Signaler

Comment mettre aux normes entrée et sortie d'air gaz ?

Posez votre question CcarloO - Dernière réponse le 24 nov. 2010 à 17:45
Bonsoir, Je viens d'acheter un appartement des années 70 et le diagnostic gaz révèle 2 anomalies : - A1 : sortie d'air obturable, elle doit être permanente. - A2 : pas d'amenée d'air, il en faut une. Pour info, il y a une VMC d'origine dans la cuisine et l'immeuble est dans le périmètre d'un monument historique (la copropriété n'autorisera pas le perçage de la façade). Le plombier (partenaire de GDF) que j'ai contacté par téléphone me dit que pour être aux normes actuelles il faut une "ventilation haute et basse" (si je comprends bien : basse = entrée d'air / haute = sortie d'air). Il me dit que l'entrée d'air peut se faire par la fenêtre de la cuisine avec une option aération (je change les fenêtres) et que la ventilation haute n'est pas obligatoire car la chaudière n'est pas dans l'appartement (elle est collective). Mais le technicien-conseil des fenêtres venu sur place me déconseille la grille d'aération sur la fenêtre de la cuisine à cause de la VMC dans la pièce et me dit que cette ouverture ne sera de toute façon pas suffisante pour être aux normes gaz. Qui croire ? Merci de votre aide !
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
Merci beaucoup de votre réponse, rapide! En fait la difficulté vient surtout du fait que je n'arrive pas à avoir de réponse claire à ces questions : - faut-il obligatoirement une sortie d'air autre que la (vieille) VMC si la chaudière n'est pas dans l'appartement, - et surtout peut-on créer une entrée d'air par une simple ouverture d'aération intégrée à la fenêtre de la cuisine (sachant qu'il y a déjà celles de la chambre et du salon). Sinon je pense que je ne vais tout simplement pas mettre de plaques au gaz dans la cuisine... Bonne soirée, et merci encore.
Ajouter un commentaire
Utile
+1
moins plus
Bonsoir, Pour répondre à vos questions : - le seul appareil à gaz dans l'appartement au moment du contrôle était la gazinière - la chaudière collective se trouve probablement au sous-sol de l'immeuble - l'appartement est en étage élevé et ne communique pas directement avec le sous-sol (à moins que les tuyaux logés dans les grandes colonnes fermées de ces appartements des années 70 - accessibles par une sorte de porte de placard - soient considérées comme une "communication") - la cuisine est simplement ventilée par une VMC installée à l'époque de la construction, donc simple et classique, et une hotte aspirante mais probablement en circuit fermé sans évacuation vers l'extérieur. Il n'y a pas d'aération sur la fenêtre ni sur le caisson du volet roulant. J'espère avoir répondu suffisamment clairement...
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonsoir, La difficulté vient du fait que vous vous trouvez en zone sensible. (Périmètre des monuments historiques) Pour autant, il doit y avoir une solution pour vous permettre de mettre votre logement aux normes gaz. Je pense que le fait que vous ayez une VMC, ne vous oblige pas à avoir une aération haute supplémentaire. Pour l'aération basse, renseignez-vous directement à l'ingénieur des bâtiments de France, qui saura vous dire ce qui est toléré ou interdit, dans le périmètre. Bonne chance.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour Quel appareil à gaz était dans l'appartement au moment du contrôle pour que vous ayez les observations A1 et A2 ? Ou se trouve la chaudière collective ? Son local a-t'il une communication avec l'appartement ? Comment est ventilé ce local ?
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Pour les appareils de cuisson au gaz, dans le cas ou il y a déja une VMC fonctionnant en permanance, la ventilation en partie haute n'est pas obligatoire, seule la ventilation en partie basse avec l'extérieur est obligatoire, diamètre mini 50 mm pour un appareil de puissance totale inférieure à 23 KW Elle peut etre indirecte c'est à dire traverser une autre pièce, toutefois une ventilation doit exister dans la cloison séparant ces 2 pièces. La surface des ventilations est doublée. Attention pour des appareils de cuisson à gaz en bouteilles, la ventilation en partie haute est obligatoire. Les orifices doivent etre maintenus en bon état et dégagés de tout obstacle, meubles, rideaux, ect..
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour,tapez sur internet:ventilation gaz naturel,voir aussi le dtu61.1(suivant l'année de construction)a+
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonsoir, Merci beaucoup pour vos réponses. Bon je n'ai pas trouvé mon bonheur avec les recherches internet mais je n'ai peut-être pas encore assez cherché. En fait j'ai l'impression que les avis se contredisent... J'ai téléphoné au diagnostiqueur (qui doit repasser demain car il a peut-être fait une erreur). Il m'a indiqué n'avoir contrôlé que la gazinière (car chaudière collective). Selon lui, la sortie d'air n'est pas permanente car la hotte aspirante peut être en on ou off (il faudrait donc une sortie permanente : une VMC plus actuelle ?). En revanche l'entrée d'air peut être réalisée par des grilles d'aération sur les fenêtres des autres pièces afin que l'air circule dans la cuisine, à condition que la porte soit "détalonnée". Ce qui semble être le cas actuellement... Ce que je ne comprends pas, c'est qu'un nouveau poseur de fenêtres m'a dit que la réglementation gaz l'imposait de mettre une grille d'aération sur la fenêtre de la cuisine si on gardait la gazinière. C'est le seul à me dire ça... Avec tout ça j'ai presque envie de repasser à l'électrique!
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour,voir le site afnor normes en ligne et de s'inscrire. logiquement avec une vmc, il n'y a pas de ventilation dans la pièce ou se trouve la vmc(sinon elle prendrait l'air uniquement dans la cuisine).si vous avez la réponse,nous tenir au courant,merci.
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour, Merci à tous pour vos réponses. Un mail pour vous tenir au courant, car ça peut servir. Le diagnostiqueur avait commis une erreur dans son diagnostic : l'installation gaz était complétement aux normes. Mais voilà ce qu'il m'a dit : la chaudière étant collective, le diagnostic ne portait que sur la gazinière de la cuisine ; et pour être aux normes sur ce point il faut : - une entrée d'air permanente : qui peut être obtenue par des grilles d'aération mais dans les autres pièces pour que l'air puisse circuler. Il faut donc que la porte de la cuisine soit "détalonnée" pour lui permettre de circuler. - une sortie d'air permanente : qui peut être obtenue par une vmc à condition qu'elle laisse bien passer l'air de manière continue. Donc en effet, pas de grille d'aération dans la fenêtre de la cuisine s'il y a déjà une vmc, pour que l'air ne soit pas en circuit fermé. Je vais quand même aller voir le site afnor par curiosité. Merci. B
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
bonjour,merci de nous avoir répondu.slts
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !