Vérification de la pose d'un vernis sur parquet en chêne

Pascal - 20 août 2016 à 11:19
 Pascal - 21 août 2016 à 16:17
Bonjour,
Un nouveau parquet en chêne lamellé sur champ de 2.5cm d'épaisseur a été posé chez moi, dans un appartement à louer. Cela concerne une SàM , un salon ,une chambre avec douche, un wc, Il a ensuite été verni avec un verni mat par mon entrepreneur. Très compétent, lors de la visite de chantier, ce dernier veut montrer que tout fonctionne et il tire la chasse d'eau du wc... qui se répand sur le parquet nouvellement traité. l'eau de la cuvette était grise, sans doute les restes d'un fond de sceau de "je ne sais quoi"!
Résultat: alors qu'on a épongé tout de suite, l'eau s'est infiltrée dans le parquet et a laissé de belles auréoles brunes dans toute la toilette.
Question : 1. comment vérifier si un vernis a été bien posé, appliqué?
2.ce parquet étant en continuité avec le reste de l'appartement, il a été traité de la même manière.Faut-il retraiter tout l'appartement pour récupérer un parquet uniforme?
3. Faut-il reponcer jusqu'au bois nu, vu que 6 mois se sont écoulés depuis?
3. tenant compte qu'il y a une chambre avec douche et une salle de bain équipées du même parquet, quel produit spécifique utiliser pour résister à l'humidité?
Le produit utilisé actuellement est un vernis acrylique mat clair, prévu d'après renseignements pris chez le fournisseur, pour une chambre et non pour un endroit de passage fréquent(usage intensif)...

Tout conseil est le bienvenu;
Merci d'avance
Pascal.
A voir également:

2 réponses

Paul-Bernard Messages postés 36667 Date d'inscription vendredi 13 avril 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 3 février 2023 4 184
20 août 2016 à 12:18
Bonjour Pascal.

La première question qui se pose est: comment un professionnel, ou prétendu tel, a-t-il pu accepter de poser du parquet chêne dans des pièces humides (douche, salle de bains, toilette) ?
Même si le parquet a été posé dans le respect des règles de l'art, et s'il a été verni correctement avec un vitrificateur de qualité (ce qui n'est pas le cas), un parquet de chêne se dégradera et se tachera très rapidement au contact de l'eau et même simplement de l'humidité.
J'ignore quelles sont les normes techniques applicables en Belgique, mais en France on n'admettrait jamais pour des pièces humides, d'autres essences que du teck ou du merbau, ou une autre des rares essences de bois supportant le contact de l'eau.
Maintenant pour répondre à vos questions:
1 - démontez une lame de parquet, examinez-en la tranche au microscope. On doit discerner au moins deux (mais de préférence trois) couches superposées de vernis.
2 - si ce parquet a été posé d'un seuil tenant dans tout l'appartement, vous ne pourrez jamais récupérer une unité esthétique et coloristique partout. Le chêne se tachera dès le moindre contact avec de l'eau, et vous ne pourrez pas refaire tout le parquet de l'appartement dès l'apparition de la moindre tache.
3 - pourquoi avoir attendu si longtemps (six mois) ? Il faut poncer à blanc (bois nu). Mais il faut au moins essayer de décolorer la tache, par application d'un mélange en parts égales d'ammoniaque et d'eau oxygénée à 120 ou 130 volumes. Attention, c'est très corrosif: ventilez bien, portez lunettes, masque et gants de protection. N'oubliez pas de bien rincer à l'eau claire.
Une fois le bois bien sec, il faudra peut-être le reteinter ?
4 - un vernis ou vitrificateur acrylique ne protège que très peu le bois, et pratiquement pas contre l'humidité. Vous pourrez améliorer la protection en revernissant tout avec un vitrificateur solvanté, mais il aurait fallu vitrifier toutes les faces du parquet avant de l'exposer à d'éventuelles traces d'eau. Maintenant, il est trop tard, le mal est fait.
Lorsque vous dites que votre entrepreneur est très compétent, ces paroles n'engagent que vous. A mon sens, aucun entrepreneur réellement compétent n'aurait accepté d'engager sa responsabilité sur la pose d'un parquet chêne en pièces humides. A moins, que ce soit vous qui ayez exigé, malgré les conseils de "l'homme de l'art", la pose de ce type de parquet, et qu'il vous ait fait signer une décharge de responsabilité. Sans cela, son comportement me semble suicidaire, d'engager ainsi sa responsabilité professionnelle.

Désolé pour vous. Cordialement.
0
@Paul-Bernard

Bonjour Paul-Bernard,
Merci pour cette réponse rapide.
Lorsque je parlais de la compétence de l'entrepreneur, c'était bien sûr au second degré. Il est malheureusement pour moi , dépourvu de toute compétence ainsi que mon architecte, car c'est bien lui qui a proposé ce parquet en chêne et eux pour le traitement de surface. En fait , après un retard de chantier de presque trois ans, et différentes malfaçons au niveau de l'isolation et de l'installation sanitaire, je dois me résoudre à engager une expertise et une procédure juridique contre ces deux personnes. C'est une longue histoire, mais votre avis confirme ce que je dois maintenant établir de manière officielle, hélas.
je vous remercie pour vos conseils et avis sur mes questions. Le fournisseur de peinture me conseille de mettre un produit de type polyuréthane à deux composants et de ne recommencer que la toilette. Est-ce une bonne solution?Je vais essayer votre solution eau oxygénée et ammoniaque après ponçage. Puis retraitement.
Changer le chêne par du teck ou du merbau, ou de l'afromosia peut-être?
Un peu tard il est vrai !Sauf si le ponçage ne donne pas de bons résultats.
Encore merci pour vos conseils.
Pascal.
0
Paul-Bernard Messages postés 36667 Date d'inscription vendredi 13 avril 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 3 février 2023 4 184
20 août 2016 à 17:15
Bonjour Pascal.

Un vernis polyuréthane bi-composants ou une résine époxydique bi-composants semblent en effet être la moins mauvaise solution. Mais je crains qu'il soit dans ce cas très difficile de conserver la même couleur partout, à moins d'en recouvrir tout le parquet, ce qui aura l'avantage de tout consolider.
Il faudra alors traiter le sol en couche très épaisse, afin que le vernis ou la résine forme un film épais et étanche, qui empêchera l'infiltration d'eau. De plus, cela renforcera la résistance du parquet aux chocs, aux rayures, etc... N'oubliez pas que vous allez mettre cet appartement en location !
Pensez aussi au jour où vous voudrez remettre en état ou en couleur un parquet abîmé par des années d'usage: le vernis polyuréthane ou pire, la résine époxydique, sont très difficiles à poncer.
Changer tout le parquet ? Solution noble, certes, mais très coûteuse. Je n'avais pas pensé à l'afrormosia, mais c'est une bonne idée:
https://tropix.cirad.fr/FichiersComplementaires/FR/Afrique/AFRORMOSIA.pdf
Ne pouvez-vous pas envisager d'isoler les parties humides (cloisons, par exemple) et de ne reparqueter que celles-là ? Mais c'est peut-être ce que vous vouliez éviter pour des raisons esthétiques ? En tout cas, ce serait peut-être le plus simple...
Je constate, hélas, que l'incompétence est tout autant belge que française. Je pense aussi qu'il ne vous reste qu'à entamer une procédure contre ces individus.

Bonne chance. Cordialement.
0
Pascal > Paul-Bernard Messages postés 36667 Date d'inscription vendredi 13 avril 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 3 février 2023
21 août 2016 à 16:17
Bonjour Paul-Bernard,

Je pourrais changer ou retraiter le parquet uniquement dans la toilette, ou encore carreler à la sortie de la douche, mais je crois de toute façon avoir intérêt à retraiter tout convenablement avec un vernis polyuréthane. Comme test, j'ai bêtement renversé un peu d'eau à différents endroits et laisser s'évaporer pour voir ce qui se passe.Si l'eau n'est pas aspirée goulûment par le plancher( heureusement) de manière évidente et rapide, la fibre du bois des lamelles se redresse quand même, gonfle légèrement et de manière sensible au toucher. Également, les bords de chaque "dalle" de lamellé -collé font alors légèrement relief. Le vernis n'a pas été appliqué en suffisance à mon avis, et l'eau pénètre par les champs des dalles de parquet.

En tout état de cause, je vous remercie bien sincèrement pour vos conseils.
Cordialement,
Pascal.
0