Plancher bois sur solives en renovation

jean - 30 avril 2014 à 17:52
EPOISSES 21
Messages postés
965
Date d'inscription
mercredi 11 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2014
- 4 mai 2014 à 07:48
Bonjour,
dans le cadre de l'aménagement de combles en chambres,
dans une maison de 64 m2 (8m*8m) année 1920, dont le plafond sur baccula et faux solivage sera démoli, je veux faire mettre en oeuvre un plancher bois (panneaux d'aggloméré type CTBH avec rainures et languettes - 1 revêtement de sol souple viendra couvrir l'ensemble). Ce plancher bois sera posé sur solives traditionnelles à mettre en place.
Merci de me faire le chiffrage de ce chantier parfaitement accessible de puis l'extérieur pour un début de travaux prévu en juillet-août 2014.

3 réponses

atlassaturn
Messages postés
3135
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
26 juin 2022
1 814
Modifié par atlassaturn le 1/05/2014 à 10:40
Bonjour
Le meilleur chiffrage vous sera fait par des artisans , surtout si vous avez l'intention de sous-traiter les travaux . Il y a trop de questions à poser :
- 8 mètres de portée : c'est énorme , y a t-il un mur de refend permettant de faire un appui intermédiaire . Ce devrait être le cas ne serait ce que pour le toit . Sinon , ça nécessite une étude sérieuse .
- est ce que le solivage doit être visible ?
- de quoi sont faits les murs sur lesquels s'appuieront les solives ?
- quels sont les aménagements prévus ? (pour définir les charges à prendre en compte , qui peuvent varier de 200 à 300 kg/m2 , ce qui change pas mal de choses pour le solivage)
- Quelles sont les exigences d'insonorisation ?
- comment sera reprise la finition des faces intérieures des murs au rez de chaussée , si les solives sont scellées et si elles restent visibles ?
- etc ...
nota : l'agglo CTBH , n'est pas l'optimum , les planchers de ce type sont plutôt faits avec des panneaux OSB 3 plus résistants en flexion
0
EPOISSES 21
Messages postés
965
Date d'inscription
mercredi 11 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2014
158
Modifié par EPOISSES 21 le 4/05/2014 à 07:59
Bonjour, en 1920 il n'y avait pas de fermettes de 8 m de long, donc refend pignon ou ferme de 8 m pour la charpente, l'entrait bas de la ferme peut être porteur, il est pendu par le poinçon de la ferme, un poteau dessous en son centre, si pas de refend, poutre chêne sur poteaux , les murs périphériques en pierre très certainement ,entre les deux guerres. La largeur divisée en deux, si 8 x 8 sont les cotes extérieurs de la maison, il faut donc poser deux travées de solives de 3,25, donc de 3,70 de long avec les scellements dans les murs et refend. Un plancher neuf en solives standard traitées de 10 x 22 entre axe 50 entretoisé tout les 1,6 m, plancher OSB 0,625 x 2,50 m de 19mm posé perpendiculairement à l'ossature, joints de largeur de plaques sur solive.
Pour un chiffrage, il faut êtres sur place donc un pro local , ou plusieurs vont vous réaliser un devis au plus proche de la réalité, à distance trop aléatoire
0
EPOISSES 21
Messages postés
965
Date d'inscription
mercredi 11 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2014
158
Modifié par EPOISSES 21 le 4/05/2014 à 07:49
Soyez vigilant lors de la fourniture et livraison des solives, quelle soient bien sèches, cela évite des surprises par la suite. Pas un travail trop compliqué, si vous êtes moindrement manuel, peut très bien être fait sans passer par un pro, vous coûtera moins cher, je ne prêche pas pour ma paroisse, mais chaque client à besoin de faire des économies pour ne pas se retrouver bloqué financièrement avant la fin des travaux. Nous savons bien que le financement initial est calculé au plus juste et que chaque chantier a des surprises et des imprévus, donc se garder une poire pour la soif rend toujours service pour finir les travaux
0