Signaler

Le disjoncteur principal saute [Résolu/Fermé]

Posez votre question oursjack - Dernière réponse le 15 oct. 2017 à 18:28 par alilhou
Bonjour,
Voilà 8 jours, le disjoncteur principal de la maison a sauté sans raison apparente.
Je l'ai réappuyer et tout a bien fonctionné jusqu'à ce matin où il a sauté 3 fois.
Toujours même traitement, je le renfonce et cela fonctionne, mais pour combien de temps ?
D'où cela peut-il venir et comment peut-on tester les différents circuits afin de cibler la cause de ce phénomène ?
Merci de votre aide.
Utile
+14
plus moins
bonjour

quand vous parlez du disjoncteur principal, vous parlez de celui de l'EDF u de celui qui est en départ de votre tableau électrique?

sur votre tableau électrique, avez vous des interrupteurs différentiel.
Utile
+2
plus moins
dans ce cas precis c'est la formation d'un arc qui provoque la surintensité c'est donc lui le "recepteur" et plus l'arc va rongé le porte fusible et plus l'arc va augmenté donc le courant produit par ce defaut va augmenté j'usqu'au seuil de reglage du disjoncteur de tête.
Puice que tu parle d'automobile c'est encore plus vrai en courant continu ou les arc sont plus persistant.
Utile
+2
plus moins
Merci pour tous vos commentaires auxquels je n'ai pas répondu car j'étais absent depuis une semaine.
Mon problème est toujours persistant et aléatoire, 2 coupures cette nuit et 2 ce matin.
Quand cela saute, je peux réenclencher dans la minute qui suit, parfois il faut que je réappuie 2 ou 3 fois de suite avant que cela tienne, et après, cela peut durer des jours comme 2 heures.
Pour avoir posé la main sur les fusibles, aucun ne m'a paru chaud.
Quand cela saute, je n'ai remarqué aucune mise en marche ou arrêt de machine, ni a fortiori le cumulus qui fonctionne de nuit grâce à l'impulsion EDF.
C'est vraiment un mystère.
Enlever les fusibles et les remettre un à un jusqu'à ce que cela disjoncte ne me semble pas infaillible puisque la coupure n'est pas persistante, c'est pour cela que je cherche un moyen de tester mes circuits, solution peut être idiote car je risque de me retrouver dans le premier cas, c'est à dire tout OK et néanmoins coupure de courant quelques temps après.
Je ne sais que faire.
stf_mareson 1169Messages postés jeudi 17 février 2011Date d'inscription ModérateurStatut 13 mai 2017 Dernière intervention - 4 nov. 2011 à 10:05
Bonjour

Seule solution le mégohmètre pour faire des recherches à condition que vos coupe circuits fusibles coupent aussi le neutre.
Votre chauffeau n'est pas en cause puisque votre défaut est costaté le jour, voir peut etre un appareil de chauffage, un frigo ou des prises dans un local exposé à l'humidité.
Utile
+1
plus moins
Comment etre sur que le disjoncteur EDF declenche par defaut differencielle, il declenche peut etre par surintensité qui serait provoqué par un faux contact sur un fusible (celui qui chauffe). Pas mal comme explication , Non?
Petite reflexion pour STF-FRmu (en toute amitié)

Salutations,
Dominique.
pipo- 28 oct. 2011 à 13:06
Salut,
non Dom, un faux contact sur un fusible ne fait rien disjonter du tout et meme si il chauffe!
khalad- 28 oct. 2011 à 13:42
Bonjour,

Je me joins à Pipo à propos de l'impossibilité de déclencher un disjoncteur thermique (en bon état) à cause d'une résistance de contact sur un fusible.

Pour que le thermique saute, il faut une certaine surintensité pendant un certain temps (les valeurs de ces facteurs diffèrent en fonction de la courbe de déclenchement) et le fusible incriminé (qui ne protège qu'une partie de l'installation) aurait fondu bien avant que le disjoncteur EDF (qui protège toute l'installation) ne déclenche.

D'autre part, on ne peux généralement pas réenclencher les anciens disjoncteurs EDF dans les secondes qui suivent un déclenchement par surintensité (bilame du déclencheur encore chaude) alors que c'est possible en cas de déclenchement du différentiel.

Malheureusement, pour Oursjack, si ce test indique avec certitude que le défaut est causé par une surintensité (en cas d'impossibilité de réenclencher immédiatement), il ne certifie pas pour autant que ce défaut vient d'une fuite de courant (si on peux réenclencher immédiatement)... et je suis pas sur que ma dernière phrase soit vraiment compréhensible :-) :-) :-).

Cordialement.
Utile
+1
plus moins
Je tient a ta disposition un stock de fusibles qui ont chauffé a cause d'oxydation et qui on fini par faire declencher la protection en-tête de la distribution.
Il ce crée un micro-arc entre les pinces sur le support fusible et petit a petit l'arc augmente et qui dit arc dit monté en intensité donc ...
stf_frmu 25766Messages postés mercredi 22 février 2012Date d'inscription ModérateurStatut 3 novembre 2017 Dernière intervention - 28 oct. 2011 à 13:23
et si il chauffe et qu'il fait un micro arc, électrique,je ne vois pas ce que viens faire le protection diferentielle la dedans... c'ets la surintensité qui fait disjoncter et non le courant d efuite
Domini.- 28 oct. 2011 à 13:27
Je n'est pas parler de declenchement par differencielle, mais sur les disjoncteurs de l'EDF rien ne permet de faire la "difference" entre surintensité et courant de fuite et dans notre cas il etait bien question d'un declenchement sur l'arrivée EDF
Pipo- 28 oct. 2011 à 13:30
"""qui dit arc dit monté en intensité donc ...""" ?????? Dans l'électricité auto on m'a
toujours dit que c'est le recepteu qui limite et à la maison aussi
Utile
+0
plus moins
Merci de votre retour aussi rapide.
Je parle effectivement du disjoncteur intérieur scellé par l'EDF et qui se trouve au départ de mon tableau électrique.
Mais ce n'est pas le disjoncteur extérieur de l'EDF sur lequel on peut lire, par exemple, les consommations.
Sur mon tableau qui date de 30 ans figurent, non pas des interrupteurs différentiels mais des plombs par circuit, une soixantaine en tout.
Merci d'avance.
Utile
+0
plus moins
ok
dehors c'est le compteur edf et a l'intérieur vous avez votre disjoncteur edf.

vous n'avez pas récemment installé de nouveaux appareils qui feraient par leur consommation dépasser l'ampérage autorisé par edf et donc ferait disjoncter?

repérer lors de vos disjonctions, ce qui est en route comme appareils
a première vue votre disjonction est du soit a une sur intensité générale (vous consommez trop d'ampérage en même temps) ou alors a une fuite de courant.

si vous aviez un court circuit, il y aurait aussi un fusible de grillé
Utile
+0
plus moins
Non, je n'ai pas installé d'appareils ces derniers temps.
Une observation cependant, cela peut-il venir d'un va et vient composé d'un interrupteur et d'un variateur installé en milieu humide (piscine) ?
J'émets cette piste car, quand je remets le courant, les spots restent allumés alors que je n'ai pas du tout touché le va et vient.
Si c'est le cas, comment puis-je m'en assurer et être certain que le problème découle de ce VV ?
Merci d'avance.
Utile
+0
plus moins
Bonsoir,

Enlevez le fusible qui correspond et voyez si le phénomène continue.

A+
oursjack- 27 oct. 2011 à 21:46
C'est ce que j'ai fait depuis hier et que je vais observer sur une semaine.
Mais y a t'il un test possible qui permette d'en être certain ?
Merci et bonne soirée.
stf_paroroma 1169Messages postés mardi 20 décembre 2011Date d'inscription ModérateurStatut 25 avril 2014 Dernière intervention - 27 oct. 2011 à 23:40
On peut faire les test d'isolement mais si le défaut est provoqué par de l'humidité c'est un défaut qui arrive de manière aléatoire et ce sont les défauts les plus difficiles à identifier. D'où l'essai pour vérifier la cause du problème.

A+
Utile
+0
plus moins
Bonsoir,

Sur les tableaux électriques anciens (sans différentiels autres que le disjoncteur EDF) il arrive aussi que ce problème soit causé par une fuite de courant intermittente.

Par expérience, je surveillerais les appareils munis d'une résistance, et plus particulièrement ceux qui sont en contact avec de l'eau (cumulus, lave linge, lave vaisselle, fer à repasser...) pour savoir si le problème survient quand ils sont utilisés. A savoir que ceux équipé de thermostat peuvent se mettre en route seuls (cumulus, convecteurs...).

Sinon, comme le préconise stf_Paroroma, procédez par élimination en ôtant les fusibles et en voyant si le problème survient.
oursjack- 27 oct. 2011 à 21:46
C'est bien ce que je vais faire.
Merci et bonne soirée.
Utile
+0
plus moins
Bonsoir.
Si comme vous le décrivez vous avez d'anciens fusibles, ceux ci peuvent ne pas avoir un bon contact et s'echauffer,(posez le dos de la main contre pour vérifier) ce qui traduit une surintensité dont le disjoncteur vous protège celui-ci remplit donc bien son rôle, il est différentiel .
Le mieux dans ce cas est de remplacer les fusibles par des "divisionaires". L'avantage est que vous ne changez olus les fusubles mais vous relevez le petit levire aprés suppression de la cause.
Si vous êtes bricoleur c'est assez simple à faire et pas trés cher.
N'hésitez pas à nou recontacter.
oursjack- 27 oct. 2011 à 21:47
J'ai déjà effectivement vérifié si quelques fusibles chauffaient, ce qui n'est pas le cas.
Merci et bonne soirée.
Utile
+0
plus moins
ah il faudra m'expliquer le rapport qu'il y a entre un fusible qui chauffe et le fait que le disjoncteur disjoncte car son différentiel qui remplit bien son role !
Utile
+0
plus moins
Bonjour

Pour tester 2 solutions
- Couper l'alimentation des circuits suspects (tout ce qui chauffe en principe) si possible et les réalimenter ultérieurement l'un àprès l'autre par exemple.
- Utiliser un ohmètre ou mieux un mégohmètre à condition que les coupe circuits ou disjoncteurs coupent aussi le neutre.

L'affirmation de certains qui disent qu'un fusible peut provoquer un court circuit ne tient pas puisque ils sont toujours en série dans un circuit.
Comme le precisent stf_frmu, khalad et Pipo, seul le recepteur limite le courant.

Si il y a des traces d'amorçage sur un fusible c'est que le coupe-circuit fusible a été manipulé en charge.

Un coupe circuit domestique n'a pas de pouvoir de coupure en dehors du fusible lui meme.

Normalement on doit couper l'alimentation ou le récepteur pour éviter tout courant à l'ouverture ou la fermeture du coupe circuit.

Seuls les disjoncteurs et les interrupteurs ont un pouvoir de coupure. Les sectionneurs fusibles industriels ont des contacts de précoupure qui permettent la manipulation en charge.
pipo- 30 oct. 2011 à 13:03
Salut,
( pour les fautes je suis allé à l'école tré peu)

Et woui mareson le gros problème que je viens de comprendre c'est qui en a trés peu qui font
des phrases compréensibles et bien expliqués,
Grosse félicitation a vous
Utile
+0
plus moins
Bonsoir,
Je viens de déceler des prises qui ne fonctionnent plus, ceci à partir d'aujourd'hui.
Constat au niveau du tableau électrique interne :
le fusible de la phase est impeccable,
le fusible du neutre est en état mais il y avait oxydation sur le fusible et sur la languette qui doit être en contact avec le fusible.
Après démontage et nettoyage des 2 parties au papier de verre, tout fonctionne correctement.
Est-ce que cela peut être la cause de mes ennuis, à savoir mon disjoncteur qui saute inopinément et sans aucune raison apparente ?
Si cela pouvait être, quel soulagement.
Merci de vos commentaires.
Utile
+0
plus moins
Bonsoir,
Si vos supports de fusibles sont dans un endroit sec , ce n'est pas là qu'est la cause .
Cdlt,
Utile
+0
plus moins
Bonjour

Normanlement il ne devrait pas avoir de fusible sur le neutre mais bon sur des installations anciennes il y en a peut etre encore.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !