Fixer des meubles de cuisine "hauts" dans une cloison en placo ?

- - Dernière réponse : lekabilien
Messages postés
16163
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
- 8 oct. 2016 à 19:08
Bonjour,

Comment fixer des meubles de cuisine "hauts" dans une cloison en placo/carton (nid d'abeille) de 5,5mm ?
Afficher la suite 

13 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 7 octobre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
8 octobre 2016
5
4
Merci
Bonjour,

Merci pour vos réponses.

En fait je me doutais bien que cela n'était pas possible dans de telles cloisons...de 55mm (effectivement). Est-ce le prix à payer pour habiter un HLM neuf (livré le 17/12/2014) ? ou ais-je un recours ? Car outre ces cloisons qui seraient acceptables si placées en des endroits tels que des placards, est-il acceptable qu'elles soient placées aux endroits ou tout occupant ne pourrait se voir reprocher le droit d'y fixer des "rangements" ou autres ?

Pire, on nous a mis aux pires endroits (emplacement de machine vaisselle par ex.) des "caches" (de plomberie) en plâtre de 10X20m (l x H) qui m'obligeraient par ex à trouver un lave vaisselle de 50cm de profondeur max....(impossible !) Idem pour la salle de bain ou comme par hasard aucun accès au siphon de la baignoire n'est possible, etc....

Pour résoudre mon Pb de meubles hauts de cuisine, j'avais envisagé 3 solutions pour lesquels je requiers votre avis éclairé:

1- des meubles hauts posés sur des pieds/colonnes fixés au plan de travail. La fixation à la cloison ne jouera plus que le rôle de fixateur et non de support. Les meubles bas étant eux-mêmes supportés par des pieds/colonnes de 20 cm de haut. Pb de résistance au gerbage et plan de travail encombré.

2- Des madriers de 2,50m (hauteur sous plafond) et de section 5 ou 7 par 10 cm fixés au plafond par un système de coins ou une plaque de tôle liée et à l'arrière de la cloison (les WC) à travers laquelle je "pourrais" venir fixer les supports de meubles hauts et même bas....Pb quel sera l'effet de torsion sur les 55mm de cloison traversés ? Y a-t 'il un moyen de rigidifier la traversée de cloison ?

3- Fixer une plaque de MDF (ou autre) à l'arrière: contre toute la cloison WC, à peindre ultérieurement, soit environ H250mm X l240mm, sachant que j'ai encore 60mm de cloison prise par une colonne technique coté WC, dont j'ignore si je peux la percer et le cas échéant, sa tenue au poids. Pb idem que précédemment.

Voilà tout. Pour tout dire j'envisage sérieusement de quitter ce logement HLM pourtant neuf et disposant de certains avantages, notamment pour ce type de raisons. Mais il m'a fallut 9 ans et le bénéficier de la loi Dalo pour y arriver....!

Et encore je ne vous décris que mes pb de contingence personnelle pour l'aménagement de rangements indispensables.....Parce qu'au niveau du bâti....!!!

Que feriez vous en telle situation ?

Précision: je suis dans le quartier "moderne" de Perpignan avec les commerces, la fibre, etc....

Amitiés

Dire « Merci » 4

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute 8110 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de szut7
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 7 octobre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
8 octobre 2016
5
1
Merci
Bonjour,

Ici Londres....ici l'auteur ... Qui avait déjà bien lu tous les post sur le sujet (inutile de le rappeler avec autant de véhémence !).

Aux autres, merci pour vos infos fort utiles.

De quelles chevilles "Molly" parlez vous ? Sont-elles traversantes (des 55mm de cloison) ?

Pour info, j'avais fixé un meuble "sur-hotte" (l 60cm X H 40 cm) sur le mur porteur (en parpaings) concomitant, sans beaucoup de poids à l'intérieur si ce n'est un petit micro-onde sur le dessus (11,4Kg et vide). 2 chevilles expansives en ferraille de 8 mm (vis 4mm), le meuble étant de plus provisoirement appuyé sur les faïences.
Un soir, j'ai tout pris sur le crâne et je me suis réveillé 1/2 heure plus tard (environ) avec un trou dans le front et 1 litre de sang par terre.
J'ai refait la fixation mais limité le poids à 5 Kg maxi.

Alors, pour ce qui est de ces cloisons en placo-alvéolaire, j'ai de sérieux doutes sur leur capacité à tenir "60Kg" même avec deux chevilles à 60cm d'écart.
D'autant que je vous rappelle que j'ai 3 mètres de cloison en placo alvéolaire utile pour ces "meubles hauts" et 60 cm dans du parpaing qui fait l'angle. Et rien d'autre.

- Parlez vous de la tenue des chevilles ? Et auquel cas pourriez vous m'indiquer un référence, un diamètre et une longueur (paroi de 55mm et donc forcément un "porte-à-faux" coté meuble).

- Parlez-vous de la tenue des cloisons ? auquel cas, combien de chevilles à travers un tasseau transversal pour un meuble haut de 60 de large ? (je peux me débrouiller pour fixer autant de tasseaux que nécessaire). ? Et effectivement renforcer le support qu'offre les faïences pour supporter un peu plus le poids total.

Mais franchement, tout ceci ne vaudrait pas une cloison bien solide et pour l'instant je trouve que tout cela relève d'un risque bien mal calculé.

Imaginez qu'un enfant aille chercher un pot de confiture en se hissant de la main sur ledit meuble ? Prendriez-vous le risque ?

Amitiés
Commenter la réponse de szut7
Messages postés
2726
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
6 novembre 2019
789
0
Merci
Bonsoir
une parois en placo et nida cartonné en 5,5 mm ???
Ce ne serait pas plutôt 55 mm
Ceci étant , regardez les réponses faites aux questions identiques rappelées au dessous de votre question .
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
10414
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
485
0
Merci
Bonjour,

quand atlasaturn dit "Les fixations hautes ne sont là que pour éviter le basculement", ce n'est pas rigoureusement exact ! Elles supportent bien le poids du meuble et de son contenu... Mais effectivement, dans le cas présent, les forces s'exercent principalement sous forme d'un couple.

Ceci ne change rien au fait que de bonnes chevilles Molly bien posées devraient suffire... Je voulais juste compléter les réponses en vous suggérant, si la solution suspendue seule vous inquiète, de rajouter un tasseau en bois (ou une cornière en fer, acier ou alu) sous les meubles hauts et fixés au mur, pour sécuriser définitivement l'ensemble... Ces éléments aideraient à supporter la charge verticale sur les chevilles hautes et les soulageraient d'autant. Avec une belle peinture, cela ne devrait pas non plus nuire à l'esthétique de l'ensemble.

Cdt.
Icare95
Messages postés
22339
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
1969 -
si vous saviez ce que femme peut mettre dans meuble haut pour ne pas jeter .;et si en plus il y a de la place au dessus .;mamma mia !!
Commenter la réponse de gt.55
Messages postés
16163
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
645
0
Merci
Bonjour
Ne pas oublier une chose importante, transférer la charge sur un support bas du meuble changera la charge sur les chevilles haute qui ne supporteront plus vers le bas, mais en tirage, en basculement, et en tirage le placo ne tient pas bien lourds. 30 kg en cisaillement, 5 kg en tirage.
Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
10414
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
485
0
Merci
Pas vraiment, si on fixe les tasseaux en bas des meubles après avoir posé les fixations hautes !
Dans ce cas, ils ne porteront théoriquement aucune charge...
Ils "sécuriseront" simplement l'ensemble en limitant la possibilité d'affaissement vers le bas !
Commenter la réponse de gt.55
Messages postés
22339
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
1969
-1
Merci
Bjr, pour la faire courte et vous évitez des recherches trop importantes .. des meubles haut on les fixe dans le mur (en pierre) et pas dans le placo ...
Commenter la réponse de Icare95
Messages postés
16163
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
645
-1
Merci
Bonsoir
De nos jours tout HLM et même le privé et le particulier font du doublage et cloison en plaque de plâtre ou et alvéolaire, et tout le monde suspend ses éléments de cuisine et salle de bain. L'alvéolaire supporte très bien la suspension bien sur a des charges raisonnables et chevilles adéquates.


Posté depuis CCM Live forum pour iPhone/iPad
Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
2726
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
6 novembre 2019
789
-1
Merci
Bonsoir
En complément de l'avis de Le Kabilien , encore une fois relisez les réponses aux questions identiques , listées sous la votre . Cela vous permettra de vous faire une opinion plus précise : ce n'est pas impossible si les choses sont bien faites .
Si vous avez des doutes , la solution est de reprendre le poids des éléments
sur quelque chose de solide au ras de la cloison (carrelage collé sur le placo ou support au ras de la cloison) . Les fixations hautes ne sont là que pour éviter le basculement . Le couple de basculement a un bras de levier de l'ordre de 15 cm (demie profondeur des éléments) . Le couple de maintient par les chevilles molly a un bras de levier au minimum de 45 cm . Il suffit donc que l'ensemble des chevilles Molly pour un meubles aient une résistance à l'arrachement du tiers du pois total du meuble . Si le meuble , rempli de vaisselle fait 60 kg , il suffit que l'ensemble des chevilles molly aient une résistance à l'arrachement de 20 kg . Comme une seule cheville molly , bien posée , a une résistance à l'arrachement de 30 kg , si vous en mettez deux cela vous fait un coefficient de sécurité de 3 : ce qui est raisonnable , mais il est évident que si vous en mettez 4 espacée d'au moins 15 cm , c'est encore mieux .
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
16163
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
645
-1
Merci
Et en complément, le placo est donné a 30 kg par cheville espacé de 60 cm, cela laisse de la marge de sécurité car je ne crois pas que quelqu'un met 60 kg dans un meuble de 60.
Entr-axe de chevilles plus rapprocher = charge en moins. Entre 40 et 60 cm = charge "normal" pour un meuble suspendu. Perso je dirais qu'il ne serait pas raisonnable de mettre plus 30 kg par meuble et non par cheville, cela est suffisant et évite tout accident et permet au éléments rester des décennies s'il le faut sans problèmes si bien sur le plâtre ne venait pas a boire la tasse pour une quelconque raison.
Pas plus de 30 kg, chevilles molly entr-axe 40 a 60 et pas de soucis a se faire.
Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
16163
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
645
-1
Merci
Je veux bien mais pas convaincu a long terme, le placo, le plâtre s'affaisse toujours un peu avec le temps sous les chevilles, la change, le transfère se fera vers le bas, et en haut peu a peu ça ne pèsera plus, ça tirera a l'arrachement.
Attention, je ne dis pas avoir absolument raison, c'est mon point de vue. Il faudrait une étude de transfère de charge dans le temps, de la force exercée en basculement ensuite sur l'arrachement des chevilles du haut, et ça....
Pour ma part je reviens au raisonnable, montage classique et ne pas entreposer des tonnes dans un meuble suspendu, car si la suspension tient, le bas du meuble peu aussi faire les siennes et lâcher.
Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
2726
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
6 novembre 2019
789
-1
Merci
Bonjour
@gt.55 Quand je disais on peut ne faire travailler les Molly qu'en traction (arrachement) pour contrer uniquement le basculement , c'était sous réserve , comme précisé , de supporter la charge verticale en faisant reposer le meuble sur un support (carrelage en relief , support au ras de la cloison...) .

@ le kabilen Je prenais le cas d'une charge de 60 kg comme un cas extrême . Je n'ai pas fait l'essai mais avec un meuble de 60 cm rempli de vaisselle , on doit arriver à 60 kg . Ce n'est pas le cas général , mais le dimensionnement doit prendre en compte le cas extrême ! Même si il est souhaitable de ne pas surcharger les meubles , on est toujours à la merci d'une personne qui ne prend pas la précaution de charger raisonnablement le meuble ; donc ça peut arriver et il faut le prendre en compte
lekabilien
Messages postés
16163
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
645 -
Oui j'avais compris. Il est clair que mettre 60 kg dans un meuble haut de 60, je ne le vois pas faire une longue vie, les étagères seraient les premières a crier a l'aide.


Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
16163
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 novembre 2019
645
-1
Merci
Bonjour
Je ne comprends pas la raison de la chute de votre meuble si 11 kg de four + x du meuble et charge soient raisonnable. Votre placo, du 13 mm ou du 10 mm ? A verifier.
J'en ai posé des élements, familles, amis, perso j'ai eu l'occasion de le faire 4 fois pour chez moi, jamais cela n'a bougé.
Une étape a été loupée quelque par ou le placo a ingurgité de l'eau, même sec ensuite il s'est affaibli.
Commenter la réponse de lekabilien