Brique de verre

Signaler
-
Messages postés
2846
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 août 2020
-
Bonjour, je vais placer 20 briques de verre en façade, cependant du côté intérieur se trouve un poêle à granulés a environ 40 cm de la future paroi de verre. Y a t il un risque que les briques de verre éclatent avec la chaleur ou cela ne pose-t-il aucun problème ?

Merci d'avance.
Stéphane

4 réponses

Messages postés
31980
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 octobre 2020
6 887
Bjr
Tout depend de ce que va dégager comme chaleur votre poêle.
À 40 cm, vous ne devez pas excéder 45°
Messages postés
13669
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2020
1 016
Bonjour,

Pour moi c'est trop juste sans protection supplémentaire...

Cdt
Messages postés
2846
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 août 2020
1 129
Bonjour
Un poèle à granulés dégage de la chaleur par convection forcée , un peu vers le haut et surtout vers l'avant . Il dégage très peu de chaleur par rayonnement , en particulier vers l'arrière , où sont localisés bien souvent des équipements électriques (moteurs des ventilateurs ...) .
En général la température de parois est nettement inférieure à 50°C sur la parois , donc beaucoup moins à 40 cm .
Si vous avez un doute , consultez les règles d'implantation , mais surtout quelle est votre expérience : quand le poèle fonctionne à pleine puissance , quelle est la température maxi de la parois arrière , dans mon cas je peux y poser la main sans problèmes .
Messages postés
13669
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 octobre 2020
1 016
Bonsoir,
Il n'y a pas que le poele, il y a le conduit...
Où est-il et comment passe t'il le long de cette paroi ?
Messages postés
2846
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 août 2020
1 129
Le Conduit d'évacuation des fumées n'est en général pas très chaud : normalement les fumées sont refroidies par un échangeur à contre courant qui réchauffe l'air pulsé , ce qui permet d'avor des rendements supérieurs à 80% . Tout dépend effectivement de la conception du poêle et de l'efficacité de l'échangeur De plus le conduit est de dimensions réduite , contrairement aux poëles bûches (en général 80 mm) , ce qui réduit d'autant le rayonnement .
Dans mon cas la température du tuyau doit être inférieure à 60 ° C ( je peux le toucher sans problème) , la parois du mur , à 30 cm de l'axe du tuyau est à peine chaude . J'avais pris la précaution de faire un doublage réfractaire derrière le poële , l'installateur m'a dit que c'était très bien mais que ça ne servait de rien !