Foyer fermé avec récupérateur de chaleur

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 27 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2014
-
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 27 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2014
-
1. Bonjour,
Je vais remplacer mon foyer ouvert de cheminée par un foyer fermé avec pose d'un récupérateur de chaleur dans les combles qui viendrait prendre l'air chaud dans la hotte et le distribuer dans 5 pièces.
J'aimerais avoir l'avis de certains d'entre vous qui auraient installé ce type d'appareil.
Un professionnel m'a fait peur en me disant que j'allais avoir une température trop élevée la nuit dans les chambres. A priori, je suppose qu'on peut régler correctement la température en réglant le seuil de déclenchement du moteur, en fermant + ou- chaque bouche et en jouant avec un variateur de fréquence que je compte installer pour le moteur? (débit 500m3/H, distance à la hotte 1m, longueur distribution 2 à 6 m)
Merci de me faire part de votre expérience. Je n'ai pas l'impression que beaucoup se plaignent d'une chaleur trop importante.

Comme je vais aspirer 500m3/ H dans la hotte ne vais-je pas créer une dépression et ainsi aspirer de l'air de la pièce par les 2 grilles latérales du foyer qui au contraire devrait envoyer l'air chaud? ( le foyer reçoit de l'air extérieur emmenée par une conduite de diamètre 100mm)
Dois-je compenser en mettant une bouche du récupérateur dans la pièce pour renvoyer l'air chaud aspiré de la hotte? De même, dois-je rééquilibrer la pression dans la hotte en rajoutant un ventilateur à l'entrée d'air extérieur pour augmenter le débit d'arrivée d'air?
Merci pour vos témoignages qui me permettront de définir mon installation.
A voir également:

5 réponses

bonjour, Lorsqu'on envoie de l'air chaud dans d'autres pièces, il faut prévoir le retour, par exemple en raccourcissant les portes d'au moins 20 mm, sinon l'air se stratifierait en haut.

Ainsi on crée un circuit, l'air froid des chambres est chassé par l'air chaud qui entre, et retourne vers la pièce chauffée, donc il faut lui faciliter le passage. Et ainsi il n'y a pas de dépression.
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 27 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2014

Merci pour votre réponse. Je vais suivre vos conseils.
Cordialement
Messages postés
14309
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 septembre 2021
3 562
Bonjour,
Il est préférable que la hotte soit en surpression pour raison de sécurité (CO).
Vous pouvez bien-sûr agir sur le débit en fermant plus ou moins
les bouches de sortie.
Privilégiez une turbine de grande dimension avec vitesse angulaire basse ( bruit).

De même pour le variateur, certains engendrent des harmoniques audibles.
Pour une ventilation, le couple demandé est inversement proportionnel à la vitesse, un variation par transformateur est préférable.

Cdlt,
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 27 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2014

Bonjour,
Merci pour vos conseils. J'en prendrai compte dans le choix du matériel.
Pour la hotte, même si je réduis le débit à l'aspiration, ne vais-je pas créer une dépression et ainsi aspirer l'air de la pièce par les 2 grilles latérales du foyer qui sont censées laisser échapper l'air chaud de la hotte? Est-ce que le fait d'avoir une entrée d'air extérieur en dessous du foyer suffit à compenser cette aspiration (diamètre de 100 mm)? Ou dois-je ventiler cet apport d'air extérieur pour amener encore plus d'air pour compenser les 400 à 500 m3/ H du récupérateur?
En fait j'aimerais savoir ce qui se passera dans la hotte quand le récupérateur va se mettre en marche. les bouches latérales de la hotte vont-elles continuer à envoyer de l'air chaud dans la pièce ou vont-elles au contraire aspirer de l'air de la pièce? Dans ce cas je suppose que je devrais compenser en envoyant plus d'air frais sous le foyer et éventuellement placer une buse dans la pièce du foyer pour renvoyer de l'air chaud par l'intermédiaire du récupérateur?
Merci de me faire part de votre expérience.
Cordialement
Messages postés
934
Date d'inscription
jeudi 28 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2021
417
Bonjour
Si vous récupérez trop de calories dans le rejet extérieur de vos fumées , vous
allez baisser la température de ces dernières et courir le risque de formation d'un
important goudronnage de votre actuel conduit de cheminée.
Si ce n'est pas déjà fait , le gainage du conduit existant devient prioritaire
et indispensable.
Cordialement
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 27 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2014

Bonjour,
Merci pour vos conseils. Le tubage est déjà réalisé. (Conduit double Poujoulat diamètre 300) Il ne me reste plus qu' à raccorder le foyer avec un Kitinox.
Cordialement
Messages postés
265
Date d'inscription
lundi 26 septembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
28 février 2018
13
Bonjour
Je viens de finir une installation de ce type (marque DMO) J 'alimente en air chaud 4 pièces (3 ch + sdb en rdc)
Au démarrage de la turbine il y a une sensation de froid dans la pièce où il y a la cheminée (personnellement je ne le sens pas ) .Cette sensation disparaît très vite avec la circulation d'air réchauffé venant des pièces
Hier soir 23 degrés minimum dans toutes les pièces ( 3 ch,salle salon sdb cuisine couloir au rdc et (2 ch à l'étage par convection naturelle )
Je n'ai plus la sensation désagréable de passer d'une pièce à 24 °c a une pièce à 19 ou 20°c

distance à la hotte 1m, Chez DMO le technicien que j'ai eu au téléphone conseille 3.5 a 4m
Seul problème pour l'instant le bruit car je dois faire un faux plafond l'étage étant aménagé je ne pouvais mettre le groupe dans les combles

http://www.dmo.fr/uploads/CATALOGUE_DMO_2013-2014_SP_%20POUR_SITE.pdf

Cdlt
Bonjour,
Je vous remercie pour votre réponse que je viens seulement de découvrir. Merci pour le lien avec le catalogue. Ils ont vraiment tout ce qu'il faut. Je voulais vous demander une précision. Est-ce que vous avez bien de l'air chaud qui sort des bouches latérales de votre hotte? En aspirant directement dans la hotte 500m3/ heure, je me demandais si je n'allais pas créer une dépression dans la hotte et ainsi aspirer de l'air de la pièce du foyer fermé pour l'envoyer par le récupérateur dans les autres pièces? On m'a conseillé de renvoyer par le récupérateur de l'air chaud dans la pièce du foyer en mettant 1 voire 2 bouches dans la pièce.
Merci pour votre réponse.
Cordialement
Messages postés
265
Date d'inscription
lundi 26 septembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
28 février 2018
13
Bonjour
oui il y a une dépression mais comme toutes les portes sont ouvertes
Si on ne veut pas de dépression il fait une arrivée d'air extérieur mais je ne sais pas l'impact sur le rendement
Cdlt
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 27 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
18 février 2014

Merci pour votre réponse. J'ai une arrivée d'air extérieur en dessous du foyer (diamètre de 80 mm). Si ça ne suffit pas, j'aurais toujours la possibilité de rajouter un petit ventilateur plat à la grille extérieure qui se trouve à 5 m dans le mur extérieur (à priori peu de nuisance sonore) Je vais mettre au départ une bouche dans la pièce du foyer. Je verrai si j'en rajoute une par la suite. Avec le variateur, je pourrai aussi m'adapter en fonction du résultat.
Merci encore pour votre contribution.
Cordialement.