poutres bois font 7 metres de longs qu elle diametre de poutre je dois metre merci de vos conseils a bientot
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
suite sur le planché actuel se trouve le platre qui colle les tomettes les tomettes plus le nouveau carrelage pose il y a environ 2 ans merci de votre reponse
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !