Construire un plancher sur un sol en terre irrégulier!

Signaler
-
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 26 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2011
-
Bonjour à chacun!
Jeune artiste plasticienne de l'Essonne je me suis mise au défi de construire un gigantesque labyrinthe de portes (bois, fer, verre!) et de fenêtres récupérées d'un énorme bâtiment actuellement en cours de réhabilitation sur la friche artistique où j'ai mon atelier.
Je devais tout d'abord le monter sur une dalle en béton mais celle-ci doit sauter plus tôt que prévu pour permettre de faire passer toutes les nouvelles canalisations... Aussi il m'a été attribué un espace qui est en terre ingrate brute et pas vraiment droite... je ne suis pas menuisière mais il va falloir que je fasse des miracles!
J'ai a ma disposition tout un tas de poutres de toutes tailles et diamètres, un peu de plancher et des planches diverses, mais il me manque des conseils pour bien envisager la chose... Avis à ceux qui aime travailler le bois! Je suis preneur de toute aide que celle-ci soit le témoignage de votre expérience ou de votre savoir faire ou qu'elle soit plus physique, si vous avez du temps libre et que vous êtes désireux de le partager. Ce projet je le monte sans but lucratif, tout le matériel est de récupération (j'ai de sacré réserve!) mais j'ai un tout petit budget pour du consommable.
Je dois commencer très bientôt: au début du mois d'avril... Pour une livraison début juin!
Avis à chacun! Votre aide me serait bien précieuse!
Je vous invite à découvrir une partie de mon travail visible sur mon site web:
http://bhaditplus.eu

Au plaisir d'une réponse de votre part!

1 réponse

Messages postés
642
Date d'inscription
vendredi 25 février 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
1 novembre 2013
418
Bonsoir,
Si vous ne pouvez pas utiliser une dalle pour fixer votre construction, elle devra se suffir à elle même pour tenir debout. Pour cela, utilisez de grosses poutres posées au sol, qui joueront le rôle d'assise. En les reliant entre elles solidement, elles ne bougeront pas. Pour fixer les portes, vissez les montants contre les poutres d'assise. Ensuite sur le côté de chaque montant de porte, fixez une contre fiche, (taillée dans un chevron) que vous reliez à une poutre d'assise. Pour les fenêtres, même mode opératoire, en ayant pris soin de la poser sur un cadre réalisé avec des chevrons, puis contre fichée sur les côté. Essayez de relier le dessus des portes et/ou fenêtres entre elles avec des chevrons, pour pouvoir contre ficher ces chevrons, côté extérieur au lieu de passage.
En fait, il faut construire votre structure, comme une maison à colombage. Dans ce style de maison, la structure principale est le bois, le torchis ne servant que de remplissage des vides.
Bon courage.
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 26 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mars 2011

merci beaucoup Ys09_stf pour ta prompte réponse! Cela me semble une bonne idée de fixer les portes sur le coté de la structure en poutre, je pensais moi les fixer avec des équerres sur le dessus! Ce qui m'embète un peu c'est que du coup les portes ne seront pas visible entièrement. Par contre je n'ai pas très bien compris lorsque vous dites "Ensuite sur le côté de chaque montant de porte, fixez une contre fiche, (taillée dans un chevron) que vous reliez à une poutre d'assise." J'ai un petit problème avec le vocabulaire concernant le travail du bois, peut-être connaissez-vous un site web recommandable où je pourrais trouver un bon lexique et des explications.
Pour info les portes vont former le pourtour du labyrinthe et les fenêtre les dédales intérieur, les fenêtres ne serons pas mobiles, et seules quelques portes ont conservées leur cadre et pourrons s'ouvrir... Par contre les portes et les fenêtres ont presque toutes des dimensions différentes ce qui rendra impossible "de relier le dessus des portes et/ou fenêtres entre elles avec des chevrons"!
Je me demande si je ne pourrais pas utiliser pour faire une partie du sol des palettes solides (celles bleues ou rouges). Ce qui m'inquiète aussi un peu c'est la résistance du bois de la base aux intempéries, cette installation dont je vais commencer le montage incessamment sous peu devra tenir la distance jusqu'à fin septembre...
bien à vous!