Solutions pour rénovation maison de 1954

Spart29
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 22 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2019
- 22 août 2019 à 14:50
KIDUGUEN
Messages postés
11469
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 août 2022
- 24 août 2019 à 00:20
Bonjour à tous,

Nouveau sur ce forum, je me permets de vous poser cette question et ce après avoir cherché si le sujet avait déjà été abordé.

Je viens d'acquérir une maison qui date de 1954, construction "Castors" pour ceux qui connaissent. Mitoyenne d'un côté (au Nord). Les murs exposés sont donc aux trois autres points cardinaux.

Je viens de passer 15 jours de vacances à démarrer la rénovation (je n'habite pas sur place). Il est prévu que l'on y emménage dans 10 mois.
Mon objectif premier était de revoir l'isolation des combles (isolant quasi inexistant) et la distribution des pièces sur ce même niveau.
Mon épouse s'est mise bille en tête de détapisser les chambres du premier niveau, de tirer des gaines électriques supplémentaires, etc....
Bref, surprise en enlevant en partie le plancher des combles, c'est l'électricité ! Premier point. Au secours..... :-( Du grand n'importe quoi, à la mode des années ????? )
Seconde surprise pour mon épouse, en faisant la saignée pour passage d'une gaine, il s'avère que les murs périphériques sont composés de la manière suivante :
- Parpaings de 20 cm,
- Lame d'air de 3 cm,
- Briques plâtrières de 4 cm,
- couche de plâtre d'environ 1 cm.

Bref, pas un soupçon d'isolant et pour ma part je ne considère pas la lame d'air comme tel, pour m'en convaincre, j'ai scotché un morceau de polyane sur la porte et nous avons pu facilement constater qu'il y avait comme un courant d'air. La source ? La saignée + trou pour le boîtier électrique.

Le plafond est tour naturellement en briques soutenues par des crochets aciers eux même fixés dans les solives à intervalle régulier.

Première question :
Croyez-vous que je serai gagnant en terme de temps, si je casse tout les murs périphériques, tout en laissant le plafond existant. ainsi je pourrai mettre un isolant + placo, mais aussi retirer des gaines électriques, etc...
Je n'ai pas encore chiffré le coût/pièces.

Seconde question :
Entre deux chambres, j'ai une pièce d'eau (complétement hotrs du temps avec une baignoire sabot). Il est prévu que je la refasse, mais je vais être confronté à un autre problème, c'est qu'il me sera quasi impossible de retirer le carrelage existant sans abîmer le support. Je ne suis pas un pro de l'enduit.......
Donc, idée, faire comme question n°01, tout cassé.

Bref, pour ceux qui ont vécu l'expérience d'une rénovation, TOUTES vos lumières seront les bienvenues.
Je ne suis pas NOVICE, j'ai déjà construit une maison NEUVE il y a 10 ans, j'ai encore quelques souvenirs de bases, mais il faut que je me remette à jour. Par contre, aucune connaissance dans la rénovation.

Merci par avance pour votre aide.

Cordialement,
G.

4 réponses

lekabilien
Messages postés
16182
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
2 108
Modifié le 22 août 2019 à 16:47
Bonjour
Faire du neuf et de la réno, y a une différence, celle ci entre autre, casser pour refaire, cela c'est du temps, et beaucoup de gravats.
À mon avis pour bien faire, il faudrait effectivement enlever toute la briquette intérieur pour refaire la totalité de l'isolation. Bien entendu, profiter de cela pour passer éléctricité, eau, et évacuation EU.
Il faut dans la continuité ne pas s'arrêter à des détails qui peuvent vous freiner et que vous regretterez une fois fini ou peu de temps après, je parle de la salle de bain. Vous connaissez quelque peu la maçonnerie, vous pourrez enduire un mur abîmé, donc il faudrait retirer ce carrelage si celui ci gène pour bien faire l'ensemble des travaux en harmonie. D'ailleurs, sur quoi est posé ce carrelage. Mur plâtré ? Parpaing directement ? Quelle surface à enlever ?
Travailler l'enduit ce n'est pas ce qu'il y a de difficile dans la maçonnerie, ce serait du plâtre c'est autrement plus compliqué pour un novice, donc refaire les enduit ne doit pas être un frein.
Enlever donc tout l'intérieur pour refaire serait le mieux pour différentes raison, reste à voir ce que cela donnera, ou ce qui est prévu pour la porte, les fenêtres. J'imagine que les fenêtres ne sont pas en double vitrage, seront-elles à changer ? Porte d'entrée à changer ? Pose d'une ventilation mécanique ? Quelle système de chauffage et production eau chaude ? etc etc. Réfléchir à tout ce qui peut être passer dans le doublage.
Prévoir éventuellement des renforts sur les montants dans l'éventualité de refaire le doublage pour poser les différents éléments suspendus aux cloisons, tel que radiateurs, meubles haut, etc...
Rénover c'est déjà et c'est très important, réfléchir à tout, anticiper, sur des choses qui peuvent venir se rajouter dans le temps, car prévoir coûte moins her que de refaire.
Monsieur et madame donc doivent et dans le calme, (pas toujours facile), bien réfléchir et s'accorder sur ce qui serait, les travaux finis et anticiper ce qui viendra plus tard avant d'entreprendre quoi que ce soit.
0
Spart29
Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 22 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2019
5
23 août 2019 à 14:00
Bonjour Lekabilien,
Merci pour ce retour et d'avoir pris le temps de me répondre.
Je suis d'accord avec vous et suis bien conscient que neuf et réno. sont deux choses bien différentes et pour cause, j'ai construit une maison de A à Z il y a 10 ans. Des surprises, j'en ai eu, mais cela restaient gérables.
Ma question initiale était effectivement de savoir si je n'aurai pas à y gagner (en terme de temps et pas d'argent) à tout casser (sauf les plafonds) pour ensuite tout isoler et remonter en placostyle. Bien évidemment j'en profiterai pour tirer les réseaux.
Les fenêtres sont en double vitrage, mais du premier prix et mal posées, donc à terme le changement est prévu, car quand je tiens une poignée de fenêtre ou de porte, j'aime sentir que c'est du costaud. Pour ma part je ne jure que par l'aluminium (Gamme PASQUET) ou mixte Bois/alu.
Il y a pas mal de choses à prévoir, mais il faut prioriser, car budget pas extensible.....
Le systéme de chauffage ? Vieux radiateur en fonte que je vais faire sabler et repeindre avec cuisson au four, plus pose aux mêmes endroits. C'est une chaudière gaz.
En général j'ai une vision des travaux à faire, j'édite un planning, liste des achats, des points noirs, soucis techniques, etc..... j'avais fait ainsi pour ma première maison, résultat : habitable au bout de 16 mois de travaux.
Ma PLUS GRANDE question est la suivante :
Puis je casser les murs périphériques en briques + plâtre sans toucher au plafond ?
Puis je ensuite doubler ces mêmes murs (ISOVER32 + Placostyle) tout en récupérant le plafond existant ?
Bref, je ne maîtrise pas la brique rouge et encore moins la brique plâtrière.

Merci pour vos retours et aide.
Cordialement,
G.
0
lekabilien
Messages postés
16182
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
2 108
23 août 2019 à 14:57
Bonjour Spart29
Logiquement le plafond repose, tient sur les murs maîtres, pas sur la briquette de doublage. Logiquement aussi, la briquette est montée une fois le plafond fait, donc, sauf travail à l'envers que je ne comprendrai pas, vous pouvez tomber ces doublages sans prendre le plafond sur la tête. Attention, je dis cela si tout est fait dans la logique des choses.
En terme de temps casser ou pas. Il est évident que tout casser pour isoler et doubler, cela va prendre un peu plus de temps que de réparer les dégâts existants sur les murs. Bien sur voir l'état réel de ces murs, mais réparer devrait être plus court que tout refaire. Cela dit, Isoler est une chose sur laquelle vous ne pourrez pas revenir même dans 10 ou 15 ans, question de dérangement qui sera plus important et de coût également. Donc, si vous voulez Isoler c'est maintenant ou jamais quitte à passer 12 mois au lieu de 10 prévus.
À votre place, je repasserai les circuits chauffage nouveau pour le jour où vous vous attaqueerez à ce problème. Le circuit est très vieux et peut vous causer bien des soucis.c'est aussi une chose à laquelle il faut penser maintenant et anticiper.
Changer les radiateurs ce n'est pas cela qui coûterait une fortune, mais évidemment il y a un budget et je comprends cela, il faut faire des priorités.
Autres chose, casser tout, cela voudrait dire démontage des fenêtres car elles tiennent aussi sur la briquettes normalement, elles sont en alignement des murs. Refaire, cela aura certainement une autre profondeur donc un nouvel alignement à coût sur. Démonter pour remettre les mêmes c'est bien dommage, mais vous le dites, il y a un budget. La porte palière idem. Et bien des choses qui s'imposeront d'elles mêmes durant les travaux.
Quand à votre choux sur l'alu, je ne le partage pas. Il y a eu amélioration sur le point qui lui est sensible, le froid, la condensation des montants et traverses, notamment celle du bas, mais le problème n'est pas totalement résolu à coût sur. Le PVC reste plus sur sur ce point, le bois bien entendu également.
0
Hello lekabilien,
Votre raisonnement est identique au mien. Nous avons juste une divergence de point de vue concernant les menuiseries, et pour nous départager il existe les mixtes alu/bois, sans de toucher "froid" à l'intérieur.
Bonne idée pour mettre en place un système de chauffage en parallèle à l'existant, en attendant que.....
Pour le reste, pas d'incidences sur les fenêtres, car elles sont directement en appuies sur les parpaings extérieurs. Il me faudra juste tenir compte de la tapée pour prevoir l'isolant en conséquence ou augmenter l'épaisseur de l'isolant et changer les fenêtres, CQFD.
Bref, tout ceci ayant un coût et le budget n'étant pas extensible, nous allons priorisés et "Step by Step".
D'ici début octobre, nous y retournerons, mais pour semer la pelouse :-)
En novembre, casse des murs de l'une des pièces en guise de test.
En Décembre, idem si novembre a été concluant + travaux dans les combles.
Merci à vous.
Cordialement,
Gaël
0
KIDUGUEN
Messages postés
11469
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 août 2022
4 453
23 août 2019 à 15:35
Bonjour perso j aurais isolé par l'extérieur car casser les doublages va retarder votre emménagement. Pour l électricité par sorcier de refaire avec quelques connaissances. Cdlt
0
lekabilien
Messages postés
16182
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
2 108
Modifié le 23 août 2019 à 15:56
Bonjour kiduguen
Pas d'accord avec toi sur le fait que ce soit simple de refaire l'éléctricité lorsqu'il y a de la planelle de 4 à saigner. Passer une gaine ou deux je veux bien, refaire tout ou en majorité cela est une autre paire de manche en terme de temps et de dégâts à occasionner. Ça fragilise ce muret en planelle, ça peut fissurer rapidement ou bien plus tard, ça peut même s'ébouler pendant les travaux si plusieurs saignées y sont faites sur le même pan.
Il faut un temps fou pour refaire l'électricité en encastrement dans de la planelle.
0
Bonjour Kidugen,
Merci pour votre "intervention".
Doublage par l'extérieur ? Nous y avons bien pensés, mais le coût est de l'ordre de 150 à 200€/m2. Arrêtez moi si je me trompe.....
De plus, la maison a fait l'objet d'un ravalement il y a 1 an (les anciens propriétaires avaient sûrement déjà pour objectif de vendre leur bien).
C'est une option que nous avons mise de côté, mais qui reviendra sur le devant de la scène d'ici quelques années, nous voulons voir comment on se sent dans la maison en y habitant à l'année et on en profitera pour modifier le look de cette dernière.
Pour conclure, l'isolation par l'extérieur ne résoudra pas nos problèmes de réseaux et de répartition par pièces.
Ce n'est pas un chantier titanesque et quand nous y allons, nous ne sommes pas obligés de camper. Nous avons fait en sorte de conserver une pièce propre pour y dormir + cuisine et coin repas.
Mes questions sont plus d'ordre "techniques" (plafond en briquettes, etc....).
Merci pour votre message.
Cordialement,
G.
0
lekabilien
Messages postés
16182
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
2 108
23 août 2019 à 16:44
Fenêtres directement posées à même le parpaing, ce n'est pas comme cela que ça doit être. Ainsi, vos fenêtres sont en "creux" des murs. Elles ne sont pas alignées, planes par rapport au mur fini. Si vous cassez pour refaire, il y a de forte chance que le doublage isolant et panneau de BA13 prenne un peu plus d'épaisseur que ce que prend l'existant en plan elle et vide d'air, donc les fenêtres encore plus en creux.
Il faudrait tout reprendre et ré-aligner.
Je vous le dis, ce sont des détails auxquelles vous aurez des regrets plus tard si ce n'est pas fait.
0
KIDUGUEN
Messages postés
11469
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 août 2022
4 453
24 août 2019 à 00:20
salut lekabillien je reviens sur le passage de l,electricité dans ce pavillon il n,y a aucun soucis a le faire et le pavillon ne va pas s'écrouler la brique platrière il faut savoir comment encastrer les gaines sans mettre a mal la cloison .On peut se servir du vide au dessus de la plafonnette .J'en ai fait pendant des années et aucun soucis . C'est juste pour info .Cdlt
0