Signaler

Isolation phonique/sonore d'une scie industrielle [Résolu]

Posez votre question EthanDamns 10Messages postés jeudi 22 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 6 juil. 2017 à 10:10 par lucienpel
Bonjour à tous,

je travaille actuellement sur l'isolation phonique d'une des machines dont je gère la maintenance en scierie (en l'absence d'un bureau d'étude affilié).

C'est pas du tout mon domaine d'étude donc je reste très sceptique par rapport à ce que j'ai développé mais les prix proposés par des bureaux extérieurs sont trop importants pour les finances actuelles,

En cherchant sur le forum je suis tombé sur des posts de personnes très qualifiés & professionnelles, et je suis curieux de vos avis sur l'efficacité de la solution.



Voici la situation pour visualiser :

La scie est situé à 180m d'une habitation, qui prends de plein fouet le son.
Avec une rapide étude avec capteur sonore, chez l'habitant, il faut (environ) une atténuation d'émergence de 10dB(A) pour atteindre un niveau convenable.

Il y a pas mal de contraintes autours de la scie, par conséquent, pas possible de faire un caisson, ce sera un mur à une distance de 8m de la scie.

Il sera réalisé en bois avec une structure en métal.


La solution actuelle devrait avoir cette tête là :



(Les panneaux blancs en bas ne resteront pas, la structure en bois va descendre bien plus bas [50cm du sol])

Bref, 5 HEA 160 de 6m +équerre, qui soutiennent du bois, epaisseurs 20mm 2x, avec le principe "solide-elastique-solide", il est prévu d'avoir un espace à l'intérieur, entre deux couches de bois pour possible rajouter un isolent supplémentaire.

Pour le structurel, pas de problème, je pourrais même réaliser des calculs moi-même si nécessaire. Mais le sonore c'est une autre histoire.


Voici les questions que j'aimerais vous poser :
- L'espace central peut-il rester vide, permettant quand même d'atteindre les 10dB, ou faudrait-il nécessairement le remplir (De sciure dans le cas présent) ?

- Existe t-il des lois régissant l'évolution du son que je pourrais utiliser pour calculer tout ça ?

- Cela vous semble t-il efficace ?


Je vous remercie d'avance pour toute aide proposée, vos avis m’intéressent beaucoup.
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Bonjour
< Légalement, nous sommes tenus de respecter des normes, >
Oui de tête légalement de jour l'émergence ne doit pas dépasser 5 dB
Personnellement je ferai un écran basé sur le principe général en partant
coté machine vers l'extérieur :
- un parement très ajouré qui va servir de protection , métal déployé
par exemple ou autre parement avec un taux de perforation
supérieur à 20 %
- une laine minérale (verre ou roche ) en épaisseur 120 ou 140 mm prévue
pour une mise en oeuvre verticale
- un parement bois le plus épais possible, dans une scierie ça doit se trouver; problème ce parement doit être le plus continue possible
(pas d'espace entre les planches) ou alors le faire en 2 peaux à
joints décalés.
Faire l'écran assez près de la machine, sans bien sur que celui gêne le travail
La hauteur de l'écran dépendra de sa distance vis à vis de la source de bruit
et de la hauteur de la source de bruit
Une 'casquette' en haut de l'écran protégera celui çi
Il sera peu être nécessaire de prévoir des retours à chaque extrémité
Cdt
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
EthanDamns 10Messages postés jeudi 22 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 23 juin 2017 à 11:01
Je vois, merci pour la réponse c'est intéressant de voir d'autres réalisations,

cependant, cela soulève quelques interrogations de mon coté quand je vois les moyens/matériaux mis en place, car dans ma tête je voyais ça bien plus léger pour atténuer de 10dB,

quand on regarde directement l'indice d'affaiblissement acoustique, on voit qu'une parois parfois très fine de bois type 40-50mm, peut arrêter plus d'une dizaine de dB.

Surtout vu qu'il faut doubler la masse pour augmenter de 4dB l'affaiblissement, ainsi une parois double semble très efficace (mais cela ne risque t'il pas de faire une caisse de résonance ?).


Je passe peut-être à coté de quelque chose, où j'ai mal compris la théorie.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,
Je crois que votre question est plutôt du ressort d'un bureau d'études acoustiques dont il est nécessaire de rémunérer le travail.
Bien cordialement
EthanDamns 10Messages postés jeudi 22 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 22 juin 2017 à 12:04
Bonjour pilgrim,
Merci pour la réponse.

Je suis tout à fait conscient que cette réponse est très logique, et c'est d'ailleurs la solution vers laquelle je me suis tourné en premier lieu.

Et je suis aussi d'accord qu'il faut rémunéré tout bon travail, mais les prix proposés par deux bureau différents n'étaient pas envisageable pour notre PME comparé à l'envergure du projet.
C'est en connaissance de cause que je viens demander des avis sur le forum.

Bien à vous.
Répondre
Pilgrim35 42Messages postés lundi 12 septembre 2016Date d'inscription 4 août 2017 Dernière intervention - 22 juin 2017 à 12:09
Rebonjour,
Je vous souhaite de trouver des réponses à votre question.
Que ferez-vous si des conseils donnés et suivis de travaux ne sont pas concluants ?
Meilleures salutations
Répondre
EthanDamns 10Messages postés jeudi 22 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 22 juin 2017 à 13:16
Merci.
Légalement, nous sommes tenus de respecter des normes, un refus ou une attente entraînant dans les cas extrême une cessation d'activité temporaire (voir définitive si les changements ne peuvent être pris) malgré le fait qu'on fournit des emplois.

Du coups, on est plutôt dépendant de cette étude, et on veut pas bâclé le travail non plus c'est sûr. Dans le pire des cas, et j'essaye de pas l'envisager, ça partira en bidouille progressive jusqu'à atteindre l'objectif.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour
je ne comprend pas bien la situation actuelle
<La scie est situé à 180m d'une habitation, >
Cette scie n'est pas dans un local fermé ?
Elle est sous un haut-vent ?
Cdt
EthanDamns 10Messages postés jeudi 22 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 22 juin 2017 à 13:21
Bonjour,
Elle est en extérieur, comme vu sur les modélisations des liens.
Il n'y a d'ailleurs quasiment aucun obstacle entre les deux.

Bien à vous.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonsoir
de la lecture
http://bricolage.linternaute.com/forum/affich-120713422-construire-un-mur-de-cloture-pour-limiter-le-bruit-de-la-route
EthanDamns 10Messages postés jeudi 22 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 23 juin 2017 à 11:51
Bonjour,
merci pour le lien.
J'avais déjà jeté un oeil à la réponse très intéressante de Guimilie, malheureusement, la réalisation que je vise est composé principalement de bois.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour
<cependant, cela soulève quelques interrogations de mon coté quand je vois les moyens/matériaux mis en place, car dans ma tête je voyais ça bien plus léger pour atténuer de 10dB, >
gagner 10 dB n'est pas du tout anodin
< Surtout vu qu'il faut doubler la masse pour augmenter de 4dB l'affaiblissement, >
dans un système masse, ressort masse lorsque l'on double la masse
d'un des parements on gagne théoriquement 3 dB, dans la pratique
c'est plutôt entre 2 et 2,5 dB
<(mais cela ne risque t'il pas de faire une caisse de résonance ?). >
C'est pourquoi je préconise uns face absorbante (coté machine).Cela diminuera un peu le niveau coté machine ; avec une face réfléchissante travailler autour de la machine va devenir infernal.
Cdt
EthanDamns 10Messages postés jeudi 22 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 27 juin 2017 à 08:35
Bonjour lucienpel,

Au sujet des 10dB cela n'est-il pas, dans le cadre de la loi de diffusion, 40dB équivaut à 100kg/m² ?
Du douglas, dans le pire des cas, est à 430kg/m3, ainsi un mur simple de 8cm atteint 34 kg/m² soit une 30aine de dB d'atténuation.

La scie tourne à très basse fréquence (800tour/minute) soit ~20Hz, la fréquence critique du douglas 8cm (fc = 200Hz) est comprise dans le spectre des sons émis, cependant la chute est maximum de 8dB.

Bref, on atteint dans le pire des cas plus d'une 20aine de dB, soit, même avec plus de 50% d'incertitude, on reste dans le viable.

Ai-je fais une erreur de réflexion ?
Pour le travail coté machine, il est réalisé par l'opérateur, ainsi toute opération proche se fait avec scie éteinte.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour
Il faudrait voir ce que donne la loi de masse à 2O Hz
Personnellement je ne connais pas d'études commençant à 20 Hz
Votre raisonnement pourrait tenir dans le cas d'une paroi
séparant 2 locaux Là dans une problématique d'écran d'autres
paramètres rentrent en jeux, en particulier ce qu'on appel les
effets de bords (par exemple en haut d'écran).
Cdt
EthanDamns 10Messages postés jeudi 22 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 28 juin 2017 à 08:15
Considérer l'addition de 3 voir 4 sources différentes (Au travers de la matière + 3 cotés) pourrait simuler les effets de bords ?

Je me servais de maekawa sur ce coups là justement (N=2delta/lambda)

En prenant compte de la chute de 4dB par demi-fréquence depuis 500Hz et la fréquence critique bien sur.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour
<Considérer l'addition de 3 voir 4 sources différentes (Au travers de la matière + 3 cotés) pourrait simuler les effets de bords ? >
peut être , mais jamais vu des études dans ce sens (ce qui ne veut pas dire
que n'existe pas ....) pour simuler de la diffraction .
L'écran serait à quelle distance de la source de bruit ?
Cdt
EthanDamns 10Messages postés jeudi 22 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 30 juin 2017 à 08:31
L'écran serait à 6m de la scie (raisons techniques).
Je me suis lancé dans une étude un peu plus "poussée" en récupérant des document de l'Insa lyon, clairement,
à cette distance, l'atténuation est majorée par les diffractions justement, qui bloquerait autours de 11dB atténués.

Le mur n’arrête pas grand chose (7-8 dB) à basse fréquence (10Hz-50Hz) c'est vrai, mais n'y a t'il pas l'ajustement de la "perception" humaine à basse fréquence, en gros les courbes de Fletcher et Munson, du coups, avec pondération le mur devrait passer largement.
Qu'en penses tu ?
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour
à ma connaissance il n'existe pas de règlement spécifiques concernant
les basses fréquences .
Dans les mesures 'classiques' la bande centrée sur 63 Hz n'est pas prise
en compte parce que dans cette plage on constate des écarts
de répétabilité.
<les courbes de Fletcher et Munson, .....>
Effectivement ces courbes minorent la perception de gêne dans les basses fréquences;
Je pense que si l'écran à l'efficacité que vous avez prévue cela
démontrera d'une part votre bonne volonté et d'autres part réduira
malgré tout les nuisances .
A moins de tomber sur des voisins particulièrement procédurié .......
Cdt
EthanDamns 10Messages postés jeudi 22 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention - 5 juil. 2017 à 10:37
Bonjour,
En effet, les voisins sont particulièrement procédurié, mais cela fait tellement longtemps que le dossier traînait que je pense que cette solution va leur convenir.

J'ai composé un dossier avec les conditions extrêmes, obtenant une marge de 3dB par rapport à la valeur voulue, et je pense que cela va marcher même si j'ai oublié des paramètres.

Merci franchement pour ton attention sur ce topic,
Bonne continuation !
Répondre
lucienpel- 6 juil. 2017 à 10:10
Bonjour
merci et bonne réalisation
Cdt
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !