Aménagement étage dépendance

Yam7169 Messages postés 12 Date d'inscription lundi 19 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 12 juillet 2024 - 29 juin 2024 à 21:23
Yam7169 Messages postés 12 Date d'inscription lundi 19 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 12 juillet 2024 - 12 juil. 2024 à 11:15

Bonjour,

Nous souhaitons aménager une dépendance qui comporte un étage, voici les donner du plancher:

-environ 25m2, 12 ipn avec un entraxe moyen de 465mm, les ipn font 13,8 cm de haut, 6,5cm de large, la portée est de 480 cm pour chacun.

Il y a des briques entre chaque IPN ainsi qu'une chape de béton sur le tout pour une épaisseur totale de environ 16cm.

Je voudrais savoir si il pourra supporter les charges si nous aménageons celui ci en habitation, même si je pense que oui avec toutes les ballots de foin qu'il y avait,  mais j'aimerais être sur par des calculs que je ne sais pas faire..

Merci d'avance pour votre aide

8 réponses

atlassaturn Messages postés 3395 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 12 juillet 2024 1 965
Modifié le 2 juil. 2024 à 14:34

bonjour

Il faut laisser le temps de réagir aux gens !!!

Un IPN de 140 mm (largeur de la base 66 mm) , sur une longueur de 4,8 m , peut supporter une charge répartie d'environ 1000 kg : la flèche serait de 130 mm pour 160 admissible , la contrainte serait un peu élevée mais encore admissible .

ça vous ferait une charge surfacique admissible de 450 kg/m2 En général on prend une charge d'utilisation forfaitaire de 150 kg/m2 et une charge permanente de 100 kg/m2 pour les aménagements (cloisons , revêtement de sol ...) , sous réserve qu'il s'agisse d'aménagements légers .

Il vous resterait 200 kg/m2 pour prendre en compte l'existant (IPN , briques , chape ) . A vous de faire le devis masse : il faudrait avoir le type de briques , leur hauteur , l'épaisseur exacte de chape ... A vue de nez , ça devrait être bon , à vérifier .

Yam7169 Messages postés 12 Date d'inscription lundi 19 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 12 juillet 2024 1
3 juil. 2024 à 19:43

Bonjour,

Désolé pour la relance, je suis conscient que vs faites ça sur vôtre temps libre, merci pour votre retour en tout cas.

Je suis allé voir pour les briques, il s'agit de briques creuse d'environ 50mm d'épaisseur, je vous joins une photo si cela peux permettre d'aller plus loin dans les calculs, du coup la chape doit faire environ 10cm.

1
Yam7169 Messages postés 12 Date d'inscription lundi 19 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 12 juillet 2024 1 > Yam7169 Messages postés 12 Date d'inscription lundi 19 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 12 juillet 2024
3 juil. 2024 à 20:27

J'ai essayé de calculer de mon côté,  on est 240kg/m² pour la chape, 50kg/m² pour la brique et 14kg/m² pour l'ipn, donc si les mesures et les calculs de masse sont correct on est a 300kg/m², ça ne serait pas bon ?

0
KIDUGUEN Messages postés 13209 Date d'inscription vendredi 13 janvier 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 12 juillet 2024 4 786
2 juil. 2024 à 18:20

Bonjour, pour sécuriser vous pouvez mettre un IPN dans l'axe sous la dalle encastré dans les murs .

Yam7169 Messages postés 12 Date d'inscription lundi 19 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 12 juillet 2024 1
3 juil. 2024 à 19:45

Bonjour,

Merci pour votre retour, je n'avais pas pensé à cette solution peut être vraiment intéressante , seriez vous comment dimensionner celle ci ?

0
Yam7169 Messages postés 12 Date d'inscription lundi 19 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 12 juillet 2024 1
1 juil. 2024 à 19:21

Bonjour ,

Petit up au cas ou !

atlassaturn Messages postés 3395 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 12 juillet 2024 1 965
Modifié le 4 juil. 2024 à 14:39

Bonjour

Evidemment , si le sol actuel fait de l'ordre de l'ordre de 300kg/m2 (votre calcul est juste) , ça laisse peu de marge pour les charges additionnelles (j'étais parti sur une chape de 60 à 70 mm , ce qui est habituel pour une chape de forme) . 

En fait la chape noie en partie le haut du IPN , donc la chape travaille en partie comme une dalle armée . Mais savoir ce que peut tenir une telle "dalle" , c'est une autre affaire (que vaut le béton ?l'épaisseur de béton travaillant en compression au dessus de la ferraille est trop faible : 2 à 3 cm , une partie du béton travaille en traction , ce qui n'est pas souhaitable) . Je pense que la charge prise en compte par cet effet de "dalle doit être considéré comme une marge disponible mais non chiffrable .

Deux, solutions sont envisageables :

-retirer tout ce qui est béton et briques , garder les IPN et mettrre un plancher OSB 3 de 18  mm . ça vous ferait une charge possible de 400 kg/m2 . Mais ça représente un travail démentiel (casser les 25 m2 de chape et briques puis évacuer plus de 7 tonnes de gravats .

-mettre une poutre transversale pour soulager les IPN de 140 . On obtient une structure hyperstatique qui ne se calcule pas par des formules analytiques de flexion . La part de charge prise par le renfort dépend de la flexion des IPN , qui dépend elle-même de la charge résiduelle . ça nécessite un programme de calcul , dont je ne dispose pas . En faisant des hypothèses simplificatrices , et plutôt conservatives , on peut considérer qu'un IPN de 180 en poutre de renfort permettrait de prendre en compte l'essentiel des 250kg/m2 additionnels 

nota :

un tel IPN pèserait déjà 120 kg , avec les surlongueurs de scellement , d'où les problèmes de coûts , de livraison et de manutention

Il faut que les murs puissent supporter une charge locale de plus d'une tonne 

il faut que les IPN de actuels de 140 aient été posés au même niveau , sinon il faudra prévoir un calage

l'IPN ne pourra être mis en place qu'en le faisant passer par un mur

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
atlassaturn Messages postés 3395 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 12 juillet 2024 1 965
Modifié le 4 juil. 2024 à 14:54

une autre remarque : si il était possible de mettre un pilier au centre , supportant en son milieu la poutre transversale , les problèmes seraient simplifiés . Au lieu d'un IPN de plus de 5 m pesant 120 kg , 2 IPN de 140 de longueur moitié , pesant moins de 40 kg chacun , feraient la même chose . La mise en place ne nécessiterait pas de traverser le mur . Inversement il faudrait qu'un tel pilier puisse supporter de l'ordre de 3 tonnes .

atlassaturn Messages postés 3395 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 12 juillet 2024 1 965
Modifié le 5 juil. 2024 à 11:57

bonjour 

2 IPN de 120 (longueur un peu plus de 2,5 m) seraient même suffisants , à la place de l'IPN de renfort en 180 (longueur un peu plus de 5 m) . Le poids ne serait plus que 2X30 kg au lieu de 120 kg .

simplification :

-disponibilité (les longueurs disponibles sont bien souvent limitées à 5 m)

-prix (la solution 2 IPN de 120 devrait couter environ 250 € livrés , la solution  un IPN de 180 devrait couter plus du double  livré : 600  € ?) 

-manutention 

-mise en place 

mais il faut pouvoir mettre un pilier !

Nota : on trouve des IPE moins cher que les IPN bien que ce soit à peu près la même chose 

0
atlassaturn Messages postés 3395 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 12 juillet 2024 1 965
4 juil. 2024 à 15:30

Une autre remarque : il serait intéressant de mesurer la flèche des IPN de 140  (facile à faire en tendant une ficelle horizontalement et tangent au point bas de l'IPN , ça suppose d'être au moins deux)

-si la flèche est de l'ordre de 1 cm , le poids du sol actuel est supporté entièrement par les IPN , il n'y a pas de renfort par un effet travaillant de la chape 

-si la flèche est nettement inférieure à 1 cm , alors il ya un effet renfort par la chape (la chape a été coulée après mise en place d'étais pendant le séchage du béton )

Par la même occasion il est intéressant de vérifier l'alignement des semelles des IPN en leur milieu pour voir si il sera nécessaire de prévoir un calage de l'IPN de renfort transversal .

Yam7169 Messages postés 12 Date d'inscription lundi 19 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 12 juillet 2024 1
8 juil. 2024 à 14:10

Bonjour, super, merci pour vos retours, j'ai plusieurs piste à explorer maintenant, j'aimerais utiliser le RDC donc la mise en place de poteau est peux souhaitable, je vais regarder la flèche comme indiqué avec un niveau laser ce qui devrait être assez précis je pense, je vais essayer de sonder la chape ailleurs pour être sur de l'épaisseur. En ce qui concerne l'alignement des ipn ce n'est pas parfait donc compliqué de mettre en place un renfort

Je reviendrai avec le résultat de mes recherches.

Merci pour le temps investi!

0
Yam7169 Messages postés 12 Date d'inscription lundi 19 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 12 juillet 2024 1
11 juil. 2024 à 17:14

Bonjour,

J'ai trouvé une flèche de 7mm et 9mm sur 2 ipn différents, on va trancher a 8mm et je vais vérifier pour l'épaisseur de la dalle.

atlassaturn Messages postés 3395 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 12 juillet 2024 1 965
Modifié le 12 juil. 2024 à 09:09

bonjour

La flèche théorique , si les IPN supportaient le béton de la chape et les briques (sans effet de renforcement par la chape) , serait de 8,85 mm . Comme la flèche mesurée est très proche de cette valeur , ça voudrait donc dire que les IPN supportent seuls le poids total sans effet de renforcement .

En fait , je n'ai pas considéré l'hypothèse où la chape a été coulée sans mettre d'étais pendant la prise du béton . Les IPN ont supporté tout le poids et la flèche correspondante a été figée par le durcissement du béton . L'effet de renforcement existe peut être pour tenir les charges additionnelles , mais il n'est pas démontré !

Ceci étant , si on considère cet effet comme une marge potentielle , mais non démontrée , donc que les IPN supportent seuls les charges additionnelle (250 kg/m2) , ce ne serait pas pour autant catastrophique . La flèche avec une charge totale de 550 kg/m2 serait de 15,5 mm pour une valeur maxi admise de 16 mm .

Nota : il faudrait tenir compte du fait que le béton frais est plus lourd que le béton sec et donc que la flèche devrait être plus forte . Inversement le calcul est fait pour une poutre en appuis simple , alors que ls IPN sont plus ou moins encastrés dans le mur, ce qui limite la flèche ,mais l'encastrement n'est certainement pas parfait . 

Par contre la contrainte serait élevée 96,9 Mpa , ou à peu près 10 kg/mm2 . Il y a encore un coefficient de sécurité de 2,5 sur la limite élastique et de 4 sur la rupture , pour de l'acier ordinaire . Si les IPN sont en bon état , ça semble encore raisonnable .

Yam7169 Messages postés 12 Date d'inscription lundi 19 février 2024 Statut Membre Dernière intervention 12 juillet 2024 1
12 juil. 2024 à 11:15

Merci pour votre retour,  qui mérite une relecture de ma part pour bien tout comprendre, J'ajoute une précision au cas ou elle est a prendre en compte, quelques tonnes de foin sont restés une bonne trentaine d'années, j'ai calculé vraiment à la louche car on a quasi tout débarrasser, le tout a 3 tonnes.

Un exemple avant le dernier vidage ci-dessous.

0