Réfection plafond en lambris pvc

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 2 mars 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mars 2016
-
Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021
-
Je souhaite habiller le plafond de ma salle à manger/salon en lambris pvc (actuellement tapissé)
l'ensemble, sans séparation, fait 8,50 m sur 4,30 m dans sa plus grande largeur et 2,90 m dans sa plus petite (je compte mettre une poutre au plafond au niveau de la séparation "virtuelle" des 2 pièces. A des fins pratiques et esthétiques, sur quelles dimensions des lames dois - je partir, sachant que les longueurs s' échelonnent à ma connaissance entre 2 et 4m et les largeurs de 7 à 37,5cm. Le sens de positionnement des lames à -t- il son importance, l'usage établi, se faisant à ma connaissance dans le sens de la lumière. Merci pour vos réponses.

3 réponses

Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021
3 881
Bonjour rgglf.

Je vous donne quelques indications, extraites du DTU de pose des parquets bois ou stratifié, mais qui peut parfaitement s'appliquer à la pose de lambris sous plafond. Voir plus particulièrement la page 19, figure 3.
http://www.art-du-parquet.fr/uploads/files/DTU_51.11.pdf

Quant à la longueur des lames, plus votre plafond est plan et régulier, plus vous pourrez vous permettre de grandes longueurs. Sachez cependant qu'au-delà de 3 mètres, la pose rectiligne devient plus difficile à maîtriser.

Largeur des lames: pour ça aussi, plus votre plafond est plan, plus vous pouvez vous permettre des lames larges. Le reste est question de choix esthétique: des lames plus larges conviendront mieux à une décoration moderne, des lames plus étroites rappelleront un parquet et donneront une apparence plus rustique.

Enfin, il faut poser dans le sens de la principale lumière naturelle, pour diminuer le relief (et ses inévitables imperfections) des lames et de leurs joints.

J'espère que vous pensez à une pose clouée sur tasseaux (par exemple) et non à une pose directement collée au plafond.

Bon après-midi. Cordialement.
Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021
3 881 > rgglf
Bien entendu, revenez quand vous voulez.
Tant mieux si j'ai pu vous être utile.
Vous êtes le bienvenu sur nos forums.
Bonne fin de soirée à vous aussi. Cordialement.
>
Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021

Bonjour Paul - Bernard,
une question d'importance que j'aurai du vous poser avant toute chose. En effet, dans l'angle qui sépare ma SAM du salon, se situe un poêle à bois installé récemment par un professionnel. Pour des raisons de sécurité et d'assurance, je me pose une question légitime concernant la compatibilité source de chaleur/pvc. Pour pallier cet inconvénient,je me propose d'isoler la zone pepériphérique autour du conduit de fumée sur un rayon d'une trentaine de centimètres, au moyen d'un habillage à déterminer ( auriez-vous une idée ? ) et ce pour satisfaire entre autre, aux normes d'assurance. Qu'en Pensez-vous? Cette forme est - elle réalisable ou dois - je renoncer à mon projet d'habillage en pvc ? Merci d'avance pour vos conseils.
Cordialement.
Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021
3 881 > rgglf
Bonjour rgglf.

Si vous aviez parlé tout de suite de ce poêle à bois, je vous aurais déconseillé la pose de lambris pvc, et même de lambris bois, au plafond !
Pensez-vous qu'isoler 30 cm autour du conduit de fumée supprimera tout danger ? Personnellement je ne le crois pas.
Un poêle à bois chauffe beaucoup plus fort qu'un radiateur de chauffage central, et l'espace entre lambris et plafond peut servir d'accumulateur de chaleur, jusqu'à déformer le pvc.
Même si vous décidiez, par exemple, d'enduire et de peindre le plafond, au bout de quelques mois de chauffe, l'enduit autour du conduit de fumée serait craquelé, et jauni. mais au moins le danger d'incendie serait bien moindre.
Au moins, il faut entourer le conduit d'un coffrage, de préférence en inox, ne permettant pas le passage de chaleur entre plafond et lambris, sur une distance minimale de 30 cm autour du conduit. Mais plus de 30 cm serait encore mieux.
Il se trouvera toujours des gens pour vous dire qu'il n'y a aucun danger. Mais ce ne sont pas ces personnes qui ont perdu tous leurs biens, ou pire, toute leur famille, dans un incendie dont on ne connait pas la cause.

Bonne journée. Cordialement.
>
Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021

Bonsoir Paul - Bernard,
Désolé pour l'incohérence de ma démarche qui vous a fait perdre un peu de votre temps même si je devine au travers de vos explications une certaine volonté de faire partager vos connaissances.En attendant je vous remercie de cette mise en garde et votre fin de propos est suffisamment éloquente pour dissuader toute envie de faire. Juste pour info, je vous précise que mon conduit de cheminée est entouré d'un coffrage métal sous forme de carré de 45 cm de côté, car là aussi je m'aperçois que je n'ai pas été tout à fait précis quant à la description. Pour autant, serait-ce suffisant ? je ne le crois pas au regard de vos arguments.
Bonne soirée.
Cordialement.
Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021
3 881 > rgglf
Bonsoir rgglf.

Je dois dire que je suis particulièrement sensibilisé aux dangers du feu et que j'ai parfois, voire souvent tendance à envisager les pires hypothèses.
Je suppose que, de toute façon, vous poserez le poêle et son conduit de fumée avant le faux-plafond. Dans ce cas, faites un essai de montée en température. Allumez le poêle, faites le monter à sa température maximale et mesurez la température à la hauteur du plafond, sur le conduit, puis à 10 cm, à 20 cm, à 30 cm, etc...Si, au bout des 22,5 cm du coffrage en fer (mesurés par rapport au centre du conduit), la température reste inférieure à 50 ° C, vous pourrez monter votre lambris pvc en plafond. Mais faites quand même bien attention que les lames pvc ne viennent pas en contact direct du coffrage métallique.
Laissez un jeu d'au moins 1 cm, quitte à le camoufler en posant une cornière métal comme cimaise. Et si ce n'est pas trop difficile, agrandissez le coffrage, quoique cela risque d'être inesthétique.
Voilà, c'est à peu près tout ce que je peux vous recommander.

Bonne nuit. Cordialement.
Bonjour Paul - Bernard,
Merci encore une fois pour vos conseils éclairés. Je n'ai pas tout saisi quand vous me dites " vous poserez le poêle...." ce dernier étant déjà en fonction. Mais peu importe je vais suivre votre préconisation car in fine, vous ne me dissuadez pas totalement dans mon projet, suite au complément d'information que je vous ai apporté.
J'ai pris la décision de refaire ce plafond car actuellement il est très inesthétique ( papier peint avec copeaux de bois incorporés en lés de 53 cm, mal posé car en sens inverse de la lumière principale, donc visibilité des jointures de lés, voire même
parfois certains chevauchements des bords, donc imaginez le rendu !
En dehors de la pose de lambris et si je puis me permettre, que me preconiseriez vous comme autre solution ? J'étais parti dans un 1er temps
avec l'idée de déposer le papier actuel pour y mettre un papier peint à peindre en lés de 1m ( 2 couches de peinture) mais finalement j'ai retenu l'option "lambris" qui me parait plus simple, plus pratique, plus rapide ! Je suis bien sûr preneur d'autres solutions si vous en avez. Merci d'avance.
Cordialement.
Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021
3 881
Bonjour rgglf.

En lisant " se situe un poêle à bois installé récemment par un professionnel. " je n'avais pas compris que le poêle était également raccordé à l'évacuation, les deux opérations se faisant parfois séparément. Toutes mes excuses.
Je comprends pafaitement votre décision de refaire le plafond car j'ai moi-même horreur du papier "ingrain" que vous décrivez. Ce matériau a pendant des années été le moins cher des cache-misères.
La pose collée au plafond de papier ou d'intissé ou de voile de verre à peindre en largeur 1 m est assez délicate à réaliser proprement si vous n'en avez pas l'habitude. Et si on ne l'enduit pas avant de le peindre, le résultat risque d'être à peine plus esthétique que l'ingrain.
Avez-vous envisagé la pose d'un plafond suspendu en BA 13 ? S'il est bien posé, c'est souvent la solution la plus satisfaisante esthétiquement, et sa tenue au feu est largement supérieure à celle du lambris pvc. Bien posé, bien jointoyé, bien poncé, 1 sous-couche et 1 ou 2 couches de peinture de finition, vous donneront un beau plafond lisse.

Bonne journée. Cordialement.
Bonsoir Paul - Bernard,
c'est la première fois que j'interviens dans un forum sur Internet et je m'aperçois que je me suis "piqué au jeu" .Il est vrai - je vous dis ça sans complaisance aucune- que j'ai la chance, pour mon coup d'essai, d'être tombé sur un interlocuteur de choix, c'est du moins mon sentiment .
Cela dit, oui effectivement, je connais au travers de vidéos de bricolage visionnées sur le Net, la technique du plafond suspendu, mais en raison de mes compétences dans ce domaine, faute certes d'expérience ( la volonté, elle, est là ! ) mais aussi de l'insuffisance de matériel, j'ai de suite écarté cette alternative.
Pour ne rien vous cacher, et ce malgré cet échange très constructif à mon goût, ce soir, je ne sais plus vers quoi je vais m'orienter. Dans un premier temps, je vais laisser "mariner" tout ça et je suppose que dans quelque temps , la bonne solution se fera jour.Je n'ai, à vrai dire, aucune échéance d'etablie, si ce n'est que pour des raisons pratiques, j'envisage ce chantier à l'époque des beaux jours.
Avant de conclure cet échange et au risque de me répéter, je vous remercie très sincèrement pour vos précieux conseils et votre investissement.
Vous ne serez pas surpris si je vous dis que je vous garde dans mon carnet d'adresses de la rubrique "Bricolage".
Bonne soirée.
Bien cordialement.
Messages postés
27774
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
2 décembre 2021
3 881
Bonsoir rgglf.

Je suis ravi d'avoir pu apporter quelque éclairage sur votre problème.
Et merci pour vos compliments.
Sachez cependant que, si votre plafond d'origine est bien plan et régulier, vous pouvez vous contenter d'une pose de BA13 sous ossature vissée. Il n'est pas toujours nécessaire d'utiliser des suspentes. La pose en est largement simplifiée. L'outillage nécessaire n'est pas pléthorique.
Puisque vous n'êtes pas dans l'urgence, laissez décanter les idées. Je suis sûr que vous trouverez la solution.
Et vous serez toujours le bienvenu sur notre forum, si vous avez besoin de renseignements.

Bonne soirée à vous aussi.
Très cordialement.