Signaler

Faut-il passer ses gaines ou tuyaux de plomberie devant ou derrière l'isolation [Résolu/Fermé]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 7 nov. 2017 à 18:56 par Vervelle
Mon plombier vient de tout passer derrière et je trouve ça assez incohérent.
Utile
+20
plus moins
Bonjour à tous,

J'ai fait ma première installation de PER 16mm (arrivée d'eau entre compteur et chauffe eau) en la faisant passer dans ma laine de verre des plafonds mais fixé sur le mur extérieur de la maison...

Résultat: GELEE au premier hiver...

Le point de contact sur le mur périphérique avec en plus la longueur (+10m)= la CATA...
j'ai du tout redémonter, hé heureusement encore accessible...

Donc, ensuite j'ai cru bon de la faire passer entre mon mur extérieur et ma laine de verre de cloison (100mm)+BA13 pensant que dans cette lame d'air (étanche/fermée) l'air était mélangé d'air froid venant de l'extérieur et d'air chaud s'échappant de mes pièces chauffées à travers ma laine de verre... en plus j'ai pris la précaution de protéger par des manchons en mousse de 10mm tout mon PER gainé...

Résultat: plus d'eau!! Encore gelée...encore la CATA....

Aujourd'hui j'ai provisoirement (car il ne peut pas rester là pour les prochains hivers) changé le tuyau per (16mm) gelé dans sa gaine en utilisant la meme méthode que pour les gaines électrique (l'ancien tuyau m'a servie de guide pour tirer le nouveau)

Résultat: il est entièrement en glace sur + 4mètres...!! moi qui pensait avoir un bouchon de 15/20cm...

Mais la chose positive que j'ai constaté sur ce tutau PER gelé (il à quand meme fait entre -15/-21 degrès sur les Ardennes le jour ou ça n'a plus fonctionné) il n'a pas la moindre bosse ou gonflement à cause du gel...
Donc plutot rassurant pour la suite...

Donc comme tout n'est plus facilement accessible, je vais dans peu de temps avec plus beaucoup d'autre possibilités, faire passer ce satané tuyau entre ma laine de verre des plafonds (sur fourrures) et mes lambris PVC là au moins il ne pourra plus gelée...

Pour conclure, je déconseille à ceux comme moi habitant des régions plutot fraiche de passer leur PER (meme isolé par manchons en mousse) entre leurs murs extérieur et leurs isolations...il y fait apparamment bien plus froid que je l'imaginais...

Moi j'ai essayé...pensant bien faire...et j'ai perdu...ça à été une erreur que je regrette...

BON COURAGE A VOUS, AMICALEMENT

RUDY
stf_paroroma 1169Messages postés mardi 20 décembre 2011Date d'inscription ModérateurStatut 25 avril 2014 Dernière intervention - 8 févr. 2012 à 20:30
Bonsoir,

Merci pour le retour d'expérience.

A+
Vervelle- 7 nov. 2017 à 18:56
Merci mais avec une isolation sur rails comment faire ? Si la maison est adossée à un autre bâtiment y a t il risque de gel ?
Merci
Répondre
Utile
+8
plus moins
Le DTU 65.10 ( NF P52-305-1 ) : Travaux de bâtiment - Canalisations d'eau chaude ou froide sous pression - Regles generales de mise en oeuvre - precise que : paragraphe 3.2 EMPLACEMENTS INTERDITS : dans l'epaisseur d'un isolant de mur de façade. Par contre le paragraphe 4.5 autorise a placer les canalisations autres qu'evacuation dans l'epaisseur d'une cloison. Et la les seuls assemblages autorises sont les assemblages soudes ou colles. Les piquages sont interdits sauf ceux situes au droit d'un appareil sanitaire. Les seuls robinetteries ou accessoires autorises sont ceux a usage sanitaire specialement conçus pour être encastres ou engraves. Bon apres il y a plusieurs cas selon le type de cloison ( carreaux de platre, briques platrieres, panneaux composite ). Pour resumer seul l'engravement est autorise ( canalisation mises en place directement ou avec un fourreau dans une saignee realisee apres coup dans le gros oeuvre puis enrobees avec un materiau compatible. Le paragraphe 4.4 autorise egalement dans les elements de gros oeuvre ou assimilies mais uniquement encastres ( canalisation mises en place directement ou avec un fourreau dans un emplacement reserve dans le gros oeuvre puis enrobes avec un materriau compatible. Je pense qu'on a fait le tour de la question
Utile
+5
plus moins
pour l electricité derriere ou dans la cloision ou mur par des saignées avec gaines .pour l eau sur le devant .si fuite .bonjours les dégats si c est dérrière. l estétique elle ne paie pas la facture. a vous de réflèchir .et une chose si vous mettez l eau et l ectricité derrière et bien là vous vous mordrer les doigts d avoir ecouter ces bricoleurs du dimanche.
Utile
+4
plus moins
Utile
+4
plus moins
gaines electriques et plomberie PER derrière pour la plomberie cuivre avec soudure devant bon bricolage!!
Utile
+3
plus moins
Il faut savoir que la température derrière l'isolant (coté extérieur) est beaucoup plus basse (en hiver) que devant l'isolant ; plus de 15° d'écart entre les 2 faces de l'isolant . Aussi le risque de gel (et d'éclatement des tuyaux) et très élevé si on place les canalisations derrière l'isolant et bien plus catastrophiques car difficile de trouver la zone de fuite, alors que si le tuyau est placé entre l'isolant et la cloison, la température est toujours positive (2 à 3° de moins que la température intérieure) donc toujours hors gel, même en cas de local inoccupé et non chauffé. C'est vrai qu'en cas de percement il faut être plus prudent, mais si on perce un tuyau, au moins on sait où se situe la fuite, donc plus facile à réparer sans tout casser : "De deux maux, il faut choisir le moindre".... Dernier point, en cas de local inoccupé et non chauffé, et s'il y a risque de gel, couper l'eau ne suffit pas : il faut purger (vidanger) toutes les canalisations, car l'eau inerte gèle, les canalisations explosent et à la remise en eau, vous avez droit "aux grandes eaux" sans aller à Versailles!!!
Utile
+2
plus moins
DERRIERE CAR LE JOUR OU TU AURA BESOIN DE PERCER TU NE RISQUERA PAS DE TOMBER SUR UN TUYAU
Utile
+2
plus moins
Dans une maison NEUVE, sur un mur au nord, j'ai déja vue une cana gelée alors qu'il ne faisais que -2,-3 dehors et au dégel, si ça descend plus, bonjour les dégâts. D'autant plus que le dégel se fait dans la journée quand on est au boulo... Si les travaux sont déja fait la seul solution est de laisser couler un filet d'eau au robinet pour éviter le gel avant de refaire la plomberie rapidement. Si le gel est déja installé couper l'eau, démonter au compteur, bourrer de gros sel, ouvrir un robinet et remetre l'eau en espèrant que le bouchon ne soit pas trop loin pour que la saumur l'ateigne. C'est ce que l'on fait au service des eaux. Dernière solution, prier le bondieu et aller chercher de l'eau a la rivière.
Utile
+2
plus moins
Pour la plomberie, le mieux est de laisser accessibles les tuyaux. Moins joli mais plus efficace en cas de fuite. En electricité, c'est mieux encastré.
Utile
+2
plus moins
l'électricité,pas beaucoup d'importance,mais c'est plus pratique en gaines précâblées derrière l'isolant. pour l'eau tout dépend du climat,il existe des tuyaux pré-isolé pour pose apparente ou encastrée,ne jamais avoir une soudure ou un raccord dans la cloison car ce sont les points faibles en cas de gel.
Utile
+2
plus moins
conseil de plombier devant l'isolation ou semi encastré mais surtout pas entre l'isolation et les parpaings c'est le gel à 90 % . salut
alexia003- 6 févr. 2012 à 11:59
j'aurai bien voulu que mon plombier y pense, parce que maintenant que c'est gelé, il faut qu'on casse la douche avant le dégel pour éviter de tout refaire (plafond du dessous, isolation, placo...)
Utile
+1
plus moins
des gaines electrique,oui ;des tuyaux de plomberie ,interdit,risque de geler l'hiver .
Utile
+1
plus moins
S'il s’agit d'un chantier de construction neuve ou de réhabilitation totale. La préférence est la pose de gaines et de tuyaux au sol avant la chape et le carrelage ou les chevrons et le plancher. Deux raisons, une obligation à ceci. 1° L'isolation au froid est généralement assurée au-dessus de la dalle, donc protège les tuyaux. 2° Contrairement aux murs, il est rare que par la suite il soit nécessaire de faire des perçages dans le sol; donc moins de risques d'incidents. 3° Les tuyaux (cuivre) et les gaines électriques doivent être d'un seul tenant entre leurs entrées dans le sol et leurs sorties. Un tuyau de cuivre ça se cintre pour les descentes et les remontées. Si obligation il y a de passer dans les murs, bien sûr devant l'isolation. Tirer les tuyaux et les gaines, entre les descentes et les remontées, au niveau des futures plinthes. Là aussi il y a peu d'occasions que l'on soit obligé par la suite de faire des perçages à ce niveau. Et puis chaque descente et remontée correspond à un appareil qui une fois en place indique le passage des tuyaux et des gaines.
Utile
+1
plus moins
et surtout faire des photos avec mesures ,cela évitera de les percer plus tard en fixant des choses aux murs
Utile
+1
plus moins
Merci pour toutes ces réponses.
Utile
+0
plus moins
il vaut mieux passer les gaines (électriques ou plomberie) entre le mur et l'isolation, pour des raisons esthétiques notamment. Mais cela implique de les faire passer lors de la mise en place des isolants et cloisons et que ces gaines soient installées par un spécialistes pour éviter toute mauvaise surprise (comme une fuite ou un défaut d'isolation). A noter qu'il faut réserver un espace entre l'isolant et le mur extérieur (c'est souvent pour cela que l'on monte les panneaux de placo avec isolant intégré sur des rails en alu ou sur des tassaux de bois). Ainsi, pas de passage d'air froid, surtout lorsqu'on perce pour insataller une prise de courant ou un robinet d'arrivée d'eau pour radiateur. A noter aussi que si l'isolation générale est bien faite et que l'on respecte bien ce vide (5cm) entre l'isolant et le mur extérieur, il n'y a alors pas de risque de gel d'eau dans les canalisations d'eau. Au pire, si l'on habite sur un site soumis à des conditions extrèmes, il faut alors gainer les tuyaux d'arriver d'eau avec des mousses en fourreau.
Utile
+0
plus moins
Si vous pouvez pas faire autrement et vous faite passer vos tuyaux d'eau derrière l'isolation éviter les raccords,les soudures et passer vos tuyaux dans des gaines en plastique épais si un jour une fuite ou un mauvais perçage pour accroché un cadre ou autre.Et en plus sa isole l'eau du froid.
Utile
+0
plus moins
Votre assureur vous répondra puisqu'il mandate des experts en cas de sinistre. Mais en tout état de cause des tuyaux d'eau placés entre le mur et l'isolation ne sont pas placés hors gel. Désolé pour ceux qui pensent décoration. L'autre solution consiste à isoler les conduites d'eau avec des fourreaux isolants.
Utile
+0
plus moins
Pour l'avoir déjà constaté, par grand froid, une canalisation peut geler en une nuit si elle est derrière l'isolation... Et ensuite, vu qu'on ne peut plus faire circuler d'eau pour "réchauffer" le tuyau, le glaçon ne peut que se propager. Il faut alors soit surchauffer la pièce pour espérer dégeler au plus vite, soit attendre le dégel pour constater l'étendue des dégâts... Les fourreaux isolants ne sont pas suffisants pour protéger du gel, mais juste retarder son apparition. A mon sens, le seul moyen de concilier esthétique et isolation est de passer derrière la contre-cloison (placo ou brique platrière). Le tuyau sera ainsi invisible (mais donc inaccessible en cas de pépin, mieux vaut donc éviter les raccords et soudures à ces endroits) et isolé du froid (la température derrière la contre-cloison n'est que d'une poignée de degrés inférieure à celle de la pièce).
Utile
+0
plus moins
Pour la tuyauterie je conseille en apparent, en cas de fuite bonjour les dégâts si encastré.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !