Signaler

Comment réaliser un assemblage rainure et fausse languette ? [Fermé]

Posez votre question eric.cb31 - Dernière réponse le 9 sept. 2010 à 23:17 par datiti
Bonjour, J’aimerais assembler sur champ deux plateaux en médium. Il m’a été conseillé pour cela de réaliser un assemblage avec rainure et fausse languette. Je cherche donc en premier lieu à savoir : 1- Est-ce la bonne méthode 2- S’il y a une épaisseur minimum des 2 panneaux à respecter 3- S’il y a une règle à respecter sur la profondeur et l’épaisseur des rainures en fonction de l’épaisseur des plateaux. 4- En quel matière est il conseillé de faire la languette Le but étant au final de joindre en « L » un panneau de 184x60x22 mm (longueur x largeur x épaisseur) avec un autre panneau de 60x100x22 mm. Merci par avance de vos conseils
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Bonjour, La fausse languette doit approxivement représenter le 1/3 de l'épaisseur de vos panneaux. Inconvénients: Un champ sera visible. Solidité sommaire.(cela dépend de l'usage final) Je préfère de beaucoup les assemblages à onglets verrouillés. Voir sur google : assemblage MDF Et revenez sur le forum merci. Bon bricolage. Daniel.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+0
plus moins
Merci pour la réponse. Pour répondre sur l'interrogation de l'usage final, le but et d'obtenir un plateau en forme de "L" destiner à servir de bureau. Donc il doit pouvoir supporter un minimum de poids d’où mon interrogation sur la solidité de la jointure des 2 panneaux. Par conte je comprends mal l’inconvénient du champ qui sera visible. Car normalement les 2 panneaux seront bout à bout et donc la languette entièrement encastré sans être visible.
Utile
+0
plus moins
Re, Effectivement, si je comprends en forme de"L" ce n'est pas bout à bout, l'angle formé sera donc sur le même plan. Si vous disposez de renforts qui vont donner une rigidité supplémentaire au dessous de votre plan de travail l'assemblage par rainures et languettes est suffisant. Pour résumer: la rigidité de l'ensemble dépendra aussi de la forme du ou des supports. Bien cordialement. Daniel.
Utile
+0
plus moins
Re, Petite question: votre bureau doit-il pouvoir être démontable? a+
Utile
+0
plus moins
non il ne devrait pas avoir a bouger. Il sera placé pour suivre un angle. D'un coté il doit longer la totalité du mur de l'autre juste sur un mètre. Il sera en fait un peu sur mesure donc difficilement replaçable ailleurs sans retaille préalable.
Utile
+0
plus moins
Vous me conseillez donc de placer en dessous un support du type contre plaqué par exemple ? En quelque sorte doublé le plateau principal par en dessous. Il me faudra donc positionner une plaque de la longueur totale englobant la partie jointée ?
Utile
+0
plus moins
Bonsoir, Pour le raccord des 2 parties du L, il est possible de mettre en dessous une simple plaque visée, faisant la longueur du raccord. Pour la rigidité globale, je préconise plus de mettre un tasseau périphérique, avec la plus grande dimension dans le sens vertical. Un assemblage rainure/languette est interressant quand l'on ne veut absolument pas voir de fixations (vis, clou) ou d'élément de renfort (plaque, tasseau) A+
Utile
+0
plus moins
Re, Tasseaux, voilà le mot que je cherchais! Panorama l'à écrit, les clous étaient un exemple,à éviter dans ce cas là! A+ Daniel.
Utile
+0
plus moins
Tout à fait, il fallait le signaler. Les clous ne sont pas adaptés au médium, sauf dans le cas où l'on cloue le médium sur un autre bois. A+
Utile
+0
plus moins
Bonjour, En fait afin de limiter le nombre de pied j’avais pensé positionner sur les 3 murs devant supporter le plateau des tasseaux. Avec sur le mur supportant la plus grande longueur du plateau un ou plusieurs tasseaux mais sans rupture. Je prévoyais de soutenir le petit plateau sur la pointe du « L » par un pied. Et donc au final j’oublis la fausse languette pour mettre un tasseau large ou une planche par-dessous vissé et collé. A votre avis une largeur de 10 cm pour une épaisseur de 1 cm seront-elles suffisantes pour assurer une solidité de la jointure ?
Utile
+0
plus moins
Bonjour, Pour donner une réponse complète il faudrait connaitre la charge prévisionnelle que devra supporter le bureau, en particulier au niveau de la jointure et de l'angle intérieur du L (qui sera dans le vide). Pour l'épaisseur de 10 cela correspond à peu près à l'épaisseur qu'aurait eu la languette. A+
Utile
+0
plus moins
Pour le poid il faut prevoir : Un ecran de PC + une UC quelque livre et bien sur les coudes de l'utilisateur.
Utile
+0
plus moins
J'ai un petit doute sur la tenue au niveau de l'angle intérieur du L. A mon avis il faudra un pied à ce niveau là, ou 2 décalés si on ne veut pas un dans l'angle. Maintenant il est toujours possible de faire sans, en prévoyant un morceau de bois de la bonne hauteur au cas où. Une fois tout mis en place sans le pied, on charge (ecran + UC) on regarde de combien cela fléchit. si rien ne bouge, on s'installe en place (avec les coudes) on regarde de nouveau. Si cela fléchit trop on met le pied "provisoire" en attendant : - de trouver la position qui convient par rapport au résultat et par rapport à ce que l'on veut - de trouver un pied avec la finition adéquate. A+
Utile
+0
plus moins
Bonsoir, Comme paroroma l'écrit, il vous faudra faire des essais de charges même supérieure et là , vous verrez les points faibles. a+ Daniel
Utile
+0
plus moins
Merci pour vos conseils Il ne me reste plus qu'a me lancer.
Utile
+0
plus moins
Bonsoir, Pour info , quand il s'agit de rendre deux panneaux rigides j'emploie les profilés en forme de U qui servent à fixer les étagères aux murs ,et les perçages sont tout faits . Bon bricolage. Daniel.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !