IMR LAINE DE BOIS PLACO

Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 27 octobre 2018
Dernière intervention
27 octobre 2018
- - Dernière réponse : Pilgrim35
Messages postés
79
Date d'inscription
lundi 12 septembre 2016
Dernière intervention
26 novembre 2018
- 29 oct. 2018 à 14:38
bonjour
je veux transformer une annexe en bureau
Sous les tuiles et sur le haut des chevrons (photo jointe) à été posé un IMR
je voudrais poser de la src='https://img-19.ccm2.net/ziT2NRnULXWK3MlvsnjMA0BOgVE=/500x/e380e2c20760437ab876199ac1b05f54/tmp/592A544-5C16-49C0-B011-64082DA47E52.jpeg' alt='' width='500' border='0' />ue-tres-performant/ laine de bois
les chevrons font 105 mm d épaisseur
quelle épaisseur pour la laine de bois ? dois je poser quelque chose entre IMR et laine ? et entre laine et placo ?
merci de vos retours
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
79
Date d'inscription
lundi 12 septembre 2016
Dernière intervention
26 novembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Je ne vois pas votre photo (je ne sais pas si vous l’avez postée ou si c’est mon PC qui la « filtre »).

J’imagine donc que le film IMR (on devrait remplacer le I par un P pour Produit) est posé en sous face de la couverture. S’il n’est pas HPV (ce qui est probable car peu le sont) (HPV = Haute Perméabilité à la Vapeur d’eau), il constitue une barrière et risque par conséquent d’engendrer de la condensation dans l’isolant avec de probables désordres à plus ou moins long terme.
Il faut donc soit le lacérer pour le rendre inopérant, soit faire une ventilation en sous face de ce film (sa faible efficacité est alors rendue nulle), soit le déposer pour le positionner côté chauffé et s’en servir comme pare-vapeur si il est possible de l’étancher.

Concernant l’isolation que vous souhaitez ajouter, ce n’est pas d’épaisseur qu’il faut parler mais de résistance thermique (R ). Elle est préconisée de l’ordre de 8 pour isoler des combles. Vous serez je crois loin du compte avec 100 mm de laine de bois. Il faudrait rajouter un deuxième lit sous les chevrons pour viser cet objectif. Les R des deux couches s’additionnent s’il n’y a pas de circulation d’air entre les deux lits. La laine de bois étant un matériau hygroscopique, il faut impérativement prévoir une membrane pare-vapeur indépendant côté chauffé. Vous trouverez en page 6 de ce lien http://www.isonat.com/uploads/files/guides/GuidePose_Rigide_Toiture_BDEF.pdf un exemple de mise en œuvre.

Quelques informations de l’Ademe sur les PMR http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/adm00013353_adm_attache1.pdf

Cordialement

P.S. : j’ai pris le temps de lire l’article sur la laine de bois, il comporte un certain nombre d’erreurs et d’inexactitudes. On oublie par exemple de parler des liants pour avoir la tenue mécanique indispensable (mélangée à l’eau !!!!), le déphasage prétendu est infirmé par les études à ce sujet, il existe des isolants avec des lambda bien inférieurs (jusque 30 avec du GR) et donc bien plus performants en thermique et avec un meilleur classement au feu également.
Commenter la réponse de Pilgrim35