Consommation electrique d'une plinthe [Résolu]

Jules - 16 févr. 2015 à 06:00 - Dernière réponse :  Jules
- 23 févr. 2015 à 01:59
Bonjour,
Pour chauffer les locaux de mon entreprise j'ai recours, comme beaucoup de gens au Quebec, aux plinthes electriques. Afin de saisir un peu mieux comment je pourrais economiser sur la facture de chauffage j'aimerais qu'on m'en explique la consommation. Logiquement, et selon ce que j'ai lu, je me dis qu'une plinthe de 3000 watts fonctionnant a plein regime pendant une heure consomme 3000 watts/heure, mais qu'en est-il de cette meme plinthe si on baisse la temperature de consigne et qu'elle n'a plus besoin de chauffer a pleine puissance? Va-t-elle s'allumer et s'eteindre completement a certains intervalles (autrement dit etre a 2 vitesses)? Ou va-t-elle continuer a chauffer, mais de facon moindre en consommant moins que "son maximum de 3000 watts"? Par exemple: a 50% de sa capacite de facon constante pendant 1 heure elle consommerait 1500 watts.
Aussi, dans tous les cas, il a-t-il des moments (au demarrage par exemple) ou il se produit des sursauts dans la consommation qui ferait en sorte que le rapport consommation / chaleur produite cesserait d'etre lineaire?
J'espere que ma question est suffisamment claire.
Merci!
Afficher la suite 

7 réponses

Répondre au sujet
stf_jpd87 43732 Messages postés mercredi 14 décembre 2011Date d'inscriptionModérateurStatut 20 avril 2018 Dernière intervention - Modifié par stf_jpd87 le 16/02/2015 à 08:02
0
Utile
4
Bon matin de France.

La seule façon de réduire une consommation et de réduire la température ambiante de 20 passer à 19° on peut gagner + de 10% d'économie suivant isolation.
Dans tous les cas votre plinthe chauffera à son maxi 3000w jusqu'à obtenir la température souhaitée. Une fois cette température atteinte la plinthe se coupera = zéro w , elle ne se remettra en route que quelques degrés en moins +3000w, donc du tout ou rien.
Isoler le bâtiment et la meilleure solution, ou utiliser un chauffage ventilé
qui chauffe plus rapidement l'air ambiant.
Nota: seule une plinthe avec un thermostat électronique vous maintiendra une température constante à 1/2 degré près.
Cordialement

Entraide = partager du temps et un savoir. 
Notre satisfaction en retour; communiquer vos solutions apportées..
Ha d'accord merci beaucoup!
Ca explique certaines choses.
Donc vraiment un chauffage a 2 vitesses.
J'avais entendu dire que des thermostats plus precis aidaient a economiser, mais a la lumiere de cette nouvelle je dirais qu'ils aident surtout a rehausser le confort:
moins de grands ecarts de temperature entre les cycles de chauffage. Parce que...
Qu'une plinthe demarre 5 minutes pour augmenter la temperature de 1 celsius a tout le 30 minutes ou qu'elle demarre 10 minutes a toutes les heures pour augmenter la temperature de 2 celsius. Ca revient au meme point de vue consommation. A moins que le thermostat moins precis depasse la temperature de consigne en chauffant trop longtemps, mais ca ne fonctionne pas non plus... parce que si tel est le cas il devrait demontrer la meme imprecision lorsqu' apres le chauffage la temperature redescend. Il devrait mettre plus de temps a redemarrer la plinthe. A moins qu'il y ait un phenomene que j'ignore... inertie des murs, un "voile thermique" (c'est que dis wikipedia, mais moi je ne mis connais franchement pas)...
Bref, ca c'est un autre sujet que l'electricite ou juste les plinthes.
Je vais essayer de mieux isoler.
Merci encore!
blux 23854 Messages postés dimanche 26 août 2001Date d'inscriptionModérateurStatut 1 mars 2018 Dernière intervention > Jules - 17 févr. 2015 à 14:04
Salut,

Donc vraiment un chauffage a 2 vitesses.
Non, un chauffage électrique est allumé ou éteint. Lorsqu'il est allumé il consomme sa puissance maxi et lorsqu'il est éteint, il ne consomme rien.

Un thermostat électronique au dixième de degré va permettre de chauffer moins longtemps, par rapport à un thermostat au demi-degré.

Explication via deux exemples :
  • Thermostat au demi-degré : température de consigne 19°C
    • déclenchement du corps de chauffe lorsque la température passe en dessous de 18,5°C
    • arrêt du chauffage lorsque la température dépasse 19,5°C
  • Thermostat au dixième de degré : température de consigne 19°C
    • déclenchement du corps de chauffe lorsque la température passe en dessous de 18,9°C
    • arrêt du chauffage lorsque la température dépasse 19,1°C
  • Différence d'écart thermique entre les deux solutions : plus de 1°C pour la première et plus de 0,2°C pour la deuxième.

Dans une maison, compte-tenu de l'inertie thermique (dans la majorité des cas), la chauffe sera donc beaucoup plus longue avec la première solution et offrira un confort moins important aux occupants.

C'est comme pour chauffer de l'eau, une fois qu'elle bout, il faut moins de chaleur pour la maintenir à ébullition. Pareil lorsque tu pousses une voiture, une fois qu'elle a pris de la vitesse, il faut moins d'énergie pour la maintenir en mouvement.

Si vraiment tu en veux plus, tu peux voir du côté des équations différentielles pour l'échange thermique entre deux fluides ou solides...
Jules > blux 23854 Messages postés dimanche 26 août 2001Date d'inscriptionModérateurStatut 1 mars 2018 Dernière intervention - 19 févr. 2015 à 06:57
Parfait!
A force de lire sur le sujet j'en suis venu a m'en douter un peu.
Plusieurs forums sur le chauffage parlent egalemment de l'inertie.
Ca explique l'usage de thermostats plus precis.
Je vois beaucoup mieux le portrait d'ensemble maintenant.
C'est tres interessant!
Malheureusement, ce phenomene n'est pas pour aider les thermostats programmables dans une certaine mesure, mais certainement pas au point de les rendre inefficaces.
Si on descend de 2 a 3°C la temperature durant la nuit, oui la plinthe devra chauffer plus longtemps une fois l'heure d'ouverture de mon entreprise arrivee, mais ce n'est qu'une fois et une nuit entiere equivaut facilement a 8 heures. 8 heures d'economie devrait faire une bonne difference tout de meme.

Merci pour les eclaircissements!
blux 23854 Messages postés dimanche 26 août 2001Date d'inscriptionModérateurStatut 1 mars 2018 Dernière intervention > Jules - 19 févr. 2015 à 09:41
Si ton entreprise est correctement isolée, alors tu perdras à baisser la température.
Si au contraire, c'est la maison des courants d'air, alors tu peux mettre en hors-gel la nuit :-)

Par contre, si tu as un abonnement où l'électricité n'est pas chère en heures creuses, tu peux regarder à quelles périodes la chauffe te coûte le moins et programmer en conséquence...
Commenter la réponse de stf_jpd87
stf_jpd87 43732 Messages postés mercredi 14 décembre 2011Date d'inscriptionModérateurStatut 20 avril 2018 Dernière intervention - 19 févr. 2015 à 08:02
0
Utile
Bon matin

Oui il faut réduire votre chauffage pour la nuit , mais plus vous réduirez plus il faudra du temps pour rechauffer l'air et les parois pour obtenir 20°
Pour confirmation vous faites l'essai de baisser de 5° un soir , vous relevez le compteur le soir et le matin aux mêmes heures et vous faites la comparaison avec une température réduite d 3°.
Cordialement
Commenter la réponse de stf_jpd87
0
Utile
Merci pour les conseils je vais tenter les thermostats programmables vu que l'isolation n'est vraiment pas optimale et je pense qu'il m'en couterait tres cher de tout refaire.
Commenter la réponse de Jules