Signaler

Comment modifier ma charpente ?

Posez votre question jeromederouen - Dernière réponse le 16 déc. 2008 à 20:58
Pour commencer, bonjour à tous. Voila ma situation : J'ai recement fais l'aquisition d'une maison tde 250 ans de type "longere normande" ( 20 metres x 4,50 metres) en brique à rénover. lors de mes travaux de mise à nue de la maison, j'ai eu la désagréable surprise de trouver la charpente dans un état de pouriture, due à l'humidité, avancée. La structure de la charpente est constituée de fermes triangulaire avec poinçon. Les entraits était de section 150x150 pour certains et 200x200 pour d'autres. Ces entraits etait soutenus à une époque à la fois dans les murs et à la fois par des petits poteaux. La couverture est en ardoise la longueur des rempant est de 4metres. La hauteur des poinçons qui soutienne la panne faitiere est selon les cas d'environ 2,50 metres Une seule panne intermediare de chaque coté à la moitié du rempant. les arbalétriers en 150x150 sont en appuis sur l'entrait et sur chaques poinçon. sur chaque ferme, un élement de charpente dont je ne connais pas le nom, part du trois quart haut de l'arbalétrier et viens en appuis sur la panne sablière. c'est cet élément la qui soutient la panne intermédiaire. Chaque ferme est distante l'une de lautre de 4metres pour certaines et 3,50metres pour d'autres. Il y a 4 fermes entre les deux pignons Le bois utilisé etait apperement de l'orme pour la charpente et du peuplier pour la couverture. Voila pour l'existant. Mon désire fut de refaire tout ceci. J'ai donc étayer toutes l'ancienne charpente et supprimer l'ensemble des entraits et poteaux. J'ai mis en place des entraits en chène de 280x250 soutenus par des poteaux de 250x200 mortaisés et double-chevillés. Maintenant c'est la que je commence à douter, je désire habiter le haut de la maison, j'ai donc décider de modifier la charpente en ecartant les arbalétrier. Je vais donc faire une charpente triangulaire toujours mais couper mes poinçons qui vu la taille de mes nouveaux entraits ne vont plus servir à grand chose, mettre en place des entrait retroussés, des blochets et des jambes de forces. Mes nouveaux arbalétriers seront en sapin 225x75 et viendont se placer sur chaques blochet et directement en soutient des pannes intermédiaires. Je vais également renforcer les pannes intermédiaires en les doublant avec des pannes en sapin de 150x50. les arbalétriers seront boulonés sur les poinçons Les blochets boulonnés sur les arbalétriers et les jambes de forces les jambes de forces seront assemblées sur les entraits par mortaises + chevilles Mes questions sont les suivantes: => quelle doit être la section de mes jambes de forces et de mes blochets ? =>quelle doit être la longueur de mes blochets? =>quel doit être l'angle d'inclinaison de mes jambes de force? => est il obligatoire de prolonger chaque jambes de forces jusqu'a son arbalétrier? peut on s'arreter au blochet? en esperant avoir été assez claire dans mes explications Cordialement Jérôme
Afficher la suite 
Utile
+0
moins plus
bonjour, du bon travail que vous réalisé ! dites moi ce qu'est, pour vous, un blochet
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonsoir topher, merci pour votre message. Un blochet est une pièce de charpente qui, en général, est fixée horizontalement entre la panne sablière et la jambe de force et sert à soutenir l'arbalétrier. Cordialement Jérôme
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonsoir, pour être en phase : vos blochets sont horizontalement au niveau des sablières ou au niveau " du plancher" (bas des jambes de force) ? pour moi les jambes de force = arbalétrier. en général l'inclinaison des jambes de force (arbalétrier pour moi) est de 50 ° et fixées au fermes sur le premier tiers de la longueur du rampant en partant des sablières, reste à faire un croquis à l'échelle pour connaître la longueur des "blochets". l'entrait retroussé se trouve également au tiers du rampant mais en partant de la panne faîtière. pour les sections des jambes : les mêmes que l'entrait pour celles des "blochets" : 225 x 80 c'est suffisant j'espère que l'on se comprend car je crois qu'on n'utilise pas les mêmes termes.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour TOPHER, Tout d'abord merci de t'intérrésser à mon problème. En effet j'ai bien saisis ce que vous m'avez envoyé mais je penses qu'il y a une petite méprise au niveau de termes employés. Sauf erreur de ma part, sur une charpente traditionelle triangulaire à arbalétriers continus et entraits retroussés, voici, en général, les pièces présentes: =>Il y a les pannes: 1)La panne faitière qui fait toute la longueur de la charpente 2)Les pannes sablières qui sont posées sur le haut de chaque mur tout le long de la charpente 3)La ou les pannes intermédiaires qui sont posées dans le sens de la longuer aussi et soutienne les chevron de la couverture =>Il y a les fermes. Une ferme c'est le terme qui désigne l'ensemble des pièces qui composent le montage triangulaire. Les fermes sont donc chacune composées de: 1)Un entrait, pièce horizontale qui forme la base du triangle et qui est fixé dans le mur et soutenu par deux poteaux 2)Un poinçon, pièce verticale qui est entre l'entrait retroussé et la panne sablière 3)Deux blochets, pièces horizontales posées sur la sablière, et servant à soutenir les arbalétrieres 4)Deux arbalétriers, pièces formant les deux cotés du triangle et fixées entre le poinçon et le blochet et soutenant les pannes intermédiaires 5)Un entrait retroussé, pièce horizontale, parallèle à l'entrait mais installée très haut, relians les deux arbalétriers et le poinçon ensemble 6)Deux jambes de force, pièces qui relient ensemble arbalétrier, blochet et entrait En espérnat avoir été le plus clair possible Cordialement Jérôme
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour, merci pour ces infos, donc l'entrait c'est "là dessus que vient se poser le plancher, ( un peu comme des solives alors...) par contre je ne comprends pas pourquoi tu dis qu'il est soutenu par 2 poteaux, pour moi il sert à la triangulation donc porté par les rampants (albalétrier pour le bon terme !) les blochets servent eux de "ceinture" entre les rampants et équilibrent les forces des fermes afin que celles ci s'écartent pour pas ,ce qui complète l'effort repris par l'entrait retroussé, ces blochets ne soutiennent pas les rampants (arbalétriers) mais ceinturent la charpente complète (au niveau des sablières) l'angle de 50° est bon malgré mes erreurs lexicales tiens nous au jus, c'est trés intéressant comme travail
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour Topher, Pour que nous parlions à peu pret avec les mêmes termes, voici un lien qui t'ameneras sur un croquis que j'ai trouvé sur internet et qui décris les différents éléments. Les seules différences avec ce que je t'ai dis c'est que sur ce dessin il n'y a pas de poteaux et que les pannes sablières se situent sur les blochets et non en dessous comme souvent. http://www.zimagez.com/zimage/charpente0.php L'entrait, c'est lui qui soutient les solives qui elles même vont soutenir le plancher. l'entrait est parfois appeler "sommier" l'entrait est souvent soutenu par des poteaux mais cela n'est pas obligatoire, cela depend des montages. Cordialement Jérôme
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
salut, merci pour l'info, sur la coupe on voit l'angle d'inclinaison des jambes de force c'est bien dans les 50°. bon, bin, bon courage !
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
merci
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !