Signaler

Meubles haut cuisine suspendus

Posez votre question Boots27 - Dernière réponse le 13 janv. 2017 à 17:51 par stf_frmu
Bonjour,

J'ai précisément un cas de sinistre à la maison avec des meubles haut de cuisine écroulés, quelqu'un aurait-il des références en terme de normes officielles d'installation dans ce cas de figure ? (type et calibre de vis pour du placo BA 10+1 car les experts ne semblent pas suffisamment qualifiés pour ce degré de précision, merci.
Afficher la suite 
Utile
+0
moins plus
Bjr, il n y a pas de normes mis a part le bon sens qui va depuis le support jusqu aux vis en passant par la quantité de marchandise que l on y mettra (ce qui n est pas pareil que ce qu l'on souhaite y mettre)
vous fixez dans le dur (pierre ou autre et vous vous accrochez dessus vous verrez bien si ca tient ??) :o((
après vous pouvez utiliser des chevilles a placo (molly) mais prévoir tout de meme un support genre rebord de faïence par ex sur lequel bien reposer le meuble, ou venir fixer sur les rails en tole ??
BA10 vous accrochez dans 1cm de platre !!?? autan dire que pour pouvez mettre un... porte manteau ??
Boots27- 13 janv. 2017 à 10:42
Bonjour, merci pour vos précisions, c'est l'acte d'un prestataire mandaté par conforama, qui aurait du effectivement par bon sens identifié le type de placo et chercher une fixation sur pierre derriere, voir poser un tasso en bois. Le problème étant que l'expert de leur partie ne semble pas remettre cela en cause.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
bjr

non je n'ai pas de normes officielles pour cela, mais si des chevilles "molly" styles M8X54 ou de la M6X75, normalement cela tient sans problèmes.

après entre en ligne de compte d'autres facteurs:


-le perçage si il a été fait avec un tournevis et un marteau, automatiquement quand on force sur l'outil, cela éclate derrière le placo et donc l'épaisseur est moins, donc moins de résistance du placo

il y a aussi la profondeur du perçage.
vous dites que votre placo est du 10+1, donc 10 cm de polystyrène et 1cm de placo. si lors du perçage avec une perceuse ou un tournevis l'isolant est percé trop loin, on diminue le pouvoir isolant a cet endroit, donc par ce trou arrive de l'air plus frais qui se trouve le long du parpaing et au contact de la cheville métallique qui elle est a une température ambiante, on créé un petit point de rosée.
cette humidité infime, non perceptible a l’œil, apporte un taux d'humidité anormal au placo qui fait que sa tenue a l'arrachement est diminuée et donc arrachement.

- la fixation de la cheville doit se faire avec une pince spéciale.
quand on sert avec la pince, a un moment on sent un point dur, rien ne sert de serrer plus fort, on affaiblit la cheville et son support
- pour la fixation de l'objet, il suffit de visser et quand la tête de vis arrive en contact avec le support, serrez de 2 tour.
pas besoin de serrer ça comme un malade, cela détériore le support et la cheville

dans votre cas précis, c'est la cheville qui a cassé ou c'est le placo qui c'est arraché ?

une cheville en M8X54 ou en M6X75 a une rupture a l'arrachement du support a 120/140 kg par cheville, si les conditions de perçage et de pose sont respectés

voila j’espère avoir pu vous renseigner
ces meubles ont été posés par une entreprise ou par vous même ?
Boots27- 13 janv. 2017 à 10:49
Bonjour et merci pour votre réponse, c'est bien le placo qui s'est arraché (BA10+1 (polystirene) , la pose a été effectuée il y a 6 ans par des sous traitant conforama, et leur expert ne semble pas remettre en cause leurs méthode d'installation, qui a pourtant générer un dommage matériel (et heureusement uniquement matériel, avons une enfant de 5 ans) de près de 8 000 euros. Voilà pourquoi je cherche des arguments techniques probants pour faire avancer le dossier puisque les experts eux mêmes ne s'estiment pas suffisamment qualifiés techniquement pour déterminer le fautif. (pas d'humidité détectée dans le placo).
Je viens de contacter la société "placo platre" afin d'obtenir une doc officielle attestant qu'au delà de 30kg, dans ce cas précis, il est nécessaire d'approfondir la fixation dans le materiau derrière le placo (ici la pierre) (pas de calibre de vis minimal indiqué).
Répondre
stf_frmu 24969Messages postés mercredi 22 février 2012Date d'inscription ModérateurStatut 20 janvier 2017 Dernière intervention - 13 janv. 2017 à 10:53
et sur les chevilles molly, pas de traces de rouille meme infime ?
Répondre
Boots27- 13 janv. 2017 à 11:00
Non, pas de rouille, rupture du placo constatée uniquement. La société placo me confirme bien que pour une charge au delà de 30kg (ce qui est le cas pour un meuble haut de cuisine supposé charger de la vaisselle), une fixation par renvoi à l'ossature au moyen d'une traverse en bois ou en métal doit être établie, ou fixation directe dans la structure du bâtiment dans le cas de contre cloisons ou habillages. Il convient par ailleurs de limiter les charges pour un renversement de 15 daN.m par mètre pour des charges filantes type éléments de cuisine (unité de mesure qui me parle guère).
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour

Pensez que par l'assurance habitation vous pouvez vous faire aider par leurs avocats. (suivant contrat)
Cordialement.
Boots27- 13 janv. 2017 à 11:03
oui merci, on songe déjà à une éventuelle contre expertise dans la mesure ou notre expert assurance habitation ne sait pas ce qu'est une cheville. Il semble pessimiste quant au fait que le dossier est selon lui mal engagé, mais pas clos, mais que dans 90% des rares cas similaires, il n'y a pas de suite, ou dans le meilleur des cas, seuls les appareils endommagés sont indemnisés à hauteur d'une valeur d'occasion, mais pas les autres dommages type carrelage, placo, plombier intervenu puisque degat des eau potentiel au vue de l'arrachement du mitigeur.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Re, a mon avis ca va se terminer par une transaction amiable car il restera tjs le point le plus important et non vérifiable : combien de kilos-tonne avez vous mis dans ces placards .. ils ont tenu 6ans et petit a petit les mauvaises habitudes aidant et le placo vieillit .. on empile on empile ... et Paf le chien !! grosse tache sur la moquette !! cela s appelle des dommages collatéraux ??
Boots27- 13 janv. 2017 à 13:02
Qu'entendez vous exactement par 'transaction amiable' ? Tout entrepreneur du bâtiment y compris les professionnels d'agencement de cuisine sont tenus de souscrire une assurance décennale, et toute structure installée sur les fondations de la maison devient immeuble. Dès lors les dommages sur les éléments d'équipement indissociables doivent être indemnisés en cas de sinistre, qui plus est en cas de non respect aux obligations de sécurité en matière de fixation.
Répondre
xplom 18344Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 20 janvier 2017 Dernière intervention - 13 janv. 2017 à 13:23
bonjour
ah on y arrive entre biennale et décennale...je rajoute malfaçon et usage en bon père de famille
Répondre
Icare95 13030Messages postés jeudi 26 juillet 2012Date d'inscription ContributeurStatut 20 janvier 2017 Dernière intervention Boots27 - 13 janv. 2017 à 13:37
garantie décennale pour des meubles de cuisine fixés au mur sur du placo de 1cm ?? pour moi ca reste du mobilier amovible et ne faisant aucunement partie de la structure !!
la transaction amiable , s il y en a une se fera via les assurances des différentes parties !!
Répondre
Boots27- 13 janv. 2017 à 16:26
Ce ne sont certes que des meubles, à prime abord, mais lorsque l'on considère qu'ils sont reliés à l'électricité, l'eau, et le gaz, la décennale devient un petit peu plus pertinente.
Répondre
Boots27- 13 janv. 2017 à 16:04
C'est à dire qu'il faut prendre en compte le fait que le dégât des eaux était à deux doigts (mitigeur éventré, geyser d'eau), que la cuisine s'est littéralement écroulée sur elle-même au vue de sa disposition, plaque cuisson, plan travail, carrelage, etc etc. Je doute qu'un tel arrangement ai lieu (transaction amiable). Quant à la structure, les fixations auraient effectivement dues s'y être accrochées, d'où la malfaçon précisément.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour,

Si je peux me permettre : la décennale aurait pu jouer si les meubles avaient effectivement été fixés directement au mur ("fondations de la maison"), mais ne pourra pas jouer sur une simple contre-cloison en placo qui n'est pas porteuse !

Cdt.
xplom 18344Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 20 janvier 2017 Dernière intervention - 13 janv. 2017 à 13:55
c'est bien pour cela que je me réveille, attention sur quoi vous voulez gratter Boots
Répondre
Boots27- 13 janv. 2017 à 16:20
Je comprend bien ce que vous dites, objectivement, mais étant donné que personne ne tranche derrière le PV établi, et que le seul argument de 'rejet' manifeste (pas encore de retour officiel) est que la question est trop technique et que l'enjeu n'est pas assez conséquent (8 000 euros de dégâts tout de même) pour que l'on s'y penche plus longtemps, cela me paraît quand même un peu light et sous argumenté personnellement.
A ce stade, le jugement est vite fait au tribunal, je ne souhaite pas aller jusque là mais enfin bon, je ne vois pas bcp de bonne foi chez ces deux personnages jusqu'à présent, ni même chez la partie absente (Confo).
Répondre
Boots27 xplom - 13 janv. 2017 à 16:31
Enfin, on me repousse dans les retranchements de la justification alors je développe, ne vais pas non plus m'apitoyer je suis venu sur ce forum pour une simple précision, je n'évoque même pas le traumatisme de ma fille après la scène (dont ils ont le justif médical entre les mains), j'estime en tout cas que la considération apportée par l'expertise est un peu trop minimaliste.
Répondre
Boots27- 13 janv. 2017 à 16:11
Il se trouve que c'est une cloison porteuse, et que la malfaçon réside justement sur le fait que les meubles n'ont pas été correctement fixés. Selon le cahier de règlementation placo plâtre, une charge supérieure à 30 kg doit obligatoirement être fixée par renvoi à l'ossature (référence pour le poseur en cas de doute, encore faut-il identifier le support sur lequel on travaille).

Enfin pardonnez moi de me débattre mais je ne peux pas me résilier à la rapide expertise de professionnels "ballants" peu consciencieux qui veulent m'intimider sous prétexte qu'ils reviennent d'un cas de sinistre d'effondrement de bâtiment industriel à 250 000 euros de dommages, il faut relativiser les cas, sinon envoyer quelqu'un de plus spécialisé et pour les particuliers.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonsoir

Je vous conseille de déposer le lien de votre demande
( http://bricolage.linternaute.com/forum/affich-120960518-meubles-haut-cuisine-suspendus#newanswer )
Sur notre site spécialiste du droit:
http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/habitation-14
Comme cela ils auront toute la discussion sans avoir à refaire un long discours.
La modération.
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
si on analyse rapidement la chose et sérieusement.
le décennale ne fonctionnera pas, vous n'êtes pas sur une structure porteuse.
la biennale, n'en parlons pas.
maintenant le cahier des charges pour le placo n'a pas été respecté.
c'est la qu'il faut chercher l'erreur.
Est ce au poseur de placo qui savait d'après les plans qu'à cet endroit il y aurait des meubles de cuisine ou est ce la faute aux cuisinistes qui aurait du ancrée differement les meubles. toujours est il que maintenant, au bout de 6 ans tout est par terre et qu'il vont se renvoyer la balle sur un fond de vétusté de l'ensemble. a mon avis comme dit plus haut ils vont s'arranger a l'amiable et c'est ce qui sera de mieux pour vous. de toute facon, dites vous que dans une affaire pareille, vous serez amené à mettre la main au porte monnaie
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !