Chauffage d'appoint : gaz ou pétrole ?!

Julie - Modifié le 9 févr. 2018 à 15:15
 Confusioux - 25 oct. 2013 à 08:11
Bonjour,

Je suis sur le point d'investir dans un chauffage d'appoint, mais j'hésite à opter pour le gaz ou le pétrole.

D'après votre expérience, pouvez-vous me dire le cout de la consommation de gaz en plein hiver ? A quel fréquence devez-vous renouveler la bouteille de gaz ?

Merci de vos témoignages

6 réponses

bonjour, si le radiateur bain d'huile est trop long c'est peut être qu'il est trop faible par rapport au volume à chauffer qu'il serait intéressant de connaître de même que la puissance du radiateur.

Ou alors si vous voulez de la rapidité, vous vous trouvez un radiateur soufflant CERAMIQUE 750/1500 watts ou 900/1800 watts, et vous le mettez en premier pendant demi heure pour bien préchauffer la pièce, d'abord en puissance maxi pendant au moins 10 mn, ensuite à moitié puissance pendant 10 autre minutes, ensuite vous l'arrêtez et mettez le bain d'huile en marche.

Vous pourriez même lorsque vous réduisez la puissance du soufflant céramique, mettre le bain d'huile sur une seule résistance pour qu'il commence à chauffer.

Ceci pour ne pas prendre trop de puissance au compteur . Et là, ça devrait être super top.

Le soufflant n'est à utiliser que pour de courtes durées, il peut aussi servir le temps de la douche en le mettant à l'abri de toute projection d'eau.

Sinon je confirme que les chauffages sans évacuation (pétrole ou gaz) vous rendront le logement humide donc plus difficile à chauffer, malsain pour l'air à respirer et vous risquez de rendre le logement insalubre à cause de la vapeur d'eau dégagée.

Le pétrôle le moins cher est à 25 euros les 20 litres soit 1,25 euro le litre.
Un litre donne 9kw de chaleur.

9 kw électrique coûtent au plein tarif 0,13 x 9 = 1,17 euro

Donc même le pétrole le moins cher "celui qui pue" coûte plus cher, sans parler du carburant de la voiture pour aller le chercher, et le mal de reins toujours possible, et la pollution de l'air du logement et le danger en plus...

Donc, il n'y a pas photo.

Voilà un lien édifiant, même s'il date de 2004, à part les prix, les inconvénients n'ont pas changé.

http://www.cuverville.org/spip.php?page=print&id_article=89

Le poêle à pétrole s'arrête tout seul lorsque le combustible est terminé, le radiateur électrique, il ne faut pas oublier d'appuyer sur OFF lorsqu'on s'en va, car l'électricité arrive toujours;

Et encore un petit conseil : il ne faut jamais mettre le thermostat à fond sur un radiateur. Pourquoi ??? parce que la résistance chauffe à pleine puissance dès que le thermostat lui donne le courant, donc ça ne chauffe pas plus fort, par contre le thermostat à fond ou trop fort, ça chauffe inutilement et ça gaspille. On doit se limiter à peu près à moitié course du thermostat.

Si ça ne chauffe pas assez c'est qu'il n'y pas assez de puissance. En effet la puissance doit être en proportion de la surface à chauffer. Et il n'y a pas de radiateur miracle.

Et aussi un autre petit truc, si la table est assez haute, mettre le radiateur à bain d'huile sous la table, en évitant les nappes, on profite mieux de la chaleur, car l'air chaud ne va pas directement au plafond, et se mélange avec l'air ambiant au dessous de la table.
4