Rénovation table loupée

Signaler
-
 mimipinson -
Bonjour,
J'ai voulu refaire le vernis de ma table de salle à manger, qui s'était éclairci sur la partie recevant le soleil.
J'ai demandé conseil à un vendeur, qui m'a donné la marche à suivre, et vendu les produits adéquats, entre autres une teinte antiquaire "pain d'épices".
J'ai donc poncé toute ma table avec de la toile emeri, et passé la teinte avec un chiffon.
Cette table est divisée en de 8 carrés séparés par des bandes. J'ai complètement raté deux de ces carrés : ils avaient des taches qui restaient claires, j'ai voulu retoucher ces parties, cela les a au contraire ressorties (auréoles foncées autour,). J'ai voulu tamponner tout le carré concerné, gratter doucement avec de la laine de verre les auréoles..... catastrophe de pire en pire. Ces deux carrés sont affreux. J'en suis là, et je ne sais plus quoi faire avant de finir avec la pose du vernis bistrot. Est-ce rattrapable ? dois-je reponcer complètement ces deux carrés ? Que faire pour que ces taches claires "prennent" la teinte ? On dirait que le bois ne veut pas boire à ces endroits).
Merci par avance pour votre aide, je suis vraiment déçue de mon travail, j'en suis malade. Bien cordialement,
A voir également:

2 réponses

Messages postés
78
Date d'inscription
dimanche 5 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 février 2012
49
Pas facile sans voir. Et pas facile à comprendre non plus à distance.
Je suppose que le vernis d' origine était un vernis "au tampon", résine naturelle (en principe) diluée à l' alcool (on dit aussi vernis à l' alcool ).
Comme à vous lire, vous auriez tout enlevé par ponçage et remis ainsi le bois "à blanc" ( et sans doute passé à la laine "de fer" douce (et pas "de verre", j'imagine...) pour en polir la surface.
Je reste perplexe : ne sont-ce pas des "taches d' eau" (ou de matière grasse ? puisque la teinte, dites-vous, ne "rentre pas") qui auraient pénétré le bois ? Donner un conseil est délicat car je pressens beaucoup de travail en perspective. Pour ma part, je décaperais de nouveau tout le plateau (eh, oui) et en prenant les précautions d' usage, je passerais tout à la lessive de soude (diluée hein, la lessive - aussi appelée "caligène" donc prévoir des gants de caoutchouc, se garder des éclaboussures et faire cela au garage sur un plateau désolidarisé de son piétement, inutile de tacher ce qui ne doit pas l' être -. C' est la seule façon d' éliminer le "gras" et les éventuels dépôts organiques incrustés qui font obstacle à la teinte.
Rincer ensuite abondamment, laissez sécher longuement, une semaine voire plus.
Et juger de l' aspect une fois le bois bien sec (je suppose que c' est du chêne ).
Après quoi on ponce finement (utiliser une ponceuse lapidaire avec grain allant successivement du 120 au 240 ) et on polit à la paille de fer (la plus douce).
Aspirer et essuyer la surface en changeant régulièrement de lingette jusqu' à ce qu' elle soit propre, éviter de déposer partout des traces de doigt et ensuite passage de la teinte conseillée etc...
Cela devrait aller ... mais attention avec la lessive, cela n'attaque pas que le gras, mais aussi bien le bois ( les meubles décapés à la va-vite par certains brocanteurs, le sont ainsi et ont de ce fait un aspect "pelucheux" parfois du fait que a surface a été trop profondément entamée par la causticité de la soude).

Si vous ne vous sentez pas suffisamment affranchie, faite un essai "local" mais ne perdez pas de vue que pour une uniformité de teinte, un traitement d' ensemble serait sans doute plus recommandable.

Si quelqu'un d' autre a un avis plus pertinent, je lui laisse volontiers la parole..


Bon courage !
C'est vrai que j'ai du mal à expliquer le problème. En fait, j'ai décapé dans un premier temps toute la table avec de la toile émeri 80. J'ai essuyé, lavé.
Comme je l'ai expliqué, le plateau de cette table est divisée en 8 carrés divisés par des bandes de bois également.
J'ai voulu refaire ce plateau parceque deux carrés, vers la fenêtre, recevait le soleil en plein, été comme hiver.... et le vernis ancien a quasiment disparu, le bois a blanchi par rapport au reste de la table. Je ne supportais plus ces deux carrés plus clairs.
J'ai pris conseil auprès d'un vendeur-animateur produits de peinture dans une grande surface, qui m'a expliqué la marche à suivre. Il paraît que le soleil est mortel surtout sur les anciens vernis....
Comme je voulais que ma table aie la même teinte partout, j'ai donc décidé de poncer toute la surface (j'aurais dû déjà faire un carré abîmé, mais bref).
Mais de toutes façons, un problème persistait :
sur ces deux carrés "ensoleillés", tout le vernis avait disparu..... sauf à trois ou quatre endroits, des taches qui restaient elles de la couleur du reste de la table. Ce sont ces endroits qui m'ont vraiment donné du souci (non résolu): j'ai d'abord insisté sur ces zônes avec la toile emeri, sans les faire disparaître. J'ai fini par passer ma teinte antiquaire..... et là, ces taches sont revenues, plus claires que le reste. J'ai voulu "tamponner" ces endroits pour foncer la teinte à ces endroits. Hélas, ça a aussi teint le tour de ces taches, et cela a donné des auréoles. ... et j'ai continué ma lancée : pour fondre ces taches, j'ai essayé de tamponner toute la surface des deux carrés pour "noyer" ces taches et ces aureoles.
La catastrophe s'est amplifiée, le reste de la table est nickel, mais ces deux carrés sont maintenant plus foncés certes, mais les rafistolages sautent aux yeux. Ces carrés étaient choquants plus clairs, mais là, ils sont choquants de bidouillage.
Je ne touche plus à rien, j'ai décidé de demander conseils auprès de gens plus "pro" avant de refaire encore des bêtises, surtout qu'en fait, je voudrais revendre cette table qui est trop encombrante pour nous. Je ne peux vraiment pas la vendre dans cet état.
Je n'ai toujours pas passé le vernis bistrot, je n'ose pas reponcer ces deux carrés, je ne sais plus quoi faire.
Voilà, excusez-moi pour la longueur des explications, et je vous remercie vraiment de m'aider. J'espère que ces précisions seront plus claires pour vous, et encore mille mercis, j'ai vraiment besoin de vos conseils ! cordialement,