Soudage alu

Signaler
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 18 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2011
-
 95 -
Bonjour,
Quelqu'un peut-il me dire si les cornières alu achetées dans les magasins de bricolage sont vraiment en alu ? En effet, j'en ai acheté afin de m'entrainer à la soudure basse température et malgré l'utilisation d'un métal d'apport spécifique pour l'alu, rien y fait.
Merci

5 réponses

Bonjour,
C'est de l'alu, mais pour le souder il faut le faire sous argon avec un minimum
d'expérience.

Précisez ce que vous avez en matériel de soudure, cela évitera un "mauvais collage"
Cdlt,
Re,
Le métal d'apport:
Il s'agit d'un alliage bien spécifique ( attention il ne se conserve pas longtemps)
Il contient du lithium qui s'oxyde très rapidement.
j'en ai , mais il est hors d'usage!
Travaillez avec une flamme réductrice et entraînez-vous.
Bon courage,
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 18 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2011

J'ai acheté un micro-chalumeau (style crayon) accompagné des métaux d'apport (un pour métaux non-ferreux et un spécifique à l'aluminium) mais ça ne marche pas. Pourtant, j'ai fait l'expérience sur un stand de la foire de Metz et ça allait bien. C'est à n'y rien comprendre !!! en tout cas, pour moi ! Merci.
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 18 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2011

Merci beaucoup, au plaisir
Bonjour,
Les cornières ne sont pas en aluminium mais en " duralumin " pour être plus rigides , c'est à dire qu'il y a un apport de cuivre dans l'alliage et ça ne se soude pas , l'aluminium oui .
L' AU4G comme on l'appelait dans la chaudronnerie aviation donc ne se soude pas et si on veut le former il faut le recuire ( faire une trempe ) au four ou au chalumeau pour les petites pièces en mettant des marques de savon de Marseille dessus et quand le savon atteint la couleur caramel clair on trempe tout de suite la pièce dans un bac d'eau , sinon il y a des crayons spécifiques qui font pareil .
Une fois martelé à la forme désirée il redevient dur et ne se déforme pas comme l'aluminium . Si on veut le modifier il faut le recuire ( faire une trempe ) .
Pour vos cornières le seul assemblage possible est par vis ou rivets avec une contre plaque dessous .
Messages postés
4737
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
1 688
Le recuit n'est pas une trempe, ce serait plutôt l'inverse, et les profilés de GSB ne doivent pas
contenir de cuivre car trop cher, (source technal Toulouse)
Pour " Daniel 26 " Il fallait recuire la pièce en AU4G que l'on avait à former comme expliqué plus haut et la tremper tout de suite dans un grand bac d'eau froide , nous avions un certain temps pour faire le travail sinon il fallait la recuire et la plonger dans l'eau pour continuer . C'était des pieces de renforts et la " peau " ou le revêtement était en AG3 ( aluminium ) qui lui était rivé sur ces renforts en AU4G , ces termes n'existes plus depuis qu'il y a eu l'informatique dans les usines , ce sont des chiffres qui ont remplacés ces termes .
Lorsque nous trempions plusieurs pièces en même temps par économie d'électricité du four , les pièces en attente de formage étaient conservées dans un congélateur .
Comment voulez vous que les profilés vendus dans les grandes surfaces restent rigides s'il n'y a pas si ce n'est que de l'aluminium !!!
J'ai travaillé 20 ans en usine comme chaudronnier P3 pour l'aviation ( Concorde , Mirages , Falcon ...) nous étions sous traitants de Dassault .
Sur ce je vous laisse bien volontiers la place sur ces pages Monsieur " je sais tout " , adieu à tous et bon courage ! .
Messages postés
6
Date d'inscription
mardi 18 octobre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 octobre 2011

Merci beaucoup,
En effet, je crois avoir tout essayer et rien ne fonctionne.

En tout cas MERCI de votre réponse