Signaler

Isolation phonique entre chambre et salon

Posez votre question Jerem41 1Messages postés dimanche 19 mars 2017Date d'inscription 19 mars 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 20 mars 2017 à 16:26 par DenisPlaco
Bonjour,
Mon isolation phonique entre ma chambre et le salon est mauvaise (on entend notamment très bien les conversations et la télé) malgré que mon appartement soit de 2014.
J'aimerais donc améliorer cette isolation phonique.
Le mur séparant la chambre du salon est un mur placo de 50 et creux à l'intérieur (pas d'isolant entre les 2 plaques de placo). J'aimerais donc améliorer l'isolation phonique mais sans modifier l'épaisseur de ma cloison actuelle, c'est à dire de 50 m, par exemple en cassant les plaques de placo d'un côté pour ensuite rembourrer d'un isolant d'environ 25 mm d'épaisseur (mais quel isolant utilisé ?).

Merci pour votre aide.
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Voir les liens en bleu sous votre question (problème récurrent)...

Voir aussi ce lien : http://www.toutsurlisolation.com/Isolation-phonique

Cdt.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour Jérémy,

Si je vous ai bien compris, votre cloison est de type Placopan avec une âme en carton alvéolaire entre deux plaques de plâtre.

Malheureusement, la solution que vous évoquez n’est pas envisageable. Les deux plaques sont solidarisées par la partie cartonnée et le système de pose diffère d’une cloison avec rails et montants. La pose de votre cloison existante doit être faite avec des tasseaux bois.

Plusieurs solutions pour résoudre votre problème :
· La plus radicale : vous remplacez votre cloison actuelle par une cloison de type Placostil® avec de préférence une plaque à isolation acoustique renforcée type Placophonique et laine minérale type PAR 45 pour jour le rôle de ressort et d’absorbeur des vibrations et par conséquent des sons. Les performances d’affaiblissement acoustique de cette cloison (mesure faire en laboratoire) est de 39 dB avec des plaques standard et de 42 avec des Placophonique (reconnaissables à leur revêtement cartonné de couleur bleue). Par comparaison, une cloison type Placopan a une isolation acoustique de 29 dB ce qui est bien moindre vous le devinez aisément.
· Solution intermédiaire en épaisseur et en efficacité : poser sur une face une plaque acoustique avec une sous couche dédiée : voir la vidéo ici https://particuliers.placo.fr/tutoriels-travaux/creer-renforcer-lisolation-acoustique-dune-paroi-existante Encombrement 1.5 cm et gain de 5 dB environ
· Solution prenant 5 cm d’épaisseur avec un gain d’environ 15 dB sur matériaux type briques creuses ou enduites. Voir ici https://particuliers.placo.fr/tutoriels-travaux/doublage-placo-phonique-renomince

Voilà quelques pistes et idées pour passer des soirées et des nuits plus tranquilles ;)

Restant à votre service si vous avez besoin de renseignements complémentaires :)
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour Denis,

Merci pour cette réponse.
Je suis étonné que ce soit une cloison type Placopan car il y a des gaines électriques qui passent dans cette cloison. Je pensais plutôt que c'était du Placostil avec peut-être une ossature d'épaisseur 36 avec 2 plaques BA13 (avec une épaisseur qui serait donc plus de 60 que de 50).
Comme puis-je vérifier si c'est du Placopan ou Placostil sans détériorer la cloison (et en sachant qu'il m'est assez difficile de vérifier l'épaisseur exacte de la cloison) ?
Merci
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour
<comme puis-je vérifier si c'est du Placopan ou Placostil sans détériorer ..>
Avec toutes les précautions d'usage bien sur, peut être au niveau
d'une prise ou d'un interrupteur
Cdt
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Je penche quant à moi plus pour le ppan : moins coûteux, plus rapide à poser. Les paris sont ouverts ;)

Quelques moyens de vérification :

• Selon l’épaisseur des huisseries, voir si vous avez un champ plat en pourtour pour rattraper l’épaisseur
• Chercher à détecter la présence (ou l’absence) d’ossatures métalliques avec un détecteur à métaux ou un aimant puissant
• Démonter une prise de courant ou un interrupteur (non sans avoir coupé l’alimentation électrique auparavant : sécurité avant tout)

Selon les fabricants des panneaux, un espace est ménagé en milieu de panneau ou on fait sauter une partie que l’on rebouche ensuite pour passer l’électricité.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !