Isolation Chambre sur garage

Signaler
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 21 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2016
-
Messages postés
219
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2020
-
Bonjour à tous

Nous avons acheté une maison dans laquelle il y a une chambre au dessus d'un garage.

Cette chambre est orientée NNO et SOO ( pour les murs extérieurs et est relativement froide. Maintenant que cette chambre va devenir le nid douillet de notre bébé, je souhaite améliorer l'isolation de cette pièce.

Coté interface entre le garage et la chambre je constate :
- Polystyrene de 40mm ( entre les solives )
- LDV ( entre les solives )
- Agglo de 23mm
- Parquet flottant

Entre l'agglo et le parquet, je ne distingue pas encore de materiaux ( je n'ai rien démonté )

Coté murs donnant sur l'extérieur ( en placo ) en regardant par les ouvertures des appliques, je ne vois pas d'isolant, je distingue très facilement le mur en pierre ( donc juste un vide ).

Coté travaux, j'imaginais rajouter une sorte de plafond isolant à mon garage ( fixé sur les solives ). Si c'est réalisable et efficace, que puis je poser?
Coté murs de la chambre, quelles sont les solutions ( la plus radicale étant, pour moi, de tomber le placo, d'isoler et de refaire des cloisons ) ?

Merci d'avance pour vos précieux conseils.

8 réponses

Messages postés
219
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2020
51
Bonjour,

Le montage actuel de l’isolation de l’interface garage-chambre est bloquant car vous avez un matériau étanche à la vapeur d’eau (le polystyrène expansé ou extrudé, PSE ou XPS). S’il est bien jointif entre les solives (ce dont je doute car c’est un matériau rigide qui épouse mal les irrégularités des solives), il fait une barrière à la migration de la vapeur d’eau contenue dans l’air ambiant et qui circule du chaud vers le froid. Au moins deux solutions dans votre cas :
- Enlever la laine de verre pour éviter les risques de condensation dans cette dernière et positionner au plafond de votre garage un XPS avec rainures et languettes (de façon à avoir une continuité des panneaux et de l’isolation) en visant R=4 soit 12 cm de Roofmate TGX par exemple. Une fixation mécanique est à envisager avec des chevilles adaptées au support.
- Enlever le polystyrène existant, le remplacer par une laine minérale, positionner un pare-vapeur côté chauffé (pour limiter la migration de la vapeur d’eau dans l’isolant) et réaliser une isolation complémentaire en laine de verre avec fourrures et suspentes. Il faudra protéger cette isolation en l’habillant avec un parement en plaques de plâtre marine si votre garage n’est pas chauffé.

Concernant la partie murs, si vous avez la possibilité de casser l’existant pour repartir du mur support, c’est une bonne chose ! Vous allez pouvoir positionner un isolant performant (à faible lambda ou conductivité thermique) type GR 32 et ceci dans la plus forte épaisseur que vous pourrez afin d’obtenir la plus forte résistance R possible en fonction de ces deux paramètres (objectif R=4). La mise en œuvre est pratique et aisée à réaliser avec le système Optima : elle permet, outre le positionnement de l’isolant en continu (gage de diminution des ponts thermique : 45 % d’écart de performance de l’isolant par rapport à une pose entre montants métalliques), le passage des câbles et réseaux entre le parement en plaques de plâtre et l’isolant.

Pour contribuer à une meilleure qualité de l’air intérieur de la chambre de votre enfant, vous pouvez opter pour une plaque type Activ’air qui permet de diminuer le taux de COV dans l’air ambiant. Vous trouverez ici https://www.isover.fr/sites/isover.fr/files/assets/documents/guide_optima.pdf le guide de pose, il existe aussi une appli disponible gratuitement.

@ votre dispo si vous avez des questions

Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 21 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2016

Bonjour,

Merci pour cette réponse, en complément de mon premier message j'ai pris quelques photos du plafond du garage.

Pour être encore plus efficace, ne puis je pas laisser l'isolant existant et venir fixer des plaques isolantes pare vapeur directement sur les solives que l'on voit sur les photos ( du coup plus de risque de condensation dans la laine de verre )?

https://www.dropbox.com/s/5dlq4j3wa46nv8p/IMG_2101.jpg?dl=0

https://www.dropbox.com/s/96xg2jnpngafvow/IMG_2102.jpg?dl=0

https://www.dropbox.com/s/snpfa0suuyh27sk/IMG_2103.jpg?dl=0

Concernant les murs de la chambre, je me doutais de la réponse, mais je n'ai aucune idée du cout de ce chantier...
Messages postés
219
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2020
51
Re-bonjour,

Je vais commencer par le plus facile !

Pour le coût de votre chantier, vous calculez vos besoins soit par le quantitatif dans cette doc https://www.isover.fr/sites/isover.fr/files/assets/documents/2014_066_F37150D40D6E4C718A228BEA5C8403D1.pdf ou encore plus facile par l’appli isover, outil de calcul, isoler un mur par l’intérieur. Vous rentrez votre surface de mur qu’il aura fallu préalablement mesurer et calculer et les besoins du chantier sortent directement. Il ne vous reste plus qu’à aller voir un revendeur (négoce en matériaux, grande surface de bricolage) pour avoir les prix des fournitures et estimer ainsi le montant du chantier (ou chercher des prix sur le net pour se fixer un ordre d’idées). C’est réellement une opportunité que vous avez de faire une belle isolation des murs en repartant de la base.

Merci pour les photos qui évitent d’imaginer des configurations. Quelle est l’épaisseur de votre laine de verre actuelle ? Le souci est que le transfert de vapeur se fait du chaud vers le froid et le pare vapeur doit se trouver du côté chauffé. Les panneaux isolants ont un « pouvoir » de pare vapeur et risquent de bloquer l’humidité dans la laine (relisez mon premier post, j’ai l’impression de me répéter ;) ). Votre installation à l’air très propre et selon la résistance thermique déjà mise en œuvre (d’où ma question sur l’épaisseur et le type si vous pouvez le retrouver de la laine de verre), il peut se poser la question de ce complément d’isolation. Si vous décidez de le réaliser, je ne vois guère que les deux méthodes précédemment annoncées.

De plus, il ne faut pas laisser de lame d’air entre les panneaux entre solives et un éventuel complément d’isolation par le dessous (il y a un décroché entre les panneaux en le dessous des solives). Cette lame d’air ne serait forcément pas totalement immobile et nuirait à la performance de l’isolant rapporté.

P.S. : N’oubliez pas d’étendre ou d’installer (et d’entretenir régulièrement) une VMC adaptée dans la chambre de bébé.

Au plaisir d’échanger à nouveau
bonjour, si c'était moi, je laisserais le sol comme il est surtout si on ne distingue aucun problème, car ça doit pas mal couper le froid.

Par contre j'isolerais les murs qui n'ont pas l'air de l'être.

Et je regarderais ce qu'il y a au plafond pour isoler ou éventuellement rajouter un peu d'isolant. Si on rajoute de la laine de verre ou de roche, le papier kraft est inutile, on le taillade avec un cutter pour éviter le problème de risque de condensation et on place ce papier tailladé vers le bas comme d'habitude.

Et aussi, il faut que cette pièce soit ventilée : porte détalonnée et aération sur fenêtre. J'espère que la maison est équipée d'une VMC.

Procurez vous un hygromètre pour surveiller l'hygrométrie de la pièce, en ne perdant pas de vue que l'hygrométrie intérieure est influencée aussi par l'hygrométrie extérieure.

N'oubliez pas d'aérer rapidement, mais grand ouvert la pièce si possible en courant d'air (4 à 5 mn suffisent) et bien sûr lorsque bébé n'est pas là.
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 21 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2016

Coté plafond, difficile de voir car c'est un plafond suspendu dans une zone très peu accessible des combles.
Je vois 2 solutions pour sonder l'épaisseur d'isolant au plafond :
- Passer par le toit en enlevant quelques tuiles
- Créer une trappe dans le plafond de la chambre ( cela me permettrait aussi de venir mettre une bouche de VMC qui n'existe pas dans cette chambre )

Coté murs, est il envisageable d'isoler par l'interieur en venant fixer des plaques isolantes (quitte à perdre quelques cm2 dans la pièce )

Coté interface garage/chambre, j'envisage une pose de plaques d'agglo me permettant en plus d'habiller le plafond du garage.
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 21 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2016

Voici quelques précisions:
Je saurais demain quelle épaisseur d'isolant j'ai au niveau du plafond de la chambre en passant par le toit, puisque ce sont des combles perdues. J'avais pensé augmenter l'épaisseur d'isolant en ajoutant des billes de polystyrène ( votre avis svp )

Coté murs, en regardant par les boitiers de branchement des appliques, il y a apparemment de la laine de verre derrière le placo...ouf.

Cote RH, j'ai une sonde méteo qui a cette fonction ( je sais ce n'est peut être pas super précis ), la pièce est annoncée vers 65%, donc trop humide. Ceci dit la pièce n'est actuellement pas chauffée et ni habitée.
Un radiateur adapté suffira t'il à assécher l'air de la chambre?
Si non, comment puis je faire pour installer une VMC alors que je suis sur des combles perdus ( et donc très très compliqué d'arriver a connecter la bouche à la VMC existante, et je ne parle pas d'installer une VMC dans les combles perdus... ).

Enfin, concernant le plafond du garage, dois je envisager de tout refaire pour inverser le polyuréthane et la laine de verre ( j'aimerais rentre le tout esthétique en fixant des plaques d'agglo, j’aurai alors du garage a la chambre : Agglo, Laine de verre puis polyuréthane ).

Merci d'avance pour vos précieux conseils.
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 21 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 octobre 2016

Bonjour à tous,

Il y a 100 mm de laine de verre dans les combles perdus.

Est ce suffisant?
Messages postés
219
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 juillet 2020
51
Bonjour,

Pour information, l’accès au crédit d’impôt lorsque l’on fait effectuer ses travaux d’isolation par une entreprise agréée RGE nécessite la mise en œuvre d’un isolant dont la résistance thermique R est de 7 m².K/W. Cette valeur n’est pas le fruit du hasard et c’est un objectif à viser ou à dépasser pour des travaux d’isolation.

Avec 100 mm de laine de verre sur le plancher de vos combles perdus, vous avez très probablement un R=2.5 car la laine mise en œuvre est très probablement de type IBR avec une conductivité de 0.040 W/m.K

Vous voyez donc ce qu’il vous reste à faire ;)

Plusieurs solutions pour cela : si le comble est difficile d’accès, souffler une laine minérale en flocons type Comblissimo par le toit en respectant les préconisations d’emploi (vois les indications des fiches techniques et l’avis technique).

Si l’accès est aisé, dérouler sur l’existant une laine minérale nue (sans surfaçage kraft) ou revêtue en lacérant le kraft au moyen d’une dizaine de coups de cutter au m². Le mélange d’isolant de types différents ne doit pas être fait sans respecter certaines règles et la question ne se pose pas si on ne mélange pas les genres.

Vous trouverez des informations complémentaires ici http://www.toutsurlisolation.com/Votre-projet-de-A-a-Z/L-isolation-en-renovation/Isoler-des-combles-perdus-en-renovation et la réponse probable à la plupart de vos questions en naviguant sur le site. Voir aussi par là https://www.isover.fr/guides/isolation-des-combles-perdus

P.S. : vous avez déjà eu précédemment mon avis sur l’isolation du plafond du garage ;)


Marc conseiller technique Isover