Lavage de la toiture avec bicarbonate de soude

Signaler
Messages postés
16
Date d'inscription
mercredi 14 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2018
-
Paul-Bernard Haut
Messages postés
29744
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 mars 2020
-
Bonjour,

La toiture est en terre cuite et est recouverte par endroits de mousses. Comme la maison étant très haute, 9-10 m, j'ai pensé à l'aide d'une échelle de 5-6m pulvériser (un pulvérisateur avec lance téléscopique) la bicarbonate de soude mélangée à l'eau et laisser le temps agir. Quel est son efficacité? Connaissez-vous la dose? L'anti-mousse du commerce n'est pas toujours efficace, si vous en connaissez ; merci de partager.

Et pour plus d'efficacité, j'ai lu que des personnes ayant lavé leur toiture au vinaigre blanc. Serait-il plus efficace de mélanger la bicarbonate avec du vinaigre (+eau) ou les tuiles risquent-elles d'être poreuses? Quel est le dosage ?

Merci de votre aide

3 réponses

Messages postés
29744
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 mars 2020
2 223
Bonjour SemTouch.

Pourquoi donc arroser votre toit avec une solution de bicarbonate de soude?
Quelle action, quel bénéfice en espérez-vous?

En lavant votre toiture au vinaigre blanc, vous risquez de déliter la surface de vos tuiles de terre cuite, ce qui peut éventuellement détacher un peu la mousse, mais surtout qui rendra vos tuiles moins imperméables, et donc plus sensibles au gel.

Le mélange vinaigre + bicarbonate ne servira pas non plus à grand-chose, l'action d'un des corps contrecarrant celle de l'autre. C'est spectaculaire à cause de la mousse produite, mais ça n'est pas d'une utilité flagrante.

Si vous voulez un antimousse réellement efficace, ne le cherchez pas dans les grandes surfaces de bricolage. Adressez-vous par exemple à une droguerie industrielle ou à un marchand de peinture professionnel (annuaire, pages jaunes, rubrique "peinture, vernis"). Il en existe différentes marques tout à fait efficaces, même et surtout si elles sont peu connues du grand public.
Le problème est qu'il faudra toujours une action mécanique (brossage) pour réussir à éliminer entièrement la mousse.
Le problème dans votre cas (comme dans bien d'autres cas) semble être l'accessibilité! N'avez-vous pas la possibilité de passer par un grenier, en soulevant quelques tuiles, pour pouvoir arroser votre toiture d'en haut?
Surtout ne prenez aucun risque, car une chute de cette hauteur pourrait bien être fatale.
Dans certains cas, il vaut mieux faire appel à des professionnels.

Bon courage dans votre entreprise. Cordialement.
Messages postés
16
Date d'inscription
mercredi 14 mai 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2018

Merci Paul-Bernard. En effet, c'est l'accessibilité. Donc les produits des marchands professionnels sont plus efficaces. Je prends acte.

Pour répondre à votre question: le seul but est d'enlever la mousse car ayant parcouru des forums (éco), il semble que le bicarbonate de soude est recommandé pour laver toiture/dalles contre la mousse. Idem pour le vinaigre.

Aussi, je me permets une dernière question. Après passage de l'anti-mousse, faut-il oui ou non, hydrofuger les tuiles? Les miennes datent de 1975 et j'ignore si il y avait eu changement ou non.

Merci pour tout
Messages postés
29744
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 mars 2020
2 223
Rebonjour SemTouch.

En presque 40 ans d'exercice, je n'ai jamais entendu parler d'une quelconque action anti-mousse du bicarbonate de soude. Tout au plus, en combattant l'éventuelle acidité de surface de la toiture, évitera-t-il de favoriser l'accroche des mousses, mais c'est vraiment une action très très faible.
Le vinaigre (acide acétique, en général) endommage la surface des tuiles et les rend poreuses.

Si vous passez un bon antimousse, laissez-le agir au moins 8 jours. Passé ce délai, vous pouvez hydrofuger les tuiles, mais ça n'a rien d'une obligation. Des tuiles terre cuite de bonne qualité peuvent résister pas loin d'un siècle.

Cordialement.