Comment nettoyer conserver pinceaux / rouleaux après uti glycero

Mistinguette1976 Messages postés 1 Date d'inscription dimanche 23 mars 2014 Statut Membre Dernière intervention 23 mars 2014 - Modifié par Emilie-Linternaute le 17/01/2017 à 11:21
Paul-Bernard Haut Messages postés 35964 Date d'inscription vendredi 13 avril 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 28 novembre 2022 - 24 mars 2014 à 13:16
Bonjour,

Je viens de finir de peindre des meubles et j'ai utilisé de la peinture glycero. J' ai nettoyé les pinceaux et rouleaux avec du white Spirit. J'ai rincé à l'eau puis lavé au savon de Marseille. Ai-je bien fait ? J'ai entendu dire qu'il fallait utiliser de l'huile de lin pour mieux les conserver, quelqu'un peut m'expliquer quelle méthode utiliser pour bien nettoyer et surtout conserver ces pinceaux et rouleaux ?

Par ailleurs, autre souci, j'ai peint mes portes de meuble en noir, peinture glycero toujours. J'ai utilisé un rouleau laqueur, j'ai peint toujours dans même sens (du haut vers le bas et non en descendant et remontant pour ne pas défaire la peinture) et cependant j'ai quand même des traces (traces des raccords). Auriez-vous une technique a me donner pour peindre uniformément ?
Puis-je récupérer ces traces et si oui comment ?

Enfin, dans quoi mettre les rouleaux entre 2 utilisations de peinture glycero ? Il semblerait que l'eau ne soit pas un bon conseil !!!! Dois-je faire tremper dans du white Spirit pur ? Je dois remettre une couche d'ici 2 ou 3 jours

Merci pour toutes les informations que vous pourrez m'apporter car j'ai encore beaucoup de meubles à peindre et vu le temps que ça prend, j'aimerai éviter de perdre du temps sur chaque meuble surtout si le rendu est médiocre ?
A voir également:

8 réponses

Paul-Bernard Haut Messages postés 35964 Date d'inscription vendredi 13 avril 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 28 novembre 2022 4 160
23 mars 2014 à 14:36
Bonjour Mistinguette1976.
Vous avez pratiquement fait ce qu'il fallait avec vos brosses et rouleaux.
Il faut en effet les nettoyer dans plusieurs bains de white spirit, les essorer, (on peut alors les rincer à l'acétone ou au trichloréthylène pour les dégraisser) puis les laver (savon de Marseille ou lessive liquide), laisser tremper puis frotter. Rincer à l'eau claire, abondamment, puis comme pour une lessive terminer par un rinçage additionné d'assouplissant textile. Enfin, essorer et laisser sécher pendu (et non posé, pour ne pas déformer le poil). Vous aurez des brosses et rouleaux bien souples.
L'utilisation de l'huile de lin ne se justifie plus depuis qu'il n'y a plus de cette huile (ni d'une autre d'ailleurs) dans les peintures glycéro. L'huile de lin a même une fâcheuse tendance à faire durcir le poil.

Des traces après peinture au rouleau? Vous ne pourrez les "récupérer" qu'en les recouvrant d'une couche de peinture de plus.
Mais il est hasardeux de peindre toujours dans le même sens, ça favorise l'apparition des joints de recouvrement. Il vaut mieux (et même bien mieux) croiser les couches. L'idéal étant même de peindre sur une surface horizontale (pour une porte, par exemple, la sortir de ses gonds et le poser à plat sur tréteaux), mais ce n'est malheureusement pas toujours facile, ni possible.
Le meilleur rendu est obtenu avec des petits rouleaux laqueurs en mousse floquée. Et il vaut toujours mieux passer trois couches fines que deux couches épaisses, si votre but est une belle finition. Mieux encore, poncez très très légèrement entre deux couches (mais pas sur la dernière) avec du papier à poncer de carrossier, grain 600 ou + si possible, utilisé humide. Cela vous donnera un aspect parfaitement lisse.

Dans quoi tremper les instruments d'application de peinture glycéro?
En fait, ça dépend de la durée écoulée entre deux utilisations:
- jamais dans l'eau, sauf si vous voulez avoir ensuite de "belles" trainées sur votre peinture;
- s'il s'écoule moins de 12 heures entre deux utilisations, ne trempez pas vos brosses et rouleaux, mais enveloppez-les soigneusement dans des sachets plastiques étanches, que vous resserrerez bien autours du poil pour chasser l'air et retarder le durcissement. Serrez bien l'ouverture du sachet et liez-la (comme un sac congélation). Ne posez pas ce sachet sur un radiateur ni une source de chaleur. A l'ouverture, vous pourrez à nouveau utiliser vos instruments "peinturatoires" comme si vous veniez de les poser;
- si vos instruments doivent rester inactifs plus de 12 heures (environ), alors trempez-les dans du white spirit pur, mais essayez de les accrocher au bord du seau, ou à l'aide d'une ficelle, sans qu'ils touchent le fond du seau, afin que les poils ne s'écrasent pas et que la peinture en tombe sans épaissir le poil. Ceci n'est valable que pour une durée d'une huitaine de jours maximum. Au-delà il faut nettoyer (voir 1er §).

Enfin, notre ami xplom n'a pas entièrement tort quand il préconise de jeter les brosses et rouleaux plutôt que les nettoyer. Ceci est valable si par exemple vous appliquez de la résine époxydique, pour laquelle le diluant-nettoyant est aussi cher, sinon plus, que de la brosserie neuve. Mais pour de la glycéro, vous pouvez nettoyer.

N'hésitez pas à revenir demander conseil si vous avez besoin d'autres renseignements.

Bon dimanche. Cordialement.
44