Deracinage [Résolu]

Signaler
Messages postés
37
Date d'inscription
mercredi 1 juillet 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2021
-
 limounemo19 -
Bonjour,
Je ne sais pas trop dans quelle rubrique doit se classer ma question,mais je vous remercie par avance si vous pouvez me donner votre conseil : Un élagueur m'a tronçonné un diquilambar d'environ 50 cms de diamètre.Malheureusement je ne pouvais pas faire autrement car il était très près d'une construction qu'il fragilisait.Maintenant j'ai entamé d'en réduire la souche au maximum.Je suis surpris en découvrant les racines,de leur grosseur et de leur enchevêtrement ,c'est impressionnant.Je joue les archéologues en gratouillant petit à petit tout autour et en m'aidant soit d'une scie d'élaguage ou d'une scie à buches ainsi que de coins et d'une masse.Enfin tout y passe pour essayer d'y arriver.J'ai essayé de dégrossir à la tronçonneuse mais ces racines qui sont encore en vie ne se laissent pas faire.En dehors de la dégradation chimique à long terme ou de la pelleteuse que je ne peut pas utiliser, auriez-vous quelque idée sur le sujet je vous en remercie .

6 réponses

Messages postés
28403
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
12 juin 2021
6 005
Bjr, trépied, tirefort, palan etc
https://www.youtube.com/watch?v=NWuM0Dm0u-g

Messages postés
2985
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
1 juin 2021
1 532
Bonjour

Tout dépend du volume des racines . Comme première approximation vous pouvez considérer que le volume des racines est équivalent au volume qu'avait le feuillage . Pour estimer la force d'arrachement vous prenez le volume de terre équivalent (tout le volume de terre ne sera pas à soulever mais inversement l'effort pour arracher ou casser les racines sera du même ordre de grandeur .

Pour un feuillu ayant un tronc de 50 cm vous arrivez assez vite à un effort de 10 tonnes ou plus . Pour être sur de pouvoir l'arracher il vous faudrait disposer d'un palan de 20 tonnes (idem pour le trépied) .
La solution est de combiner l'arrachement et le coupage des racines de façon à limiter le volume des racines soulevées à 1 m3 , ce qui peut facilement être soulevé avec un palan . Le mieux (si vous avez un point d'ancrage solide à proximité , c'est de faire basculer la souche , en coupant les racines d'un côté . L'autre solution est de faire venir une entreprise avec une grignoteuse qui broie la souche et les plus grosses racines : coût +/-500€
Messages postés
76799
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
20 785
Bonjour

Il faut pas hésiter à prendre les grands moyens :o((


Plus sérieusement je pense que vous êtes sur la bonne voie je l'ai fait sur un sapin de plus de 80cm
je suis descendu à plus de 90cm de profondeur et sur 2m autour. = 2 jours .
j'ai tout essayé tire-fort= zéro. La pelle, la pioche, la hache, la tronçonneuse, l'huile de coude et le plaisir de l'avoir eu.
Cordialement.




ATTENTION : toute intervention est sous votre responsabilité. 
Débrancher vos appareils. Électricité, eau , gaz. La sécurité n'a pas de prix.
Messages postés
37
Date d'inscription
mercredi 1 juillet 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2021
2
merci à tous pour vos réponses et conseils judicieux.J'ai juste une contrainte que je ne vous ai pas signalée,c'est que ma souche est ceinturée par un pourtour maçonné.Les racines sont si puissantes qu'elles sont passées dessous et soulèvent ce muret.Je suis donc obligé de fouiller à l'intérieur de ce périmètre et ce n'est pas facile.Je vais continuer comme décrit et si je n'y arrive vraiment pas je louerai une pelleteuse quitte à arracher une partie de la maçonnerie que je referai après coup.Par contre,je mettrai certainement + de deux jours pour couper mes racines en périphérie.Un sacré boulot !
Messages postés
76799
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 juin 2021
20 785
Nota : vous laissez les racines enterrées + de 20cm elles pourriront avec le temps.
Messages postés
20
Date d'inscription
mercredi 6 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mars 2019
4
Bonjour, je suis tombé sur ce problème aussi et un voisin de la ferme m'a dit qu'il faut forer des trous et y faire couler du carburant diesel. Je reconnais que ce n'est pas très écolo (mais ce n'est pas pire que l'acide de batterie !); de plus, j'ai essayé ça il y a un an, et j'attends toujours le résultat ! En d'autres termes, ce n'est pas garanti ! Sur une autre souche, j'avais essayé l'acide sulfurique (déboucheur de tuyaux), ce n'était pas mieux ! La méthode manuelle est donc certainement la plus efficace, mais aussi la plus difficile ! Pour le produit, il faut aller à la jardinerie et demander un dessoudeur, on peut aussi utiliser du lait ribot mais je ne pense pas que vous voulez attendre un an, alors il sera plus facile de couper les grosses racines pour enlever la souche.
Mais si vous avez du courage, déballez la terre autour de la souche jusqu'aux racines (avec une pioche, une bêche...), coupez les grosses racines avec des ciseaux ou une scie. Déplacez vigoureusement le moignon jusqu'à ce qu'il cède. Si nécessaire, démonter ou redessiner les racines. Je vous conseille de demander de l'aide pour enlever le tronc ou la souche afin de ne pas vous faire mal au dos.
Bonjour et merci à vous aussi.Ce forum est vraiment de qualité.Je me suis absenté pour quelques jours avec la ferme intention de poursuivre mes travaux de déracinage à mon retour.J'ai trouvé une solution qui me parait efficace pour dégager les racines de leur terre : j'ai utilisé le karcher . En pulvérisant dessous les racines, l'eau sous pression permet de mettre à nu et chasser les cailloux avant d'utiliser la scie pour les tronçonner . Je répète que les racines du dikilambar sont extrêmement dure et que les chaines de tronçonneuse rendent l'âme
très rapidement.Il me reste donc, le ciseau à bois bien affuté et le perçage avec une mèche à bois de 25m/m en juxt'apposant les trous.Il faut de la patience.Une fois toutes les racines coupées en périphérie du tronc d'une manière ou d'une autre on passera à l'étape suivante.