Isolant sous chape pour chauffage au sol

Signaler
-
 lucienpel -
Bonjour,

J'ai un radier avec 22cm d'isolation sous la dalle structurante.
Je veux poser un chauffage au sol électrique, celui-ci est moins cher et vu l'isolation j'ai quasi pas besoin de chauffage.
Mais, avant de mettre la chape liquide, suis-je obligé de remettre un panneau isolant le plus petit qu'il soit afin d'éviter de chauffer la dalle structurante (30cm) ?
Par rapport au DTU, je peux mettre des panneaux de 2cm d'épaisseur (voir moins si cela existe) sans problème?
Merci de votre retour

3 réponses

Bonjour

sans isolant vous aller réchauffer votre dalle de 30 cm ;
perso je trouve ça dommage , ça va vous faire une sacrée inertie.
Après mettre un isolant avec une Ep de 1 cm donc un R plus
que faible ne changera pas grand chose
R d'un polyuréthane de 10 mm : environ 0,45
et pas sur d'en trouver en 10 mm même si théoriquement ça existe.

Cdt
Bonjour lucienpel,

Je trouvais cela intéressant pour avoir de l inertie en hiver, le sol qui tape sur les baies va chauffer les 30cm plus la chape.
Avec un isolant cela ne va chauffer que les 5-6 cm de chape.
Après chauffer une dalle de 30cm pas certain que ça fonctionne.
2cm d isolant ne va pas agir comme rupteur thermique? Cela va orienter la chauffe vers la chape tout de même non?
Il n y a pas une norme dans les dtu la dessus?

Merci de votre aide
Messages postés
2986
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 juin 2021
1 534
bonjour
Il n'y a pas qu'un problème d'inertie en chauffant la dalle . Cette dalle doit être solidaire des murs périphériques et constituera un pont thermique énorme . Normalement avec un chauffage à accumulation par le sol , on chauffe une chappe flottante non solidaire des murs périphériques .
Pour les pont thermiques, il y en aura pas car l isolant est sous dalle et remonte en nez de dalle. Ensuite les murs possèdent une ITE dans le prolongement de l isolant de la dalle.

La question qui reste à éclaircir c est si deux cm sont suffisant pour le rupture thermique lors de la chauffe.
Bonjour

Perso j'aurais tendance à dire au moins un R de 1,25

Cdt