Combiné frigidaire/congélateur en panne.

Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 24 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2016
- - Dernière réponse : Airparterre
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 24 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2016
- 27 janv. 2014 à 22:48
Bonsoir,

Sur un combiné réfrigérateur/congélateur, équipé d'un thermostat du type K52 à 2 sondes qui commande un compresseur à un moteur et un seul circuit de compression, puisque le compresseur possède juste une seule entrée et une seule sortie. C'est donc dans la succession des évaporateurs que la répartition de froid entre le congélateur et le réfrigérateur est effectuée. L'évaporateur du congélateur est intérieur et à tuyaux d'aluminium alors que celui du réfrigérateur est à l'intérieur de la paroi isolante du frigidaire.

Ceci dit, l'appareil a 12 ans de bons et loyaux services bien que depuis plus de 9 ans, nous avions constaté une apparition de glace dans le frigidaire juste à côté de la sonde de température réfrigérateur et au dessus du canal d'écoulement de la condensation vers le dessus du moteur pour évaporation. Comme cette glace en se formant empêchait l'écoulement normal de la condensation vers le canal de récupération, et supposant un défaut d'isolation à cet endroit, j'avais collé contre cette paroi, à cet endroit, une tôle d'aluminium destinée à diffuser cet excès de "froid" plus facilement à l'intérieur du frigidaire. Ce système a effectivement parfaitement fonctionné pendant 9 années.

Or, tout dernièrement, suite à une panne de courant générale de plus de deux heures, même si la température n'est pas remontée de façon significative dans le congélateur, le frigidaire, lui, s'est quand même réchauffé et le mini glaçon qui se formait presque en permanence sur cette tôle a donc fondu. Le courant revenu, le tout a redémarré normalement ... Mais deux ou trois jours après nous avons constaté de l'eau sous l'appareil. Le glaçon en question ayant pris des proportions importantes, plus de 4 à 5 fois son épaisseur et sa surface en bouchant complètement le canal d'écoulement. Donc, l'excès de glace fondante ainsi que la condensation normale intérieure coulaient par la porte plutôt que par le canal d'écoulement ad-hoc devenu bouché !!
Comme nous devions dégivrer également la partie congélateur depuis quelques temps, l'instant était bien choisi pour faire les deux. Sitôt dit, sitôt fait ... Sauf que mon épouse un peu trop impatiente s'est empressée de chauffer ce fichu glaçon au sèche cheveux ... Parfait pour le glaçon, mais .... Elle chauffait la sonde également de façon trop importante.

Résultat, au redémarrage, .... un compresseur qui tournait sans cesse pendant plusieurs heures et un congélateur qui descendait à -30 au lieu de -18 !!!! Le diagnostic était facile, thermostat défectueux ... Je constatais au démontage qu'il avait simplement explosé au niveau de la membrane du côté de la sonde frigidaire ....
Dépannage facile, bien qu'une petite inquiétude persistait .... En effet, même si le congélateur descendait à -30, le réfrigérateur restait désespérément "chaud" ... mis à part l'endroit initialement plus froid "d'origine" (à l'endroit du glaçon) qui présentait une zone froide normalement.
Je réalise un essai de simulation du thermostat en coupant manuellement la liaison du compresseur de façon à laisser la température de la partie congélateur remonter à -20 et en l'y maintenant en rebranchant régulièrement ... en espérant voir la température du réfrigérateur descendre enfin ..... Sans succès !!!

Je soumets le problème à un ami ... pas trop "futfut" qui me diagnostique une fuite de gaz .... Qu'il ne peut expliquer quand je lui rétorque que c'est le même gaz dans le même compresseur aussi bien du frigo que du congélateur ..... comment se fait-il alors que le congélateur, lui, est devenu bien plus performant qu'à l'origine ... avec du gaz qui manquerait ???
Je dois admettre que j'en reste également sur le cul .... Parce que je n'en ai pas plus d'explication que lui !!! Je peux juste présumer que le circuit frigidaire pourrait être bouché à l'endroit du glaçon ... où il pourrait subsister un étranglement dans la "tuyauterie" et que l'arrêt forcé aurait accentué l'étranglement ....

Croyez-vous cette déduction possible, ou auriez-vous une autre opinion ??

Merci d'avoir supporté mes longues explications, mais surfant sur d'autres forums pour le plaisir d'y apporter mon aide, j'ai pu constater que les explications sont souvent trop confuses que pour se faire une idée précise. J'espère avoir exposé le problème avec discernement.

Merci également de votre bonne attention à m'apporter votre aide précieuse.

Serge
Afficher la suite 

10 réponses

Messages postés
22348
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 novembre 2019
1970
0
Merci
Bjr, sans plus de précisions sur la construction de cet appareil et sans possibilité d'intervention sur le circuit.. je dirai : fuite de gaz très certainement confirmée..!!
se méfier des pas très fufut..
Commenter la réponse de Icare95
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 24 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2016
0
Merci
Bonsoir,

A part la marque que je n'ai pas citée parce qu'elle ne vous apportera rien de plus (Bluesky, type BC314B), il me semble que les précisions sur "cet appareil" sont plus que suffisamment énoncées. Je donne le type de compresseur, le type d'alimentation en gaz, le type exact de thermostat et le type d'évaporateur pour les deux parties de l'appareil. J'y ai ajouté le résultat des tests effectués et les constations supplémentaires qui pourraient orienter la réflexion. Il reste ... justement à réfléchir.

Je veux bien faire confiance aux "pas très futfut", à condition qu'ils ... ou vous par exemple, ... m'expliquiez clairement comment un compresseur qui manquerait de gaz pourrait se contenter de refroidir de un ou deux degrés le réfrigérateur sur lequel il est raccordé pendant de nombreuses heures et faire descendre en moins d'une heure un congélateur à -30 au lieu de -18 sur lequel il est également raccordé ... avec LE MEME gaz ... absent ??

Je suis, preneur de toute explication qui tienne la route ... Même sans possibilité d'intervention sur le circuit ... Aussi, sur quel circuit voudriez-vous intervenir, à part le thermostat qui n'existe plus (voir mes commentaires à ce sujet) .. quant 'au circuit de froid, ... il m'est, en effet assez difficile de vous le faire parvenir par ce forum ... ;-) Bien que avec deux évaporateurs en série ... vos mimines dessus ne changeraient pas grand chose à la détection de la panne.

Il me semble que ce cas .... qui est loin d'être un cas d'école demande plus de réflexion que de "touche à tout de futfut". Je pense que vous pouvez être capable de m'assister également sur cette partie du "dépannage" en partant du principe qu'il y a plus d'idées dans deux têtes que dans une !!! Merci d'y réfléchir.
Commenter la réponse de Airparterre
Messages postés
26700
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 novembre 2019
2066
0
Merci
Bonsoir Airparterre
Désolé je ne peux rien vous expliquer au sujet du disfonctionnement de votre appareil, mais, pour détendre l'atmosphère, je ne peux que vous approuver quand vous écrivez "qu'il y a plus d'idées dans deux têtes que dans une". C'est bien pour ça qu'on voit des gendarmes à cheval:

(escorte royale à cheval de la police belge).
Pardonnez ce petit clin d'oeil mais je n'ai pas pu m'en empêcher.
Bon week-end. Cordialement.
Commenter la réponse de Paul-Bernard Haut
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 24 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2016
0
Merci
Bonsoir Paul-Bernard,

Je ne suis pas tendu, mais j'adore à la fois le clin d'oeil :-) :-) et la transposition de l'idée ....
Et comme l'a dit Coluche, les Belges savent pratiquer l'autodérision .... je ne vois donc rien à faire pardonner, la bonne humeur est de mise sur la toile même pour le pépé de 69 berges que je suis.

Je ne puis en vouloir à personne de ne pas faire avancer la barque, je suis certain qu'il nous manque la petite étincelle qui éclaircira le problème. C'est bien la raison pour laquelle j'invoque plus les idées que la solution, si elle avait été si simple, j'aurai du la trouver moi-même et comme je n'en ai pas été capable, comment pourrai-je le reprocher à d'autres dont la distance et l'observation n'a pu favoriser la réflexion. J'attends donc des idées ..... me permettant d'orienter une recherche plus approfondie.
Et qui sait, la solution ou la raison trouvée pourrait devenir une orientation pour d'autres cas similaires.

Je vous souhaite également un bon week-end

A+ Serge
Commenter la réponse de Airparterre
Messages postés
22348
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 novembre 2019
1970
0
Merci
Re, et bien non Serge je ne peux pas vous assister car il faut voir le produit sur place et/ou ouvrir le circuit.. le circuit froid c est comme un chauffage central a l envers et ses radiateurs qui ne chauffent pas comme il faut?? .. il commence a faire du froid par le plus froid : le congel (plus le gaz se détend plus il fait du froid) puis fini par le frigo ce qui veut dire que si vous manquez de froid le congel sera (presque tjs) le dernier en panne.. ceci et en fonction de la fuite peut prendre effet immédiatement jusqu a plusieurs mois.. a condition d avoir éliminer toutes les autres options : TH sonde moteur portes ouvertes etc etc.. et a un moment je dirai chacun son métier.. de toute facon si c est le circuit vous ne pourrez pas intervenir dessus ...
Airparterre
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 24 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2016
-
Bonsoir,

Veuillez m'excuser, loin de moi l'idée d'usurper ces qualifications que vous réclamiez sur ma boite mail. Je ne suis qu'un piètre novice en réfrigération.
Par contre, je suis pas trop mauvais physicien et il me semble que pour un congélateur prêt à tomber en panne dans quelques mois, qui serait donc en train d'expulser son dernier souffle de vie (après avoir vu son réfrigérateur en complet déclin), il semble encore bien vivace au point de pouvoir échanger son piètre -18 par du -30 ..... signe pas encore assez évident qu'il serait prêt à rendre son âme à Sainte Cacaille.

Mais je comprends votre remarque qui semble plus que judicieuse, c'est un fait que le congélateur devrait être le dernier à souffrir d'un manque de détente de gaz si celui-ci se faisait rare. Et c'est justement pour cela, au vu des "performances" du congélateur, comparée à la totale inefficacité du réfrigérateur que je supposais le circuit de froid suffisamment sous pression.

Mais, si je puis me permettre de profiter de vos compétences, puisque vous vous dites du métier, je ferai donc appel à votre expérience. Même si vous ne semblez pas avoir rencontré ce type de situation, ne pensez-vous pas qu'il pourrait y avoir quelque chose comme un étranglement sur la partie frigidaire qui empêcherait la circulation libre du fluide de refroidissement en provoquant une limitation de la détente dans l'évaporateur "frigidaire" ?? Par exemple un déchet de combustion d'huile ou un amalgame de particules détachées des composants ?
Du fait de cet étranglement, (qui, je le rappelle avait déjà il y a 9 ans produit des effets néfastes en provoquant une zone particulièrement plus froide que le reste de la cloison interne de l'évaporateur au point d'y produire un glaçon) cet étranglement ne pourrait-il pas avoir retenu des déchets supplémentaires lors de la remise en service ? Ou la détente inappropriée supplémentaire à cet endroit n'a-t-elle pas pu produire un bloc de glace à l'intérieur de l'isolation où est noyé l'évaporateur et de ce fait, geler provisoirement la canalisation en arrêtant le fonctionnement du réfrigérateur ... jusqu'àu dégel du "bouchon" en question .... Cela semble-t-il possible ou voyez-vous une autre probabilité ?

Merci de votre aide.

Serge
Icare95
Messages postés
22348
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 novembre 2019
1970 -
Réponse a Serge ce que vous dite est possible (? peut etre?) mais quand je dis intervetion sur le circuit et que l on fait ca dans les règles de l art et en atelier (sur place les moyens sont limités et de plus faut récupérer les gaz etc) ou peut voir la charge et surtout on doit nettoyer le circuit et remplacer le déshydrateur qui permet d éliminer tout obstruction occasionnelle ou partielle .. c est une intervention lourde meme sans remplacement du moteur donc comprenez bien que vous lancer un diagnostic sans meme voir le produit relève du miracle de la boule de cristal
on peut vous aiguiller mais en aucun cas vous l affirmer. Le fait meme que vous parliez de bloc de glace peut donner une information intéressante mais sans la voir ni savoir ou elle est située idem ??? différence entre bloc de glace neige ou givre pour moi c est très utile mais pour la personne a l autre bout ???
Espérant avoir répondu a vos attentes recevez mon cher Serge l expression de mes sentiments les plus distingués (c est pour le fun)
bon WE @+
Airparterre
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 24 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2016
-
Bonsoir,

Tout à fait, ... cela a le mérite d'être clair. Mille merci.

Certes, je ne m'attendais pas à trouver LA solution miracle qui me permettrait "en deux coups de cuillère à pot" de redémarrer l'engin dans ses meilleures dispositions.
J'apprends - à mon grand plaisir - qu'une intervention de spécialiste comprend un nettoyage du circuit de refroidissement ce qui sous-entend donc clairement que ce circuit peut être encrassé et donc peut se boucher ..... que ce soit par la "misère" aussi bien que par une mauvaise isolation gelée par imprégnation d'humidité (cfr: la réponse de Daniel ci-dessous). Ces hypothèses me conforte (sans certitude) dans l'idée que le circuit ne serait pas percé mais "simplement" bouché et donc réparable par un professionnel. La mise en évidence du "simplement" reprend le terme péjoratif, qui signifie que même si l'effet est simple, je me doute que sa résolution et donc sa suppression ne serait pas nécessairement simple !! Puisqu'il y a des chances que le circuit de froid devrait obligatoirement être remis à "l'air" et donc après nettoyage nécessiter une recharge de gaz.

Le glaçon dont question, .... est bel et bien un vrai glaçon et pas seulement une surface givrée. Avec la tôle installée il y a neuf ans pour dissiper son apparition intempestive du moment en permettant à cette zone anormalement trop froide de disperser ses frigories dans l'enceinte complète plutôt que juste à cet endroit, ce glaçon avait des proportions raisonnables, soit un ou deux mm d'épaisseur sur la surface de la tôle d'allu, soit +/- 9cm sur 7 .... Cela a donc fonctionné 9 ans comme cela.
Mais, après la panne de courant qui l'avait fait fondre, sur trois jours, ce glaçon était réapparu et non seulement, cette fois, couvrait totalement la tôle de plus de 1 à 2 cm d'épaisseur, mais en débordait de plusieurs centimètres tout autour au point de fondre sur les bords en se répandant dans tout le réfrigérateur. Cet état de fait a justifié le dégivrage "musclé".
Et évidemment, c'est depuis ce dégivrage "meurtrier" ;-) que plus rien n'a refroidi au niveau réfrigérateur, sauf un léger froid exactement à l'emplacement de cet ancien glaçon.
Sa position ... - je l'ai exposée ci dessus - au dessus du dernier tiers bas du réfrigérateur, légèrement à gauche de la sonde du thermostat et 2 à 3 cm au dessus. Défaut qu'à l'époque, juste après la garantie, j'avais attribuée à un défaut d'isolation.

Bref, je commence à comprendre mieux les éventuelles causes de cette panne et surtout sa chronologie qui n'est pas sans importance.

Puisque j'en suis à un éventuel défaut d'isolation et que je "tiens" (du bout des doigts ;-) ) un professionnel, pouvez-vous me dire ... ("il peut le dire" ... répliquait Francis Blanche à Pierre Dac .. voir "Le Fakir Rabindranath") ... si le circuit intérieur aux parois est métallique, ou "plastique" synthétique, ou en canalisations déterminées par le profilé des parois ?? Cela, dans le but de savoir si je peux "découper" l'isolation défectueuse autour du circuit avec ou sans précautions importantes ? Ou plus simplement si on ne peut tout simplement rien découper sous peine d'ouvrir immédiatement le circuit .....

Je vous remercie, plus pour avoir pris le temps de m'avoir accordé votre attention que pour vos sentiments distingués (que j'apprécie également) même si j'aurais préféré remplacer les civilités par l'apéro que j'aurais voulu vous offrir en remerciement. .... Le "fun", comme le HS font aussi partie du plaisir de la bonne humeur.

Bon week-end à vous également.

Serge
Commenter la réponse de Icare95
Messages postés
26700
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 novembre 2019
2066
0
Merci
Rebonsoir Airparterre.
J'aime beaucoup votre façon de voir les choses, et je suis persuadé que nous aurons encore souvent l'occasion de vous retrouver sur ce forum où je suis heureux de vous souhaiter la bienvenue.
Cordialement.
Airparterre
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 24 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2016
-
Mille merci de votre bon accueil et au plaisir de nous rencontrer sur la toile.

Serge
Commenter la réponse de Paul-Bernard Haut
Messages postés
11421
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 novembre 2019
1222
0
Merci
Bonjour à tous,
Pour avoir fait aussi de la "déconstruction" je peux être en mesure de vous fournir quelques explications sur ces désagréments.
Ce qui est vérifiable lorsqu'on fait l'acquisition d'un congélateur bahut . Il suffit de faire une pesée précise de celui-ci (pèse personne).
De refaire la même pesée au bout de huit ans, appareil complètement dégivré
( peu de monde font cette opération il faut l'inscrire à l'arrière pour y penser)
Résultat il à pris du poids , où est-il ? Dans la mousse isolante qui, elle, ne fait qu' emmagasiner de l'humidité sans jamais sécher complètement, les cycles dégivrage et congélation ne font qu'accentuer le phénomène par éclatement successif des "bulles" constituant la mousse allant même jusqu'à sa déformation pour les cas extrêmes.

"L'étranglement" que vous constatez est un pseudo pont thermique, qui serait inexistant ou moindre si l'évaporateur se trouvait éloigné des parois.

Cdlt,
Airparterre
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 24 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2016
-
Bonsoir Daniel,

Oui, je prends plaisir à vous lire, et cette constatation de l'humidité pénétrant dans l'isolation n'a rien qui m'étonne.
En effet, j'ai "démobilisé" l'année dernière, pour les remplacer par un congélateur vertical "à tiroirs" (madame me suit au niveau des courbatures de vieillesse et la fouille au fond du bahut se révélait douloureuse), deux congélateurs bahut, vieux de plus de 30 ans. Si l'un ne présentait aucun problème, et restait relativement sobre en consommation d'énergie, l'autre présentait deux problèmes liés à ce que vous signalez.
1- la consommation électrique avait purement et simplement doublée
2- depuis plus de cinq ans, la paroi de gauche, du côté de la zone de surgélation rapide, devenait très froide au point que la condensation du local s'y collait et ruisselait légèrement en gouttes de condensation. Les opérations régulières (annuelle) de dégivrage ne changeaient rien à l'état. Du fait, comme vous le signalez, le peu de temps de cette opération ne permettant pas le dégel de la paroi défectueuse.
Si j'ai pu vendre celui en très bon état (pour une croute de pain) j'ai bien évidemment gardé le défectueux en appareil de dépannage .... Et je pense ... à vous lire ... que c'est une bonne opération, puisque depuis plus d'un an, il doit être bien sec et donc avec meilleure isolation et il pourra remplir son rôle de secours en cas de problème avec le nouveau matériel. C'est vrai qu'un crash de congèl, est presque plus couteux en marchandise perdue qu'en réparation ou en remplacement. Il reste à souhaiter que cette réserve de secours demeure en état de fonctionnement. Je le mets en marche environs tous les trois mois .... 10 à 15 minutes .... Est-ce suffisant ??

Puisque vous avez "détruit" un congélateur à évaporateur intégré aux parois, avez-vous également un avis en ce qui concerne la constitution du circuit de froid dans ces parois ?? Je poste un copier/coller de ma question déjà posée à Icare : "si le circuit intérieur aux parois est métallique, ou "plastique" synthétique, ou en canalisations déterminées par le profilé des parois ?? Cela, dans le but de savoir si je peux "découper" l'isolation défectueuse autour du circuit avec ou sans précautions importantes ? Ou si on ne peut tout simplement rien découper sous peine d'ouvrir immédiatement le circuit ....."


Merci de votre bonne attention et je vous souhaite un bon week-end.

Serge
Commenter la réponse de Daniel 26
Messages postés
11421
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 novembre 2019
1222
0
Merci
Bonjour,
Pour la "déconstruction" , il s'agissait principalement de matériel professionnel qui à aussi une date limite d'utilisation (voulue dans ce cas) dont les parties constituantes sont soudées aux ultra-sons , donc étanches , ce qui m'à permis de faire des comparaisons avec "le grand public" classé dans les super isolés mais pour combien de temps...
Id pour les moteurs de ventilation , certains ont une durée de vie bien supérieure aux classiques mais bien plus cher aussi.
http://www.vigier-web.fr/727-990-thickbox/moteur-ventilateur-condenseur-frigo-americain-whirlpool-481936178218-art700-art720-art740-rg458g1-853445801020-arg458g1-arg497.jpg
Cdlt,

Commenter la réponse de Daniel 26
Messages postés
56808
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 novembre 2019
7377
0
Merci
Bonjour

J'ai fait cette opération dans le but de récupérer l'ensemble pour l'installer dans une cave à vin. Opération réussit .
Beaucoup de patience pour décortiquer la mousse sans détériorer les serpentins, et éviter toutes fuites qui aurait rendu le groupe inutilisable.
Les serpentins se déploient facilement, aluminium malléable.
Cordialement.

Entraide = partager du temps et un savoir.
Notre satisfaction en retour; communiquer vos solutions apportées.
Airparterre
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 24 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2016
-
Bonsoir et merci de ce renseignement,

Je me sens plus franc pour tenter l'opération de réparation de cette partie du serpentin. Certes, j'ai remplacé l'appareil donc, le but sera d'abord "didactique" mais avec, quand même, une arrière pensée. En effet, j'ai encore, dans une remise, un très vieux ... mais alors très vieux frigidaire ... qui doit avoir plus de 40 ans et qui tourne toujours occasionnellement de l'été par grande chaleur lorsque nous organisons un petit souper entre parents et amis .... C'est alors que le matériel usuel de la cuisine ne suffit plus à stocker à la fois la "boustifaille" et le "petit nécessaire" pour s'abreuver !!! Mais, il se fait que l'engin de la remise commence à donner de sérieux signes de fatigue ... avec une nécessité de frapper ... fort ...sur le compresseur pour le faire démarrer ... parfois après plusieurs déclenchements du "Klicson" .... probablement l'huile qui commence à se figer dans les crasses accumulées. Une réparation du plus récent serait donc la bienvenue.

Merci, donc et à bientôt.

Serge
Commenter la réponse de stf_jpd87
Messages postés
11421
Date d'inscription
jeudi 30 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 novembre 2019
1222
0
Merci
Coucou,
Je me sent tout petit avec ma cave à bière:

Mais j'oubliais que tu avais le tire bouchon qui va bien

je l'aime bien celui-là !

« L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs. »
Oscar Wilde
stf_jpd87
Messages postés
56808
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 novembre 2019
7377 -
A la seule différence , c'est que j'aurai bu la bouteille avant que celle de la vidéo soit ouverte :o)))
Airparterre
Messages postés
28
Date d'inscription
vendredi 24 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 janvier 2016
-
Bonsoir,

Ha !!! Cela, pour du serpentin ... c'est du serpentin ... rien à voir avec des petits tuyaux de mer..e !!! Ce n'est plus le "circuit de refroidissement", c'est carrément le "circuit de Monza" ... !! :o)) ...

Santé .... Serge
Commenter la réponse de Daniel 26