Signaler

Comment réaliser une isolation phonique ? [Résolu]

Posez votre question petronille - Dernière réponse le 28 nov. 2016 à 09:43
Quel produit utiliser pour creer une isolation phonique totale sur une cloison?
J'entends jusqu'au vibreur de mes voisin!
Merci.
Afficher la suite 
Utile
+29
moins plus
bonsoir, je cherche à isoler mon coin nuit donnant sur le séjour lui-même donnant sur une rue assez passante. Je pensais y placer une cloison vitrée ou même une baie vitrée pour isoler phoniquement. Que pouvez-vous me conseiller, notamment comme matériau. D'avance merci de votre aide,
Ajouter un commentaire
Utile
+20
moins plus
Bonsoir a tous, En fait techniquement le son ne s'arrête qu'avec soit de la distance, soit du poids, soit dernière solution et c'est la plus utilisable, des "amortisseurs". En effet, il est simple de comprendre que le son est produit par des vibrations de l'air, propagées soit par l'air, soit dans votre cas un mur qui fait comme la membrane d'un haut-parleur. Voilà pour la partie, disons, théorique. Ce qui m'inquiète pour petronille, c'est que tu parles du studio du voisin, et je suppose que ton appart n'est pas un loft de 270 m². Hors toutes les solutions vont immanquablement prendre de la place, sur toute la surface du mur et donc réduire la surface habitable de la pièce. A toi de voir donc ... NOTA : plus bas, je met un "K" pour "konçue car sinon le système du forum remplace le "c-o-n" par "bip". Ma solution serai de créer un cloison en placoplâtre, sur rail (sorte d'armature spécialement konçue pour la réalisation de cloison) entre le sol et le plafond, avec des verticale tout les 60 cm (car les plaque font 120 de large) qui ne touche surtout pas le mur du voisin. Tout contact "rigide" entre les deux augmentera immanquablement la transmission de son. Cette cloison serai a quelques cm (5 a 10) de la cloison existante. Le placoplâtre utilisé pour ce genre de réalisation est nommé BA13 (13 mm d'épaisseur) et en temps normal une seul épaisseur est suffisante, mais dans ce cas précis on peut en placer deux pour gagner en poids, ou bien soyons fous 3 epaisseur en BA 10. Ce dispositif devrai réduire considérablement les nuisances. Pour amélioré encore, on peut, après la pose des rails métalliques, et avant de fixer les plaques de placoplâtre, placer des panneaux de laine de roche en 5 ou 10 cm. L'ultime luxe serai de faire insuffler de la ouate de cellulose, qui outre un pouvoir reconnu d'isolant thermique, a des propriété étonnante d'isolant phonique. Pour ce qui est du grammage au m3, il faut voir avec un pro de la chose, car cela varie en fonction de la marque du produit utilisé et d’autres paramètres. Luxe, car ce n'est pas très répandu et les professionnels aptes à réaliser ce travail, et la ouate de cellulose n'est pas bon marché et les factures sont quelques fois salées. Pour finir il faut particulièrement soigner les joints réalisés entre les plaques de la dernière couche, au plafond et aux angles avec les murs. Ils sont réalisés avec de la patte a joints et de la bande papier a joints placo. Puis celon les goût, peinture, papier peints, carrelage, ou tout autre revetement de finition. Voilà. En espérant vous avoir aidé, Lamarsouille
isos- 23 oct. 2012 à 16:24
Slt tout le monde ! Juste un complément d'info : ne pas oublier d'intercaler de la bande résiliante (sorte de moquette dense qui empeche la propagation des vibrations) entres les rails fixés au sol et au plafond. sinon pour le reste rien à redire sinon consulter la Réglementation Thermique (RT 2012) 2012 qui donne les infos techniques des matériaux !
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+14
moins plus
merci pour votre réponse. mes voisins ont fixé des étagères contre ce mur et y ont appuyé leur lit. un meuble pour télé est à côté entre mur et fenêtre mais ne touche pas directement le mur. je crois que je cumule les inconvénients. ils ne sont pas dispo à réorganiser pour mon confort, ce que je comprends car ils habitent un studio. la cloison date du début du 20ème l'immeuble étant de 1892. quand j'ai refait l'électricité l'ouvrier qui a fait un trou a percé jusque chez les voisins aussi la cloison est vraiment mince, c'est du mauvais plâtre avec un poteau en bois qu'on utilisait à l'époque pour la consolidation, en bref on dirait du carton mâché. pour exemple, hier j'ai encore entendu le voisin tousser dans son lit. vous m'expliquez que je peux utiliser des plaques de plâtre à coller, j'aimerais en savoir plus, cela m'intéresse, quel est ce produit ? est il facile à poser ? Merci.
Ajouter un commentaire
Utile
+8
moins plus
Bonjour, Donne un peu plus d'infos sur le mur que tu as entre toi et tes voisins (matériaux, revetement etc ...). Il n'y a pas vraiment de "produit" contre le bruit, plutôt des solutions de revetements techniques ... par exemple des plaques de plâtres avec une couche phonique que tu colles sur ton mur actuel (il faudra refaire la tapisserie ou la peinture que tu avais avant). En tout, je ne sais pas ce que tu entends par "vibreur" de tes voisins, mais vérifie quand même que ce n'est pas juste une machine à eux qui est installé contre le mur ... dans ce cas une simple discussion avec eux pourrait petre ta solution ... A bientôt ..
Ajouter un commentaire
Utile
+8
moins plus
J'ai le cumule des problèmes ides différents internautes mais il s'agit d'une cloisant
séparant une propriété de la mienne. Le nouveau proprio depuis 2011 a totalement
modifié la disposition de son appart. Il a installé sa cuisine de l'autre coté de cloison
de ma chambre. Je suis en phase terminale d'insuffisance rénale et je me couche
assez souvent. Mais pas pour dormir...impossible car il s'agit d'une cuisine "américaine" ouverte sur le salon et la salle a manger.C'est comme s'il
vivait carrément dans ma chambre; (le cloison ne doit pas faire plus de 8cm) Il
savait que je n'étais pas d'accord avec cette situation car je lui en ai parlé à
plusieurs reprises mais pour toute réponse il n'a dit que "c'était légal"... Peut-être
mais il ne m'a jamais demandé mon avis. Maintenant il a déménagé et a loué ledit appartement à un couple que j'ai prévenu du gène en quetion et ils m'ont répondu
qu'ils avaient "la ferme intention de continuer de vivre comme ils ont l'habitude
c'est à dire manger et faire la vaisselle à l'heure qils veules que ce soit à 21H 23H
ou 1H du matin! J'ai laissé dire et en partant j'ai dit que l'ondevrait en reparler.
se soucier de ce qui se passe autour. Je suis à bout de forces,mais je ne renoncerai
pas à faire valoir mes arguties.J'entends toutes les machines de la cuisine et la
robinetterie et je n'ose pas leur dire - toutes leurs conversations aussi!
J'ai trouvé quelques bonnes idées sur le forum mais je me demande s'il l'isolation
devrait être posée à partir de la source ou à l'arrivée. En bref - est-ce que c'est
à moi de faire cet effort financier ou cela incombe-t-il au voisins bruyants ?
Ajouter un commentaire
Utile
+7
moins plus
Bonjour, Je viens d'isoler mon appartement (70m²). J'ai un appartement au dessus du mien et j'entends les bruits de pas de mon voisin (isolation par le plafond). Après avoir étudier les diférentes possibilités, j'ai opté pour une solution phonique par injection à la ouatte de cellulose. Le principe c'est de faire des trous dans le plafond pour y injecter la ouatte qui est censé remplir le vide qu'il y a entre le plafond et le plancher du voisin (cela évitede casser les faux plafonds existant et d'avoir tout à refaire). Le résultat est très décevants. Les bruits de plancher ne se sont pas arrêtés et si c'était à refaire je ne le referai pas. Je crois qu'il aurait mieux valu mettre de la laine verre (en tout cas c'est ce que je conseillerais). Je reste à votre disposition pour toutes informations sur cette expérience que je viens de réaliser. Arnaud
jerem3517- 28 nov. 2011 à 12:41
Bonjour,

J'ai un peu le meme probleme mais avec le voisin du dessous et pour les bruits aeriens (voix, télé)
Si vous aviez aussi un probleme de ruits aeriens, ont ils été diminué?

Merci d'avance pour votre réponse
Répondre
cannou04- 27 août 2012 à 16:27
Je viens de rencontrer le même pb que vous avec mes voisins du dessus : bruits de pas, avec ou sans chaussure, les chaises tirées etc ... et le soir ! Je suis allée les voir et avons fait des tests avec le bailleur. Ils ont reconnu la nuisance. Nous avons traité cela à l'amiable. Mais c pas le k pour tout le monde !
Répondre
robindahood- 14 mars 2013 à 15:59
Bonjour,
Ce genre de problèmes est monnaie courante dans les habitations dont l'isolation est faible voir inexistante.
Il n'y a qu'une seule solution efficace pour ce type de problèmes : désolidariser la structure existante et faire un faux plafond sur amortisseurs la ouate de cellulose est un bon isolant acoustique pour les bruits aériens mais pas pour les bruits solidiens (bruits de pas etc..)
Mon voisin a fait faire ça par des pros et ça marche très bien : http://www.pro-isophony.fr/index.php/isolation-acoustique/produits
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+7
moins plus
Bonsoir, récent acquéreur d'une habitation 3 façades, le mur mitoyen est composé de 2 murs de blocs en terre cuites avec une plaque de polyuréthane extrudé entre les murs, et plafonnage de part et d'autre. Malgré cela j'entends mes voisins ( certes un peu bruyants) surtout quand ils parlent fort!! J'ai regardé les différentes options que pensez vous de la pose de plaques placophonique rénomince à fixer sur des profilés...mais ils conseillent de fixer ces derniers SUR le mur, est ce la meilleure solution?? Contact ou pas avec le mur??
Merci
Ajouter un commentaire
Utile
+3
moins plus
Bonjour, je rencontre un pb d'isolation phonique.
Dans ma chambre, mur mitoyen en béton avec une locataire. De son côté, elle a fixé - avec vis - un meuble haut (avec 2 colonnes il me semble) dans lequel se trouve posé sa TV.
De mon côté, j'ai ma tête de lit contre le mur.
Tous les soirs, je subis ces espèces de vibrations aiguës, et qui m'empêchent de dormir. Cela devient infernal.

J'ai essayé de reculer mon lit afin de limiter les son, mais en vain.

Que me proposez-vous pour atténuer cette nuisance ? On m'a parlé de caoutchouc à placer entre son mur et ses fixations ... k'en pensez-vous ?

Ou de placer sous les pieds de mon lit des patins anti dérapant & anti vibration en caoutchouc ... il parait que le sol capte les sons.

Aidez-moi car g la boule o ventre à l'idée de rentrer et de me coucher.
Merci !!!!!
fredo95- 27 août 2012 à 18:55
cannou04, la solution à ton problème réside sans doute dans un doublage placostil tout simple: ossature de 48mm désolidarisée du mur mitoyen, Panneau Acoustique Roulé (PAR) de 70mm, et une plaque de BA 13 vissée sur ton ossature. Passe une nuit en test avant de faire tes bandes, et si tu entends encore quelque chose, tu ajoutes une seconde BA 13 en joints croisés par dessus la première. Ensuite, tu fais les bandes, un ratissage d'enduit et ta finition peinture ou tapisserie. L'inconvénient c'est que tu vas perdre entre 7 et 8 cm (selon que tu mettras une ou deux plaques).
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour

Voici qq chose d'intéressant :

http://www.grenoble.archi.fr/cours-en-ligne/balez/L5C-SB09-materiaux_travaux_rehabilitation.pdf
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Perso j'ai essayé un truc chez un ami,on m'avait parlé des fameuses boites d'oeufs qui avc leur forme alveolaire(j'sais pas si on dit comme ca) font que le son rebondi et ne passe pas a travers,j'avais quelques doutes mais je suis tetu.
Donc on a fixé(beaucoup) des boites vides entre les 2 plaques de ba13 on y a rajouter la laine de verre pour l'isalotion thermique et magie le son est vraiment réduit. L'inconvénient c'est qu'il faut du tps pour récuperer les boites et un peu de temps(j'ai mis 1journée entière pour 10m carré) pour les fixer. Voilà j'espere que ca peut aider
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour,

C’est sans doute plus la laine de verre, par ses propriétés thermo acoustiques, que les légendaires boîtes à œufs, qui a contribué à améliorer l’acoustique. Vous avez, peut-être sans le savoir, réalisé un montage acoustique appelé masse-ressort-masse que vous découvrirez expliqué ici https://www.isover.fr/sites/isover.fr/files/assets/documents/catalogue_fondamentaux.pdf aux pages 21 et 22. Les autres pages des généralités sont intéressantes, instructives et abordables à la lecture du commun des mortels ce qui ne gâche rien ;).

Vous vous êtes sans doute bien « amusé » à récupérer ses alvéoles puis à les coller, alors qu’un montage soigné (désolidarisé là où il faut et sans fuites d’air pour quelques-unes des règles de montage à respecter) avec une laine minérale semi-rigide à minima dans une épaisseur suffisante associée (de préférence) à une plaque de plâtre à isolation acoustique renforcée aurait été beaucoup plus simple à faire ;)

Tour d’horizon si le sujet vous intéresse http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-phonique

Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !