Signaler

Comment établir un bon diagnostic de cumulus ?

Posez votre question babacar - Dernière réponse le 16 août 2010 à 21:07
Bonjour à tous J'ai un problème qui s'est déclaré hier, je vais vous expliquer, et je sais que je suis nouveau sur ce site mais j'ai d'abord effectué des recherches sur quantités de forum avant de poster ce nouveau sujet sur un thème archi connu ici, ainsi que j'ai lu et relu tout ce qu'il y a en rapport avec mon problème sans trouver exactemement ce que je cherchais, je ne sais quoi faire, c'est un peu comme jeter une bouteille à la mer avec son message dedans donc hier aprs-midi, nous entendons ma femme et moi un bruit de perceuse dans le mur, nous pensons que des voisins bricolent, pas du tout. Au bout d'une heure environ je m'aperçois qu'il s'agit du cumulus, je fais couler l'eau chaude, aussitot le bruit s'arrete (et inversement quand je ferme le robinet d'eau chaude du lavabo par exemple). Nous avons pris 3 douches le soir et j'ai actionné à plusieurs reprises assez vivement la vidange: le bruit n'a pas reparu, ce qui nous a permis au moins de dormir. Mais, car il y a souvent un mais quelque part qui coince, désormais le groupe de sécurité qui a coulé (mince filet d'eau toute la nuit) continue en goutte a goutte. D'ou mes questions: - mon groupe de sécurité qui a l'air tres neuf est surement bloqué par du tartre comme je l'ai lu un peu partout, mais suis je néanmoins dans l'obligation de le changer, et sinon quels risques cours-je (si je puis dire)? - meme si je change ce bloc de sécurité, ce bruit est-il inquiétant, sérieux, suceptible de produire des effets ultérieurs désastreux à court terme ou bien juste du a la vibration de la résistance entartrée sur le moment, donc passager ou possible mis à trés long terme? Faut-il également que je fasse vérifier mon cumulus dans ce sens (désentartrer?) dans ce cas? Combien coutent toutes ces différentes opérations en moyenne? J'aimerai bien qu'il tienne jusqu'a notre départ l'année prochaine je suis locataire et le cumulus est un chaffoteau et maurry 200L horizontal je peux joindre des photos si vous voulez Merci pour votre aide babacar
Afficher la suite 
Utile
+2
moins plus
Bonjour Si vous êtes locataire, prévenez votre propriétaire, c'est à lui de procéder à ce genre de réparation. Pour information: Le groupe de sécurité est à remplacer, le bruit que vous entendez est provoqué par l'ouverture et la fermeture du claper du groupe, en attendant, baisser la température de votre chauffe eau, 55°C est suffisant
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
extrait de mon bail: ramonage- chaudière- canalisation le preneur s'engage à etretenir régulièrement et au moins une fois par an, par une entreprise qualifiée, la chaudière de chauffage central, le ou les chauffe-eau ou chauffe-bains qui sont ou pouraient etre installés dans les lieux loués, les tuyaux d'évacuation et les prises d'air. ainsi que l'annexe des charges récupérables: -chauffage et production d'eau chaude distribution d'eau dans les parties privatives 1 depenses d'alimentation commune de combustible 2 exploitation et entretien courant, menues réparations a) exploitation et entretien courant -dépannage -vérification et réglage des appareils de commande, de sécurité d'aquastat et de pompe etc etc du coup je suis perplexe je sors du thème du forum sans doute donc je m'interromps je retiens de ne jamais toucher à la vidange et la température a 55°, merci beaucoup pour votre aide
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour . Le risque qui peut se prduire avec ce genre de vibrations,c'est la rupture d'une soudure sur un tuyau et ce qui peut en découler (un grand besoin de serpillères ). Je crois me souvenir que ce genre d'appareil est à la charge du propriétaire,tout comme l'installation électrique ;(se renseigner). A+ Jojo37
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
merci beaucoup pour vos réponses. je crains un peu en effet quelque chose de grave, surtout que c'est un horizontal accroché au mur au dessus de nos tetes, j'ai un enfant de 2 ans, et en plus pour un plombier chauffagiste, nous sommes vendredi 17h, ca me parait mal embarqué. entre temps le bruit est revenu une fois, mais mon cumulus ne chauffe que la nuit pourtant, j'ai reactionné la vidange, baissé la température de 2 crans, le bruit est parti mais l'eau coule en filet maintenant. J'ai lu que c'était à la charge du propriétaire (texte officiel etc) seulement il est stipulé dans mon bail que je devais faire une révision par an, j'ai oublié (parce que je n'y connais rien) donc si je leur demande d'intervenir ils vont me demander les papiers de révision je pense. Quelle négligence fatale de ma part.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour Il n'y a aucun entretien annuel pour un cumulus électrique et surtout, malgré les conseils de "purger" le groupe de sécurité tous les mois, ne jamais le réaliser ou vous êtes bon pour le remplacer tous les ans. Température de 55°C, très peu d'entartrage, pas de perte d'eau (Si plomberie réalisée correctement), pas de risque de brûlure et grosse économie.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour Je ne peux aller contre votre bail, mais soyons réaliste, l'entretien d'un chauffe eau électrique par un professionnel équivaut presque au prix de l'appareil ! Tirez en vos conclusions
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Tout à fait, c'est ce que je suis en train de comprendre. Je me demande meme si cette clause ne va pas à l'encontre de la législation en vigueur. Il faut une tuile souvent pour plonger dans les petits alinéas des contrats. je fais appel a un plombier lundi, demande un devis, fais réaliser les réparations et on verra ensuite avec la société qui me loue mon appartement. j'en sais maintenant un peu plus sur les cumulus, ce que je voulais avant de faire déplacer un professionnel, afin de minimiser les risques éventuels d'arnaques. Merci en tous cas pour l'éclairage.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour ATTENTION, si vous faites appel à un plombier vous même, c'est à votre charge, vous devez avoir l'autorisation écrite du propriétaire ou de la société qui vous loue. Bonne chance
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
ok, a bon entendeur salut comme on dit, et ceci n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Je sais donc ce qu'il me reste à faire. Je penche pour le clapet qui s'ouvre et se referme ou la résistance entartrée comme cause possible de ce bruit très étrange. J'aurai moins l'air du parfait novice devant le plombier de toute manière grace a vous.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour D'après vos données, il ne s'agit que de remplacer le groupe de sécurité (très facile à réaliser), la résistance ne peut en aucun cas produire ce bruit. L'eau en chauffant se dilate et fait augmenter la pression, celle-ci fait ouvrir le clapet du groupe pour faire baisser la pression. Plus l'eau est chaude, plus la pression augmente, à 55 °C, il ne doit plus avoir de problème.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonsoir, j'ai baissé de 2 crans la molette de la température, je n'ai pas de thermostat à ma connaissance sur mon cumulus, et lundi je fais venir un plombier pour changer le groupe de sécurité ( a ma charge si j'ai bien compris en tant que locataire) et lui demande si a son avis d'autres réparations sont a envisager (donc devis dans ce cas pour la société qui me loue mon appartement). et voilà le tour est joué! enfin j'espère... si le net a un interet, c'est dans ce genre de forum, je remercie tout le monde pour l'écoute et les réponses et tout particulièrement rionel
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
ps: voici ce que j'ai trouvé concernant cette obligation pour le locataire d'entretenir le cumulus LOI ET OBLIGATION POUR LES LOCATAIRES POUR ENTRETIEN DU CHAUFFE EAU ET REPARATION D’après le décret n° 87-712 du 26 août 1987, “les travaux d’entretien courant et de menues réparations, y compris les remplacements d’éléments assimilables auxdites réparations, consécutifs à l’usage normal des locaux et équipements à usage privatif” sont à la charge du locataire. Notamment les opérations de “rinçage et nettoyage des corps de chauffe et tuyauteries”. Mais pour la Cour de cassation, le détartrage d’un chauffe-eau électrique avec dépose du bloc résistance ne peut pas être assimilée à une simple opération d’entretien courant. Cette dépense est donc à la charge du propriétaire-bailleur. (Arrêt du 29 octobre 2008, n°06-21.633 Dans les locations nues à usage d'habitation principale, soumises à la loi du 6 juillet 1989, la liste des réparations locatives à la charge du locataire est précisée par le décret du 26 août 1987, plusieurs fois actualisé depuis.
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !