Rattraper une dalle de terrasse

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 25 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2015
-
Messages postés
181
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 septembre 2020
-
Bonjour à tous,

Je souhaite carreler ma terrasse mais malheureusement, elle est loin d'être plane. Elle fait 46m² et il y a des zones plus basses de 2-3 cm par rapport au niveau fini et des zones plus haut que le niveau fini (voir l'image en pièce jointe). Petite précision, le niveau fini respectera une pente de 1cm/m.



Pour les zones trop hautes, je compte louer une ponceuse à béton pour revenir au bon niveau mais pour les zones trop basses, j'ai beau chercher, je ne suis pas sur d'avoir trouvé la meilleure solution :
- Pour une chape maigre, l'épaisseur est trop faible
- Pour un ragréage, l'épaisseur est trop importante
- On m'a aussi conseillé de tout rattraper à la colle au moment de la pose du carrelage mais ça va me couter cher en sac de colle et surtout, j'ai peur que le résultat ne soit pas top car il est difficile de faire du bon boulot avec 2 centimètres de colle.
- Dernière solution que j'ai trouvé sur un forum et qui me semble la plus adaptée est de réaliser une chape grasse humide adjuvantée en résine d'accrochage pour revenir sur un sol plat. La surface ne sera peut être pas parfaite mais je pourrai rattraper les légers défauts à la colle au moment de poser le carrelage.

Mon gros soucis est que je cherche une manière de revenir sur une surface plane avant de poser mon carrelage en étant sûr que la "chape" (ou autre) tiendra dans le temps et ne se décollera pas. J'ai trouvé une astuce qui consiste à passer au balai sur sol humide une barbotine de ciment adjuvantée de résine avant de mettre le mortier résiné.

Que pensez vous de ces solutions ? En avez vous d'autres à me proposer ?

Merci d'avance

5 réponses

Messages postés
31
Date d'inscription
lundi 20 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
29 avril 2015
4
Je serais dans votre cas j'opterai pour un ravoirage. L'épaisseur mini du ravoirage est de 3cm donc vous n'auriez même plus à poncer.
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 25 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2015
2
Bonjour oooki et merci pour votre réponse

Si je comprends bien votre solution, je ne pense pas que le ravoirage convienne car j'arriverai à un niveau trop élevé. Le niveau fini que je décris dans mon premier message est donné par les margelles des portes fenêtre et je ne veux pas être plus haut. Donc je suis obligé de poncer ma dalle pour les points les plus haut.

De plus, j'ai cru comprendre que le ravoirage permettait d'avoir une chape sans pente ce qui ne me convient pas pour l'écoulement de l'eau.

Enfin, l'épaisseur étant de minimum 3 cm, certaines zones auront forcément une épaisseur inférieure à ces 3cm.

Pouvez vous me confirmer ma compréhension de votre solution ? et qu'avec les nouveaux éléments que je viens de fournir, me confirmer que ce n'est pas la solution la plus adaptée ?

Si j'ai mal saisi la solution proposée, pouvez vous la détailler ?

Merci d'avance

Bonjour, votre terrasse n'a pas été conçue dos de chameau, il y a une raison pour qu'elle soit devenue ainsi, vouloir réparer , cacher la misère ne va pas solutionner le mal ,il faut rechercher d'ou viens cet état, la refaire intégralement une fois pour toute , ne pas y revenir, vouloir du bricolage vous risquez de commencer dans 2 ans ou même avant
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 25 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2015
2
Bonjour et merci pour votre réponse.

Je ne suis pas rentré dans le détail mais je connais la raison de la forme en "dos de chameau" de ma terrasse. En fait je l'ai coulé l'année dernière et je eu de nombreux problème :
- mon coffrage n'était pas assez bien mis en place
- la camion toupie s'est enlisée dans mon jardin et est resté bloqué.
Résultat, au lieu de juste vider la toupie dans mon coffrage, il a fallu vider la toupie à la brouette (ce qui est plutôt long pour 7m3) et il a fallu passer sur le coffrage avec la bouette. Au final, le coffrage n'est pas resté en place et est descendu de 1 ou 2 cm puis pour le lissage final, le béton n'était plus aussi souple qu'au début donc nous avons fait comme on pouvait avec un béton plus très souple, un coffrage trop bas et il fallait finir avant la nuit.

Le résultat n'est donc pas au top en surface mais le reste est bon.
Messages postés
181
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
28 septembre 2020
38
Bonjour Kinou_31,

Première chose avant tout et compte tenu de la surface de votre terrasse supérieure à 40 m², vous êtes normalement tenu de réaliser un joint de dilatation qu'il conviendra de ne pas recouvrir lors de la pose du carrelage. Une pente de 1.5 % minimum doit être réalisée pour que les eaux de ruissellement s'écoulent vers l'extérieur. Un joint périphérique doit être ménagé à la liaison mur-sol. A la demande du fabricant du produit utilisé, un primaire d'adhérence pourra être requis. Un mortier d'imperméabilisation vous éviter les remontées blanches (phénomènes de calcite) est préconisé. Mortier colle et enduit de jointoiement devront être adaptés à un usage extérieur (le mortier colle doit être appliqué en double encollage (colle à l'arrière du carreau et sur le support).

Passons au plus important, le rattrapage de niveaux !

Les enduits de ragréage sont prévus pour rattraper une hauteur de 15 à 20 mm à l'aide d'un mortier pour égalisation des sols type après un primaire d'adhérence ou un mortier de réparation et de surfaçage sans primaire. Un rattrapage ponctuel (petite surface) est possible avec le mortier colle et pour une épaisseur maximale de 1 cm.

P.S.: je sais, ma réponse est tardive mais mieux vaut tard que jamais ;-)