Modification plancher et charpente/ projet aménagement combles

laurence verbrackel
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 20 octobre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
20 mai 2012
- 20 mai 2012 à 23:25
therider
Messages postés
10
Date d'inscription
lundi 11 décembre 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mars 2013
- 5 mars 2013 à 17:40
Bonjour,

Dans le cadre d'un projet d'aménagement de combles je souhaite savoir d'une part, s'il est conforme aux nomes ou aux usages professionnels. de fixer des sabots métallique devant soutenir des solives destinés à porter le plancher des combles, dans un mur de briques, éventuellement via des chevilles chimiques, cela pour éviter les encastrements de bois dans la maçonnerie et les problèmes d'humidité liés aux bois encatrés.

D'autre part la charpente est un peu particulière, elle comporte plusieurs pans et il y a d'origine ( maison des années 1930 ) une petite panne faitière qui reprend une petite partie de la toiture qui est plus haute. Cette faitière est sur une extrémité encastrée dans un mur porteur mitoyen, la partie visible est longue de seulement 60 centimètres, l'autre extrémité étant supportée par ce que j'appelle une chandelle. c'est à dire un bastaing vertical de 3 mètres de longueur, la base de cette chandelle reposant sur deux solives du plancher du grenier. Je précise qu'a mi hauteur la chandelle est prise en sandwich entre deux bastaings encatrés dans le mur mitoyen à une extrémité et fixés à un arêtier à l'autre bout, ces deux bastaings reprennent aussi je pense les efforts de poussée de l'arêtier, ils sont placés en diagonale et prennent un beaucoup d'espace.

Pour aménager mes combles il est indispensable de supprimer la chandelle et les bastaings sandwichs afin de libérer de l'espace.

Pour reprendre le poids de la petite faitière après suppression de la chandelle j'ai imaginé un triangle en bastaing façon mini ferme, disposée en biais dont la base reposerait à une extrémité sur une panne intermédiaire et serait encastrée dans le mur porteur mitoyen de l'autre côté.
Pour compenser au niveau de l'arêtier la suppression des bastains " sandwich" j'ai pensé à un support bastaing vertical reposant sur les solives du plancher du grenier. La hauteur de ce support serait d'environ 80 cm.

J'espère être suffisamment clair, c'est une disposition un peu particulière.

Je vous remercie par avance de votre attention et des avis que vous pourrez me donner,

Cordialement, J-Pierre

2 réponses

Je pense que ce que vous appelez "chandelle" est le "poinçon"qui repose sur 2 solives constituant ce qu'on appelle "entrait", reliant les arbalétrier. L'ensemble étant dénommé "ferme".
Si j'ai bien compris vous souhaitez supprimer ce poinçon pour libérer le passage.


Donc avant de couper quoi que ce soit avec le risque quasi certain de tout effondrer, réfléchissez bien pour reconstituer un ensemble solide.
Dans un premier temps, enfin pour ma part, je laisserais les entraits en place car ils maintiennent les murs vraisemblablement, vu l'âge de la maison, dépourvus de chaînage horizontal.
Ensuite assurer le soutien des arbalétriers par des jambes de force prenant appui sur des blochets. Reliez toutes ses pièces en faisant des assemblages tenons/mortaises, ou en utilisant des plaques métalliques de liaison. on trouve ces plaques de toutes dimensions et formes chez Casto (elles sont percées pour le clouage).
Réalisez ensuite un faux entrait à une hauteur suffisante pour pouvoir passer aisément dessous. Cette pièce peur être constituée de 2 solives fixées aux arbalétriers pris en sandwich par chevillage ou boulonnage.
Et sur ce faux entrait reposera et sera fixé le poinçon encoché qui soutient lui même le faîte du toit.
Une fois tous ces assemblages terminés bien ajustés (il ne faut pas laisser de jeu entre les pièces constituantes), vous devriez pouvoir couper pour la supprimer la partie du poinçon se trouvant entre le faux entrait et l'entrait.
réalisez ensuite l'habillage de votre espace avec une ossature métallique et plaques de plâtre (Placoplâtre, Knauf entre autres fabricants).
Et votre plancher sur les entraits, ce qui impliquera peut être une petite marche à l'entrée.
Ceci est mon idée, mais je n'ai pas la science infuse, il faudrait voir sur place. Pour cela, le mieux serait de demander conseil à un charpentier car en cas d'erreur vous prendrez le toit sur la tête, ce que vous ne souhaitez sans doute pas (le poids d'une couverture (tuiles) doit être de l'ordre de quelques tonnes).
Enfin il existe un excellent ouvrage expliquant la réalisation ou la modification d'une charpente, de même que toute une série relative à tous les corprs d'ouvrages (maçonnerie, bétons, menuiserie, électricité, plomberie, etc ) édité par EYROLLES. Ces livres peuvent se trouver dans une bonne librairie, un bon magasin de bricolage ou directement sur le site internet d'EYROLLES.
0
Bonsoir et merci pour vos réponses.
En effet ma toiture comporte un montage de type entrait/ poinçon/ arbalétrier. J'ai bien compris votre suggestion mais mon projet ne concerne pas cet endroit de la charpente.
Il est exact que la maison ne comporte pas de chainage.
L'idéal serait que je puisse joindre une photo ou un croquis car le dispositif que je décris ( difficilement ) est assez atypique.
En l'état je ne sais pas comment joindre un document à un message sur ce forum. Je vais rechercher et je reviendrai vers vous.
Je vous remercie encore de votre attention, du temps que vous avez consacré à me répondre et de l'information concernant Eyrolles.
Cordialement,
0
therider
Messages postés
10
Date d'inscription
lundi 11 décembre 2006
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mars 2013

5 mars 2013 à 17:40
Pour mettre desil faut passer par un hebergeur d'image voici un lien
https://www.imagup.com/?page=uploadphotos
vous faites "parcourir" aller chercher votre photo sur votre pc
0