Comment procéder pour carreler une salle de bain support planche

bouikhif
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 21 mars 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
21 mars 2016
- Modifié par Emilie-Linternaute le 5/08/2016 à 17:16
GillesWeber
Messages postés
195
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2021
- 22 mars 2016 à 14:36
je souhaite carreler une salle de bains.
le support existant est un plancher en bois.
les avis des carreleurs sont divergents, de ragéage fibré, pose de paneau osb etc
Merci a vous de me décrire un procéde efficace étant entendu que ledit plancher est en bon état
merci

2 réponses

confluent54
22 mars 2016 à 09:34
Bonjour,
la difficulté de votre projet réside dans la différence de flexibilité entre votre support (bois) et votre revêtement envisagé.
Concrètement, la flèche (affaissement vertical) de votre support sous les charges variables (mobilier et son contenu, personnes, baignoire et son contenu...) doit être inférieure à 1/1000e de la portée soit, par exemple, 4 mm pour une solive de 4 m, ou encore 0,6 mm pour les planches entre poutres écartées de 60 cm.
Ce critère était utilisé à l'époque où il n'existait pas de carreaux de 60x60cm ou plus : pour ces grands carreaux, le support devra, évidemment, être encore plus rigide.
0
bouikhif1961
22 mars 2016 à 09:52
merci pour votre réponse
dois je poser des plaque osb pour rendre le support plus rigide ou posser un ragréage fibré
sachant que je vais sur le carrelage comme revertement.
merci a vous
0
GillesWeber
Messages postés
195
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2021
61
22 mars 2016 à 14:36
Bonjour,

La pose de carrelage sur un support bois (plancher ou dalle type OSB) nécessite que ce dernier soit stable. Plusieurs solutions sont en effet possibles : pose sur plancher bois ou sur dalles type CTBH.
Il faut donc s’assurer de la planéité et de la stabilité de la surface bois, s’assurer que la structure peut supporter la charge supplémentaire apportée (ragréage, poids du carrelage).

Sur plancher bois, nous préconisons deux solutions après avoir stabilisé, refixé si nécessaire, enlevé les traces de cire, vernis, produits d’entretien. Il faut aspirer ensuite soigneusement la surface. Un joint périphérique de 4mm (+ ou – 1) sera ménagé en périphérie ainsi qu’en tout point dur. Il faut prendre les dispositions nécessaires pour éviter les infiltrations :
• Appliquer un primaire adapté, reboucher les trous avec un mortier adéquat puis ragréage auto-lissant adapté au support et à l’épaisseur souhaitée pour procéder ensuite à la pose du carrelage
• L’autre solution consiste à réaliser une chape désolidarisée à l’aide d’un film polyane d’une épaisseur de 150 microns minimum en prenant soin que les lés se recouvrent de 15 cm minimum, de les scotcher entre eux à l’aide d’un adhésif adapté. On pose ensuite un treillis de verre puis on procède au ragréage du support avec un enduit adapté et compatible avec le support, le local et le revêtement de sol final. Bien lire et respecter les recommandations du fabricant d’enduit.
Ces deux solutions sont décrites ici https://www.fr.weber/preparation-et-finition-des-sols/poser-un-revetement-de-sol-sur-un-plancher-en-bois-lames Pour une salle de bain, la deuxième est peut-être à privilégier.

Sur un plancher de panneaux (solution délicate) : on commence par s’assurer de la planéité et de la stabilité. Il faut avoir ménagé un joint périphérique de 4 mm environ à reboucher ensuite avec un joint de mastic élastomère. Comme il faut toujours partir d’un support nickel, on aspire très soigneusement avant d’appliquer le primaire. Quand il est sec, on recouvre les joints entre panneaux d’un treillis de verre de 20 cm de large. On maroufle ce treillis à l’aide d’un mortier colle adapté qui sera celui employé pour le pose du carrelage. Avant de poser ce dernier, on applique un S.P.E.C. (Système de Protection à l’Eau sous Carrelage). Il faut ménager un joint périphérique de 5 mm, joint qui sera garni ensuite par un mastic élastomère. Mortier-colle, mortier de jointoiement, carreaux (qui selon leur taille devront être doublement encollés) seront choisis en fonction du local (salle de bains pour le coup). Il faut que le support soit ventilé en sous face afin de limiter tout risque de désordre.
Pour cette solution : éviter les pièces de plus(+) de 20 m², ne pas utiliser de carreaux de surface unitaire supérieure à 1200 cm², utiliser des panneaux de 19 mm minimum d’épaisseur pour une portée entre axes de 60cm. Le pas à pas pour visualiser cette solution https://www.fr.weber/pose-du-carrelage/poser-du-carrelage-sur-un-plancher-en-panneaux-de-bois

0