Réaliser une jauge à fuel simple et fiable

vadelacaisse - Modifié par vadelacaisse le 3/07/2012 à 15:38
Bonjour,

Cette jauge n'est en fait qu'une réserve manuelle, comme sur les réservoirs de mobylettes. Elle ne coûte pas cher, ne tombe pas en panne et ne demande aucune surveillance.
Sa réalisation est simple : l'idée est de suspendre la crépine d'aspiration dans la cuve au dessus du fond. Il est conseillé de respecter les étapes.
Ce dispositif n'est pas applicable si le passage en réserve peut se produire en hiver et que la maison est inoccupée, sauf si le réseau est pourvu d'antigel.
1. Débrancher les tuyaux rigides de la cuve (aspiration / retour)
2. Repérer le coté du raccord se trouvant vers le centre de la cuve
3. Démonter le raccord sur la cuve et l'extraire avec les tuyauteries souples
4. Percer un trou de 2-3 mm dans la platine du raccord, du coté du centre de la cuve (repéré), sans toucher aux tubulures
5. Disposer un point d'accrochage inoxydable (collier inox...) sur la crépine elle-même
6. Accrocher un câble inox de 2 mm et de la hauteur de cuve + 1m à ce point (serre câble ou cosse inox)
Nettoyer la crépine au besoin et la cuve à l'occasion
7. Passer l'autre extrémité du câble par le trou du raccord de cuve, de l'intérieur : veiller à ce que le câble ne soit pas entortillé avec les tuyaux souples
8. Arrêter le câble provisoirement à l'extérieur du raccord (noeud)
9. Réintroduire les tuyaux souples (et le câble) dans la cuve jusqu'à poser le raccord en position
10. Remonter le câble presque jusqu'en haut et le bloquer provisoirement : la crépine est presque sous le raccord
Revisser lentement le raccord jusqu'à sa position d'origine (repère) : la rotation est facile car les tuyaux souples, suspendus au câble relevé, tournent avec le raccord, sans risque de s'emmêler avec lui)
En position finale le raccord est donc prêt à être reconnecté aux tuyaux rigides vers la chaudière
11. Remonter les tuyaux rigides sur le raccord (pas de prise d'air !)
12. Dénouer le câble et le laisser filer doucement sous le poids de la crépine : dès que l'on entend la crépine toucher le fond (cuve acier) ou dès que le câble devient mou (cuve PEHD), mesurer 5 ou 10 cm de plus à partir du dessus du raccord et faire une boucle au câble (serre câble ou cosse). Ce mou permettra d'avoir la crépine bien au fond
13. Laisser cette boucle aller au contact du raccord de cuve (le câble est donc mou)
14. Faire plusieurs allers-retours à vitesse lente en remontant la boucle de 30 à 40 cm : la crépine doit suivre sans résistance - elle quitte le fond) = pas de câble emmêlé
15. A partir de la position basse, tirer le câble jusqu'à sentir une résistance : on doit retrouver les 5-10 cm de tout à l'heure. Le câble tendu indique que la crépine est proche de quitter le fond. Tracer la position de la boucle du câble
16. A partir du volume et de la forme de la cuve, calculer le volume de la réserve souhaitée et la hauteur correspondante. Exemple avec une cuve de 1400 l : une réserve de 300 l permet de recommander plus de 1000 l et offre encore pas mal d'autonomie. Calculer la hauteur correspondant à ces 300 l : section de 1.05 m2 = 28.5 cm environ
17. Placer un point d'attache fixe à la distance calculée (28.5 cm) du repère tracé au 16
Si le point d'attache commode est plus loin, il suffit de rallonger le câble et de placer un arrêt intermédiaire à la position de la boucle définie au 13

Fonctionnement
En position normale, la boucle est toujours accrochée au point fixe : la crépine est donc dans notre exemple à 30 cm du fond
Quand le fuel a baissé suffisamment, la crépine passe à l'air libre et le brûleur se désamorce, la chaudière se met en défaut : on s'en rend vite compte...
Il suffit :
* d'aller à la cuve et de décrocher le câble : la crépine retombe au fond
* de relancer le brûleur une ou deux fois (re remplissage des tuyaux)
* et de commander du fuel !
Selon la saison, le temps de marche du brûleur et le débit du gicleur en gallon/heure (GUS) permettent d'estimer le délai avant panne sèche
Dès la cuve remplie, raccrocher le câble au point fixe
Un petit mémo sur la chaudière et sur la cuve permettront à quiconque de saisir le fonctionnement du dispositif.