Plancher trop bruyant, des solutions sans démontage...

Signaler
-
 FL -
Bonjour,

Nous sommes locataire d'une maison, trouvée dans l'urgence et qui souffre de nombreux défauts: pour faire simple elle a clairement été faite au plus vite et au moins cher... et ça se voit (mauvais travail partout, finitions affreuses, matérieux de piètre qualité voir inadapté, non respect des normes...)

Le problème le plus gênant concerne l'étage. La maison a été réhaussée pour créer cet étage.
Il s'agit d'un plancher en panneau de bois aggloméré rainurés (19 ou 22mm probablement), recouvert d'un linoleum que j'ai retiré pour travailler.
Le montage n'a pas été fait dans les normes. En effet les jointures entre plaques (rainurées, non collées) ne correspond absolument pas aux solives (ou lambourdes) et ne sont pas collées
Conséquence: ça se déforme sous le pas, ça grince, mais surtout ça produit des craquements insupportables (très forts, impossible de dormir si quelqu'un se déplace à l'étage, le son se propageant en plus dans les cloisons posées dessus)

Je rappelle que je suis en location pour encore environ 1 an dans cette maison, aussi je ne souhaite pas m'engager dans des travaux trop importants/couteux pour résoudre ce problème


J'ai pensé à plusieurs solutions, et ai commencé à agir. Je me permet de solliciter votre avis sur ce qui est fait, et ce qu'il reste à faire.

Hier j'ai percé le plancher pour y vider 3x500ml de mousse PU expansive en bombe sous la jointure entre 3 plaques non supportée par une poutre (pas étonnant que ça craque!). Le problème est que l'espace sous ce plancher est très important et je n'ai pas vraiment l'impression de remplir, même partiellement (former des "pilliers") le vide. A 20€ les 3 bombes cette solution n'est pas vraiment économique.
Le résultat ce matin après séchage est une nette amélioration: un grincement persiste mais l’énorme craquement qui se produisait a chaque fois que l'on passait a disparu (pour combien de temps?)

Une autre solution que j'avais envisagée était de découper le plancher (scie sauteuse) dans la zone de ce couloir, et de venir fixer une unique dalle d'agglomeré, que je fixerai dans les règles de l'art: vissée et non clouée, et avec le produit d'isolation en dessous (la sorte de "feutrine" dont le nom m'échappe) en en collant les joints avec les autres plaques.
Un démontage de l'existant n'est pas envisageable: les cloisons sont posées par dessus, trop de boulot...

Si je m’aperçois que ma solution a base de mousse expansive est durable (pas d'affaissement ni de retour du grincement après quelques temps), comment a votre avis puis-je limiter encore plus les bruits (m'attaquer aux grincements) ?

J'aimerai "couler" quelque chose dans les jointures, qui durcirai et jointerai efficacement les dalles d'agglo entre elle.
J'ai lu pour les parquets qu'on utilise la paraffine chauffée, liquéfiée et coulée. Je ne sais pas si ça fonctionnerai dans mon cas (panneaux d'agglo) D'autres idées?
Le sikaflex 11 ne s'infiltrerai pas bien à l'intérieur mais jointerai/collerai efficacement la partie visible... votre avis?

J'ai bien conscience que ce n'est pas du travail dans les règles de l'art, mais l'unique solution propre serai de dégager ce travail médiocre pour reposer un plancher en suivant les normes, mais je suis locataire et ce n'est pas mon rôle que d'entreprendre à mes frais de tels travaux...
Je cherche donc des "bricoles" efficaces pour calmer nos nerfs

en vous remerciant pour vos contributions !

1 réponse

Bonjour,

je me permet d'insister pour ma question :)
Si vous avez une idée n'hésitez pas à m'en faire part, merci

J'en suis à me demander si je ne vais pas couler de la paraffine fondue aux interstices...