Signaler

Comment faire une encoche dans une poutre ?

Posez votre question Janek - Dernière réponse le 5 janv. 2009 à 14:11
Bonjour. Je dois faire passer une gaine au dessus d'une poutre en bois de 22 cm de haut sur 5 cm de large, longue d'environ 6m, qui porte un plancher et deux cloisons. Il faudrait que je fasse une encoche de 3 ou 4 cm sur le haut de la poutre pour faire passer la gaine. Est-ce qu'il y a un risque réel que ça puisse affaiblir la poutre ?
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
Bonjour, "Est-ce qu'il y a un risque réel que ça puisse affaiblir la poutre ?" Oui, toute dimunution de la hauteur de la poutre crée un point de faiblesse à cet endroit précis... mais normalement, la marge de sécurité dans l'échantillonnage de la poutre peut permettre certaines compromissions... Les 4 à 5 cm de votre entaile, c'est en largeur ou en hauteur?...car si c'est 5 cm de large sur 1 cm de haut, la poutre de 22 cm diminuée de 1 cm perdra 1/22 de sa rigidité... pas trop grave si elle n'est pas déjà surchargée... Par contre si c'est 1 cm de large sur 5 cm de haut, votre poutre passant de 22 cm à 17 cm verra sa solidité sérieusement compromise avec un début de fisure qui ne demandera qu'à s'agraver!... Par expérience, je vous conseille plutôt de percer un ou deux troux circulaires (à la perceuse!) d' un ou deux milimètre de plus que le diamètre de vos câbles et un peu plus bas dans la poutre. (Par en encoche sur le haut!), ceci permettra une répartition des forces autour de se trou, qui évitera un affaiblissement de la poutre. Les deux trous seront percés avec un espace au moins égale à leur diamètre et sur le même plan horiszontal et surtout pas l'un au dessus de l'autre. N'étant pas sur place et ne voyant pas la charge suportée par cette poutre, je vous conseille tout de même, de demander l'avis d'un "compagnon charpentier" (en retraite par exemple) qui se fera un plaisir de vous conseiller utilement et sans compromètre la sécurité de votre construction. (Si la poutre est vraiment sur-dimensionnée, il vous le dira aussi.) Tenez-nous au courant, cordialement, Youenn -|<-
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
C'est plutôt une encoche de 4,5 de large sur environ 3 de haut dont il est question (c'est pas pour des cables électrique, mais pour une évacuation). Juste comme ça, un ami d'ami architecte m'a dit que dans une poutre en bois placée dans ce sens là, c'était essentiellement la partie inférieur qui travaillait, et qu'un encoche de ce type dans la moitié supérieur, ça risquait rien. Mais deux avis valent mieux qu'un, je reste tout ouïe.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Bien sur que votre ami architecte a raison! Une poutre qui travaille en flexion, travaille surtout en traction au dessous du centre, et en compression au dessus. Le bois est plus résistant en compression qu'en traction. Lorsque vous pliez une allumette, elle reste attachée par la partie la plus pliée alors que l'extérieur est "déchiré". Donc le côté qui fait le creux est celui qui casera en dernier, et c'est pourquoi pour abattre un arbre, on commence par faire une encoche sur le côté qui travaille en compression afin de supprimer cette résistance à la compression... Votre encoche aura le même effet. :-((( Donc si une poutre de 17cm aurait suffit, vous ne risquez rien, mais si une de 22 cm était vraiment nécessaire, une encoche de 3 cm la fragilisera! Je le répète, cherchez conseil auprès d'un compagnon en retraite (ou en activité) qui seul pourra, en inspectant les lieux, vous garantir ou non de l'innocuité de votre manipulation. Il y va de la sécurité de votre famille! Tenez-nous au courant, Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Re-bonjour, Comme je le disais dans mon premier message, une découpe circulaire ou ovale (ou, à la limite, rectangulaire), en laissant au dessus de la découpe autant que la hauteur de la découpe affaiblira moins la poutre car justement la compression pourra continuer à s'effectuer dans cette partie supérieure de la poutre, les forces de compression se répartissant alors au-dessus et au-dessous du trou. Par contre, si vous coupez les fibres supérieures vous supprimez les fibres qui supportent le plus d'effort de compression, même si c'est beaucoup moins grave que de supprimer des fibres du bas de la poutre qui elles travaillent en traction. (Le conseil de l'avis d'un homme de l'art compétent et après visite de votre maison, reste toujours valable!) Tenez-nous au courant, Cordialement, Youenn -|<- "L'idiot du village ne savait pas que la chose était impossible, alors il la fit!" Proverbe hindou.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Sans avoir vu la configuration de cette poutre, je ne peux rien certifier. Une chose est sure, ayant l'habitude de collaborer avec des architectes dans le béton armé, j'ai pu observer que certains ont des lacunes en ce qui concerne le calcul de structure. Pour un conseil de ce genre, le mieu est de faire appel à quelqu'un d'expérience, qui sait sentir la résitance de ta poutre ou dans l'idéal la calculer... pas forcement un archi. Ou bien de comprendre par toi même. En tout cas je te donne quelques pistes de raisonnement supplémentaires, en plus de ce qu'a dit youenn : On peut avoir 2 ou 3 cas de figure : (1) Si la jonction à l'appui est une rotule, il n'y a pas de moment fléchissant à l'appui donc l'affaiblissement de la poutre n'est pas important (on dit que cette zonne travaille au cisaillement d'effort tranchant). Une encoche de 4,5 par 3 ne posera pas de problème à coup sur devant les dimensions de ta poutre. (2) Si la jonction à l'appui est un encastrement, il y a un moment flechissant inversé sur l'appui (les fibre tendues sont en haut et les fibres comprimées en bas). L'encastrement travaille aussi en flexion. Ca permet de réduire la flexion au milieu de la travée. La zone la moins critique dans un telle configuration est située au 1/4 de la portée, à partir de chaque appuis (cette zone ne traivaille qu'à l'effort tranchant) Donc pour le percement, on a vraiment besoin de données supplémentaires pour certifier que ca va tenir. Pour savoir si c'est un encastrement ou une rotule à l'appui, c'est simple : Si l'assembage n'est boulonné, ni collé, tu as certainement une rotule (appuis simple). Si tu as un seul boulon, c'est une rotule. A partir de 2 boulons, ta as un encastrement plus ou moins rigide en fonction du jeu. Si c'est collé ou emboité, pas de doute il s'agit d'un encastrement. Après avoir déterminer ces hypothèses, tu pourras déterminer la zone la moins critique pour percer ta poutre qui se situe forcement entre le bord de l'appui et le 1/4 de la portée. Dernière remarque et de loin la plus importante : A moins de percer dans une zone ou le moment flechissant n'agit pas (cf explications précédentes), il faut impérativement percer à la mi-hauteur de la poutre(sinon ca doit être justifié par quelqun qui connait bien le problème) Ce que dit youenn en préférant un trou circulaire (ou a la limite rectangulaire) est valable dans le cas courant. Par contre SI TU ES EN PRESENCE D'APPUIS SIMPLE (modèle de l'articulation), le plus sage est de faire une encoche (en demi cercle dans l'idéal) en fibre SUPERIEURE ET AU BORD DE L'APPUI Voila pour l'essentiel, il convient d'aborder un tel problème avec du recul, même pour un charpentier expérimenté. Je voulais surtout pas te faire peur. Il est trés possible que la poutre soit surdimensionnée et pour ainsi dire, une ouverture de 14cm² ne l'affaibliera pas dangereusement. Ceci dit, autand se prémunir de tout danger avant d'agir. Bien amicalement, Salutation.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour à tous et meilleurs vœux 2009. Encore un post où l'auteur de la question semble se désintéresser des réponses, puisqu'il ne nous donne plus aucune information quand à ses réussites ou ses échecs... Juste un petit mot de sa part nous récompenserait, pourtant, tous, du temps passé à lui répondre... Cordialement, Youenn -|<- "La seule chose que la politesse peut nous faire perdre c'est, de temps en temps, un siège dans un autobus bondé".[Oscar Wilde] Mais la citation suivante est peut-être plus d'actualité : "Politesse : usage hors d'usage." [Romain Coolus]
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !