Panneaux solaire thermiques

Signaler
-
Messages postés
4737
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
-
Bonjour,
Nous souhaitons faire installer des panneaux solaires thermiques pour le chauffage et la production d'eau chaude. Actuellement nous avons une chaudière gaz de ville (10 ans) à production d'eau chaude et radiateurs à circulation d'eau. Nous habitons le nord ouest de la France. Notre maison style néo-bretonne est exposée plein sud avec une surface habitable de 130m². On nous propose l'installation de 13 panneaux solaires pour 20.000 € environ. L'installation est elle intéressante ? Ferons nous réellement une économie de gaz ?

10 réponses

Messages postés
4737
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
1 195
Bonjour,
Je donne simplement un exemple d'un xxxxxxxxx (ingénieur de métier)
Lieu: Aubenas (Ardèche) région ensoleillé.
Maison isolée pour chauffage électrique.
Panneaux 72m² orientation sud de construction personnelle.
Eau + additif stockée en sous-sol dans citerne isolée 20000l ( citerne gaz réformée)
L'effet d'inertie est aussi obtenu par les dalles, car chauffage au sol basse température.
Coût 50000F ( c'était en 97 après JC*).
Depuis, plus de facture de chauffage.

Pour résumer, il faut savoir combien vous aurez de surface de captage pour 20000€
Cdlt,
Messages postés
4737
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
1 195
Bjr, vous ferrez certainement des economie de gaz (vue le prix a l heure actuelle je comprend la demarche) moi j habite dans le 95 moins ensoleillee que l ardeche je suis en tout electrique et je consomme 1500€ par an en moyenne
donc si on reprend l exemple de l ami de Daniel il s est paye pour ma part 33ans de chauffage d avance ou 13ans dans votre cas??? a vous de voir..avec des reductions d impots?? .; il faut reduire le cout pour que l amortissement soit rentable
bonsoir j'ai fait réalisé plusieurs installations de chauffage solaire ,depuis 1970 quand il n'y a pas de soleil pas de chauffage même avec une réserve il vous faut un appoint, c'est simple vous prenez a météo france l'ensoleillement de votre région et vous verrez que dans n'importe quelle région de france, chauffage 0 euros impossible; on couvre 30% du besoin annuel eau chaude et chauffage.L'été vous couvrez 100% en eau chaude .salutations
Bonjour,
Pour répondre à Icare, normalement oui il y a un "crédit d'impôt développement durable" accordé pour l'installation d'un chauffe-eau solaire. Apparemment, il s'élève à 32 % ( http://www.voseconomiesdenergie.fr/aide-financement-travaux/credit-d-impot-2012/2 ), voire 40 % dans un bouquet de travaux. Du moins, ce sont les chiffres pour l'année 2012 parce que ça change tous les ans!

Oui, il faut un chauffage d'appoint. Je sais que dans les maisons BBC ont souvent un chauffe-eau solaire + poêle à bois, mais la maison doit être bien isolée.
Bonjour,
Je suis d'accord avec pat38! Sans appoint ça risque d'etre difficile à chauffer en pleine hiver !!

Salutations!
Bonjour,

Je me permets de vous répondre car un nouveau produit, le Yomatherm, est un chauffe-eau solaire qui n'a pas besoin de glycol pour son entretien.
Par son approche innovatrice et écologique répond à toutes ces contraintes :
1. Procédé de stratification dans le ballon, l'eau chaude est disponible très rapidement (en moins d'une heure). Pas d'échangeur ni de phénomène de convection, système de gestion de la stratification breveté.
2. Capteurs solaires à tubes de haute performance (4 ou 8m² en toiture).
3. Simplicité d'installation et rapidité (6 heures), liaisons solaires Ø 12 avec isolant aérogel (4 fois plus performant que l'Armaflex).
4. Réutilisation et raccordement au ballon existant (encombrement réduit).
5. Ne nécessite que de l'eau sanitaire, simplifiant considérablement l'entretien (pas de glycol). Gestions de l'antigel et de la surchauffe brevetées.
En effet, le fonctionnement est le suivant : L'eau sanitaire est introduite dans le circuit, en présence de soleil, le capteur solaire alimenté en eau froide se met en marche et l'eau sanitaire est ainsi chauffée jusqu'à une température de 60°C. L'eau réchauffée redescend dans la station et alimente directement le ballon d'eau chaude. Au fur et à mesure du fonctionnement, le ballon se remplit d'eau chaude montant ainsi une strate à 60°C, puis une nouvelle strate à 80°C...
Le régulateur assure la régulation de la pression et température dans le système grâce à la présence de deux sondes : une dans le ballon et une dans le capteur solaire.
Bonjour
1/ La pub de Sarah est surprenante sur bien des points: liaison Ø 12, isolant 4 fois plus efficace que l'Armaflex, chauffage direct de l'ECS, strates de 60 et 80°...
Mais pourquoi pas.

2/ Daniel26. Je suis impressionné. Quelle est la surface chauffée?

3/Monique: D'accord avec les autres intervenants: Impossible de chauffer "solaire" une maison non isolée, surtout avec des radiateurs prévus "haute température". Quelque soit le type de capteurs vous n'amortirez jamais votre investissement.
A+
Messages postés
4737
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
1 195
Il chauffe sa piscine qui sert de réserve calorique , de plus, il est favorisé par un microclimat !
Messages postés
2846
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 août 2020
1 111
Un isolant 4 fois plus performant que l'Armaflex , ça existe : un aerogel sous vide ( lambda 0,007 w/m.k , contre 0,036 pour l'Armaflex) . Mais ça m'étonnerais que ce soit utilisé pour des applications domestiques . A la limite un aerogel à pression atmosphérique (granulés ou matelas) peut être envisagé pour des applications ponctuelles , mais les performances sont plus limitées (0,015 à 0,021) et le prix reste exorbitant
Bonjour
Daniel26: Je ne blague pas. Je connais très peu de solaire à 100%; c'est pourquoi je demandais la surface chauffée.
A+
Messages postés
4737
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
1 195
On ne peut pas utiliser les % , la surface de captage étant démesurée dans ce cas là .
Elle est d'environ 12 fois supérieure à ce qu'on peut trouver de "classique".
A+,
Bonjour
Je parlais de l'exemple d'AUBENAS cité par vous en pensant que la maison était la votre.
Dans ce cas, avec 74 m2 de capteurs on obtient bien 100%.
A+
Messages postés
4737
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
1 195
Bonjour,
Non , l'exemple d'Aubenas n'est pas ma maison (j'aurai bien aimé) .
Il dispose ( son propriétaire) d'une paroi verticale naturelle, solide est bien exposée située en contre-bas où ses panneaux sont fixés.
Je fais une recherche , car c' est visible sur Google.