Sol extérieur en béton drainant et risque argiles [Résolu]

Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 19 mars 2017
Dernière intervention
21 mars 2017
- 19 mars 2017 à 13:01 - Dernière réponse :
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 19 avril 2017
Dernière intervention
19 avril 2017
- 19 avril 2017 à 19:19
Bonjour,
je souhaiterais revêtir une allée (en carrossable) et mon espace devant le garage pour une surface totale de 130 m2. Je suis dans une zone d'aléa fort pour les mouvements de terrains dus au retrait gonflement des argiles. On m'a dit que le béton drainant était une bonne solution pour faire face à ce risque.
Est-ce que quelqu'un peut me dire ce qu'il pense de cet argument ou ce qu'il préconise pour éviter la fissuration du revêtement de sol ?

Merci par avance
Afficher la suite 

Votre réponse

12 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 19 avril 2017
Dernière intervention
19 avril 2017
- 19 avril 2017 à 19:19
1
Merci
Le chemin d’accès à la propriété est excessivement important pour l’aménagement extérieur d’une maison ou d’un immeuble. L’allée qui mène à votre porche offre en effet la première impression aux visiteurs. Optez pour les conseils d’un spécialiste de l’aménagement extérieur qui saura vous guider à travers les différentes options de pavage et de revêtement selon votre budget! Qu’ils soient identiques au pavage de votre terrasse, tendances ou d’un rapport qualité/prix avantageux, découvrez les matériaux de qualité qui existent sur le marché

Merci clementlafontaine 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Linternaute a aidé 4067 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de clementlafontaine
Messages postés
7884
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 novembre 2018
- 20 mars 2017 à 09:51
0
Merci
Bonjour,

Pour éviter la fissuration du revêtement lorsque le sol bouge, la seule solution est de désolidariser les 2 !

Donc pose d'une "nappe" sous le revêtement...

Les artisans savent faire, posez-leur la question !

Cdt.
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 19 mars 2017
Dernière intervention
21 mars 2017
- 20 mars 2017 à 10:10
merci pour votre réponse. La désolidarisation du revêtement et du sol est donc la solution . Puis-je alors considérer que la sous-couche de granulats qu'ils mettent avant le béton drainant fait effet de "nappe" (excusez mais je n'y connais rien, c'est effarant !)
Les artisans ont toujours beaucoup d'arguments pour vous convaincre mais je préfère vérifier surtout avec le béton drainant qui est une innovation assez récente et pour laquelle il n'y a pas beaucoup d'historique par rapport aux mouvements de terrains argileux.
voir lien béton drainant où il y a un schéma :
http://www.lemoniteur.fr/article/lafarge-lance-un-beton-drainant-pour-gerer-les-eaux-pluviales-15898258

Merci !
Messages postés
7884
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 novembre 2018
>
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 19 mars 2017
Dernière intervention
21 mars 2017
- 20 mars 2017 à 11:51
Je précise tout de suite que je ne suis pas un "pro" du bâtiment, et qu'il peut être utile d'attendre d'autre avis...

Pour moi le granulat est indispensable sous n'importe quel revêtement, mais il ne remplace pas une nappe : si une fissure s'ouvre dans votre sol naturel, le granulat va partir dedans, créant un vide sous le revêtement et donc un risque de fissuration de ce dernier.

Maintenant, imaginez que vous avez posé une toile entre le sol et votre granulat... Si le sol fissure, le granulat restera sur cette nappe, qui restera elle-même tendue par le poids de tout ce qui est au-dessus ! Rien ne partira dans la fissure, et le revêtement restera intact. C'est assez simple à imaginer...

Cdt.
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 19 mars 2017
Dernière intervention
21 mars 2017
>
Messages postés
7884
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 novembre 2018
- 20 mars 2017 à 12:47
merci pour vos explications très claires : effectivement, c'est simple, j'ai bien compris. L'installation du béton drainant ne prévoit pas de nappe mais les granulats sont compactés avec un apport d'eau. Après compactage il paraît qu'il ne bouge plus ! On obtiendrait alors cet effet de nappe qui empêche que les granulats s'échappent....Qu'en pensez-vous ?
Bien cordialement,
syllabo
Commenter la réponse de gt.55
Messages postés
7884
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 novembre 2018
- 20 mars 2017 à 14:05
0
Merci
J'en pense qu'avec cette solution les risques de fissuration sont toujours présents ! Je ne vois pas en quoi le fait que cela soit drainant empêcherait le sol de bouger, et tout ce qui est dessus avec lui...
Demandez un devis à un pro pour cette solution, mais avec une toile entre le sol et le granulat. Cela ne vous coûtera certainement pas beaucoup plus cher (+/- 1€ du m²), et cela vous fera une sécurité supplémentaire !

Cdt
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 19 mars 2017
Dernière intervention
21 mars 2017
- 20 mars 2017 à 19:58
MERCI BEAUCOUP ! Tout cela est bien logique !
Cordialement
Commenter la réponse de gt.55
Messages postés
48536
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2018
- 21 mars 2017 à 07:03
0
Merci
Bonjour

Juste un avis : si comme vous dites il y a déformation du sol et encore faut-il en connaitre l'ampleur, ne pourriez vous pas prévoir des joints de dilatation en fonction des surfaces, comme cela se fait sur une dalle?
De ce que j'ai pu lire sur les sols argileux les déformations se produisent surtout par la sècheresse du sous sol. Donc ce principe devrait éviter cela en laissant l'eau pénétrer.
Cordialement.
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 19 mars 2017
Dernière intervention
21 mars 2017
- 21 mars 2017 à 10:28
Bonjour,
A la pose du béton drainant,ils font des surfaces d'environ 2 à 3m2 avec joints de dilatation : c'est donc prévu. ALors oui, lorsque c'est à cause de la sécheresse (retrait des argiles), le béton drainant en laissant l'eau s'infiltrer permet à l'argile de s'humidifier et de diminuer le risque. Mais il y a aussi les déformations dues après sécheresse à la réhydratation des sols (gonflement) et là je suis sceptique car le gonflement risque logiquement d'être pire avec une surface drainante...
Merci pour votre avis
Cordialement.
Commenter la réponse de stf_jpd87
Messages postés
839
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Dernière intervention
14 novembre 2018
- 21 mars 2017 à 19:05
0
Merci
Bonjour
Pour éviter la fissuration, il faut faire de nombreux joints de rupture et de dilatation.
Le béton drainant ne pourra qu'aggraver les choses avec les plus nombreuses variations d'humidité. Mais ne vous arrêtez pas à cela si le dimensionnement est correct.
Y a-t- il une fondation ? poreuse ?
y a-t- il un recueil des eaux au point bas par sécurité ?
Cdt
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 19 mars 2017
Dernière intervention
21 mars 2017
- 21 mars 2017 à 20:43
Merci Dannan pour ce commentaire,

Avant d'installer le béton drainant, lls décaissent puis mettent en place un concassé de granulats qu'ils compactent (mais cela reste poreux) et ensuite ils coulent le béton drainant avec joints de dilatation toutes les 2 à 3 m2 puis ils le "claquent".
Il n'y a pas de recueil d'eau au point bas.
quand je regarde les arrêtés de catastrophe naturelle sur les mouvements de terrain dans ma région, il y a plus de pb dus à la réhydratation des sols après sécheresse qu'après sécheresse seule alors je reste sceptique....
Cordialement
Messages postés
839
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Dernière intervention
14 novembre 2018
>
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 19 mars 2017
Dernière intervention
21 mars 2017
- 21 mars 2017 à 21:18
Re
Le problème sera à mon sens l'élimination de l'eau en bas de la voie, mais c'est un vrai problème qu'il faut résoudre.
Le terrain sous les cailloux ne devra pas être en pente, il devra être étagé et barré de proche en proche, sous peine de dégâts dûs à la circulation de l'eau. C'est là qu'est le vrai danger !
Cdt
Commenter la réponse de Dannan