Rénover son électricité et vétusté câble électrique

Signaler
-
Messages postés
2344
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 août 2020
-
Bonjour,

Ma maison date d'octobre 1954 et il y a eu 2 agrandissements : un en 1978 et l'autre entre 1984-1985.

Lors de ces travaux les fils de courant électriques ont été passés dans des tubes noyés pour la plupart dans le ciment des dalles et planchers.

Dans le séjour (1978) il n'y a pas de terre et je compte l'ajouter.

J'ai vérifié le type de câble et ils ont une âme rigide.

Peut-on conserver ces câbles existants ou faut-il forcément retirer des lignes jusqu'au tableau de répartition / boîte de raccordement ?

Il y a t-il une usure générale du circuit (fils) au bout de plusieurs années?

D'autre part en 1993 l'éléctrcité a été installé dans une pièce mansardée sous toit avec ligne de de 17 ml en câble V.G.V. 3 * 2,5. Dans mon projet de rénovation est-il obligatoire de changer ce type de câble par un autre ? ou celui-ci peut être conservé ?

Merci pour vos réponses avisées.

6 réponses

Messages postés
8994
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 août 2020
2 248
En général les fils pose à cette epoque meme avant etait en cuivre avec isolant en plastique et pour ma part en 40 ans je n'en n'ai jamais vu s'abimer en plus ils sont dans des fourreaux PVC.Maintenant si quelqun peut dire le contraire je suis à l'ecoute .
D'accord, c'est donc une bonne nouvelle.

La pièce que je veux en particulier remettre à jour est la salle à manger (où il n'y pas de terre).

A proximité il y a la cuisine qui elle est équipée d'une terre. Est-ce que je peux me greffer sur une des PC de la cuisine pour amener la terre sur toutes les PC de la salle à manger.

Si oui dois-je au préalable mesurer la terre et la boucle ?


Pour le passage du fil de terre faut-il grignoter progressivement le mur prise de courant par prise
de courant ?

Composition du mur (de l'extérieur vers l'intérieur) = mur en parpaings creux de 20cm d'epsr puis doublage des murs périphériques en briquettes creuses de 4 cm d'epsr enduites au plâtre fin 1 face. Feuilles de polystirène expansée de 2 cm d'epsr entre mur extérieur et briquettes. Lame d'air.

Donc si j'attaque légèrement le plâtre je tombe sur la briquette dans laquelle je peux enfoncer le fil de terre jusqu'à l'autre PC.

Autre solution vu que je vais poser du parquet collé sur le carrelage existant je peux positionner le fil de terre dans l'espace laissé pour la "dilatation" qu'on laisse à l'endroit où l'on pose la plinthe de finition.

Pour vous quelle est la meilleure solution compte tenu des éléments fournis?
Messages postés
31028
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 août 2020
6 146
bonsoir

vos fils qu'il soit de terre ou neutre doivent être dans des gaines...
ne pas les passer a même le murs ou le long du parquet.
ils n'ont pas été étudiés en fabrication pour répondre a cet usage.
donc il faut que vous fassiez des tranchées de prises a prises ou alors vous vous servez des anciennes gaines pour repasser un fils supplémentaires.
si vous faites des tranchées, vue que c'est du la brique plâtrière, vous ne creusez que les joints de plâtre entre les briques, car si vous faites une tranchées horizontale, le mur tombe !

Merci pour ces recommandations. Est-il toutefois possible de me piquer sur une PC existante qui dispose de la terre pour la redistribuer sur toutes les PC de la salle à manger?
Messages postés
8994
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 août 2020
2 248
Bonjour vaste programe tout d'abord si les differents rajout ont ete fait par des professionnels ou des bricoleurs soucieux du respect de la normes il ne devrait pas y avoir de problemes à partir de 1970 les circuits prises doivent etre en 2,5 mm² les conduit en isorange ou isogris dans lesquels il est facile de repasser une terre .Sur les circuits lampes la terre doit manquée aussi le mieux est d'accrocher une aiguille et de sortir tous les fils et de repasser un conducteur de terre et de repasser le tout en lubrifiant si besoin .Avez vous un tableau moderne avec 30MA car en 70 on faisait encore des tableaux avec fusibles porcelaine .Pour votre alimentation de comble il aurait fallu un cable 3x6mm² avec un tableau dans la piece pour separer prises lampes et peut etre chauffage electrique .Commencer par les 30 MA vous serez dejà en securite en attendant de passer les fils .
Merci pour ce premier élément de réponse. En effet j'ai un tableau de répartition avec des fusibles porcelaines et lors de la dernière installation (1985) l'électricien a posé un tableau complémentaire à celui existant mais cette fois ci avec des cartouches fusibles.

Précision : tous les travaux ont été réalisés par des professionnels.

Concernant la vétusté des fils ?
Messages postés
2344
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 août 2020
816
Bonsoir

Dans le cadre d'une mise en sécurité d'une installation la terre est indispensable dans la cuisine et la salle de bain.

Dans les autres pièces, si vous pouvez c'est mieux, mais si vous avez des impossibilités technique pour le réaliser vous pouvez laisser en l'état, la plupart des appareils qui se raccordent étant de classe II (double isolation qui ne nécessite pas de raccordement à la terre).
Si besoin ajouter la terre seulement sur une ou deux prises par pièce.

Si vous voulez plus d'informations sur la mise en sécurité, je vous conseille d'acheter le guide"Installations électriques des logements existants". Vous le trouverez en faisant une recherche dans la librairie en ligne de Promotelec.
http://librairie.promotelec-services.com/wdbox/pagescli/promotelec/index.htm

@+
Messages postés
8994
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 août 2020
2 248
Bonjour faites un essai de passer un fil de terre dans les gaines existantes c'est ce qui vous fait moins de travail comme je vous l'ai expliqué plus haut apres vous aurez tout le temps de voir la meilleure solution .Meme dans une salle a manger il arrive parfois que l'on branche un appareil a raclette ou autre necessitant une terre il ne nuit pas de l'avoir .Si vous avez besoin de conseil n'hesitez pas .Surtout le 30 mA au depart de l'installation est plus que necessaire .
Le problème est que les gaînes ont été noyées dans la dalle et que les sections des gaînes sont trop petites pour faire pénétrer un autre fil comme la terre dans notre cas.

Je ne sais pas comment faire ?
Messages postés
8994
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 août 2020
2 248
En general les gaines peuvent supporter un autre fil ou alors ils ont encastré du cable .Dans une installation faite par un homme de l'art c'est à dire les fils passé alors que les fourreaux sont dejà scellé dans la maçonnerie ça doit passer .
Messages postés
2344
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 août 2020
816
Ok pour le four à raclette, c'est pourquoi je conseille d'essayer de prévoir au minimum une ou deux prises avec terre par pièce.
Messages postés
574
Date d'inscription
vendredi 11 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juillet 2016
290
Bonjour,

oui mais:

Les installations, en habitat neuf et en rénovation, doivent obligatoirement être conformes à la norme NF C 15-100.

https://hager.com/fr

ou bien:

La rénovation de votre installation électrique pour plus de sécurité.

Toute rénovation ou presque implique une refonte complète de l'installation électrique. En effet, tout réseau domestique antérieur à 1991 est considéré comme vétuste du fait de l'absence avant cette date de différentiel


http://www.synerciel.fr/etude-renovation/renovation-electrique/

Cdlt
Messages postés
2344
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 août 2020
816
Bonsoir

La norme n'est pas rétroactive.
Les installations doivent être conformité avec la normes en vigueur au moment de la construction ou des travaux de rénovations ultérieurs.

Une mise en conformité (qui à lourde) n'a un sens que dans le cadre d'une rénovation totale ou d'une rénovation partielle d'une partie complète de l'installation.

Dans le cadre d'une habitation dans laquelle on n'entreprend pas des travaux lourds, une mise en sécurité suffit la plupart du temps, sauf installation complètement vétuste (fils coton, fusibles sur prises...)

Elle comporte 6 exigences minimales :
1- Présence d'un appareil général de commande et de protection de l'installation facilement accessible (Cet appareil permet de couper facilement l'alimentation de l'installation électrique. Le plus souvent il s'agit du disjoncteur de branchement).
2- Présence, à l'origine de l'installation, d'au moins un dispositif différentiel de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre (Un dispositif différentiel détecte les fuites de courant qui s'écoulent vers la terre et coupe automatiquement le courant. En général il s'agit d'un 30mA).
3- Présence, sur chaque circuit, d'un dispositif de protection contre les surintensités adapté à la section des conducteurs (Les disjoncteurs et les fusibles protègent les conducteurs électriques de l'installation des échauffements anormaux du fait de surcharges ou de court-circuit).
4- Présence d'une liaison équipotentielle et respect des règles liées aux zones dans chaque local contenant une baignoire ou une douche (Dans ces locaux, la présence d'eau aggrave fortement le risque d'électrocution. Ceci impose de limiter l'équipement électrique au voisinage de la baignoire ou de la douche et de relier entre eux les éléments métalliques accessibles).
5- Absence de tout risque de contact direct avec des éléments sous tension pouvant entrainer l'électrocution et de tout matériel vétuste ou inadapté à l'usage (Des appareillages : prises de courant, interrupteurs... récents évitent tout risque d'électrisation voire d'électrocution).
6- Conducteurs protégés par des conduits, moulures ou plinthes en matière isolante (Les fils doivent être mis sous conduits, plinthes, moulures en matière isolante pour éviter leur dégradation).

A noter que ce sont à peu près ces 6 points qui sont repris dans le diagnostic obligatoire de l'installation électrique en cas de vente d'un logement de plus de 15ans.

Mais rien n'interdit daller plus loin et de se rapprocher de la NF C 15-100 actuellement en vigueur.

@+